Epinal : place forte & garnison

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Epinal : place forte & garnison

Message par MJR le Sam 25 Mai 2013 - 21:13

Fort d’Uxegney (1)

Description sommaire de la place forte d’Epinal

La place forte d’Epinal comprend une ligne d’ouvrages détachés dont la ligne de défense principale représente une circonférence d’environ 43 kilomètres. Elle comprenait 16 forts et ouvrages :

Fort de Dogneville : construction 1876-1878, modernisé 1890, 1908-1914.

Fort de Longchamp : construction 1876-1878, modernisé 1890-1896, 1908-1914.

Fort de Razimont : construction 1876-1878, non modernisé.

Fort de La Mouche : construction 1876-1878, non modernisé.

Fort de Girancourt : construction 1879-1881, modernisé 1889-1893.

Fort de Le Roulon : construction 1879-1881, non modernisé.

Fort de Le Bambois : construction 1880-1882, non modernisé.

Fort d’Uxegney : construction 1882-1884, modernisé 1894-1896, 1910-1914.

Fort de Sanchey : construction 1882-1883, non modernisé.

Fort de Les Friches : construction 1883-1884, non modernisé.

Fort de Thieha : construction 1882, non modernisé.

Fort de La Grande Haye, construction 1882, modernisé 1892.

Fort de La Voivre : construction 1883-1884, non modernisé.

Fort de Bois l’Abbé : construction 1884-1885, non modernisé.

Fort de Les Adelphes : construction 1883-1885, modernisé 1892, 1908-1914.

Ouvrage de Deyvillers : construction 1900-1908.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Fort d'Uxegney


Construction

1882 - 1884

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Modernisation

1ère modernisation 1894-1896

Bétonnage d’une partie de la caserne centrale
Renforcement du magasin à poudre, du passage couvert et de la traverse en capitale
Démolition des deux caponnières de tête remplacées par des coffres de contrescarpe
Renforcement de la caponnière double de gorge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2e modernisation 1910-1914

1 tourelle à éclipse pour 1 canon de 155 R modèle 1907 et son observatoire
1 tourelle à éclipse pour canon de 75 R modèle 1905 et son observatoire
2 tourelles à éclipses pour mitrailleuses
1 observatoire cuirassé de commandement
2 casemates de Bourges comprenant chacune 2 pièces de 75 mm modèle 1897 à tir rapide sur affût de casemate
4 guérites observatoires
1 abri-remise en béton pour 2 canons de campagne de 80 ou 90 mm
2 coffres de contrescarpe (1 double et 1 simple)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Situation et mission

Fort détaché de la place forte d’Epinal, il est situé à 5 km au Nord-Ouest d’Epinal, derrière le village d’Uxegney, sur une hauteur commandant la vallée de l’Avière. Il avait pour mission :
- Tir de contre-batteries contre l’artillerie ennemie qui aurait éventuellement réussie à passer par la trouée de Charmes (piège stratégique d’une longueur d’environ 30 km laissé entre la place d’Epinal et le fort de rideaux de Pont-Saint-Vincent) pour attaquer la place par le Nord-Ouest ;
- Interdiction des voies de communications (routes et chemin de fer) entre Epinal et Mirecourt – Neuf-Château ;
- Flanquement des ouvrages voisins : à sa gauche, la batterie de Sanchey et le fort de Girancourt, à sa droite le fort de Bois-l’Abbé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Description sommaire

Il s’agit d’un fort aux dimensions modestes, qui a la forme générale d’un pentagone très aplati, dont la grande base (environ 220 m) est le front de tête et d’une hauteur d’environ 110 m.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Défense lointaine

Armement de l’ouvrage après son achèvement en 1884

Front de tête

3 canons de 155 mm

3 canons de 120 mm

Face gauche

2 canons de 155 mm

1 canon de 120 mm

Face droite

1 canon de 120

Armement en 1914

1 tourelle à éclipse pour 1 canon de 155 R modèle 1907 et son observatoire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1 tourelle à éclipse pour 2 canons de 75 R modèle 1905 et son observatoire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2 casemates de Bourges comprenant chacune 2 pièces de 75 mm modèle 1897 à tir rapide sur affût de casemate

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Défense rapprochée

Obstacles

Un fossé  avec escarpe et contrescarpe maçonnée, large de 13 m à la gorge et de 8,50 m au front, d’une profondeur de 4 m.

Entrée comportant une casemate de défense de l’entrée, des grilles, un pont suivit d’un pont levis et de la porte de l’ouvrage
Organes de défenses

A l’épaule gauche, une caponnière d’escarpe double couvrant le fossé du front et de la face gauche.

A l’épaule droite, une caponnière simple couvrant le flanc droit.

Au centre du fossé de gorge, une caponnière d’escarpe double couvrant les deux ailes du fossé de gorge.

En 1914

2 tourelles à éclipses pour mitrailleuses

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1 abri-remise en béton pour 2 canons de campagne de 80 ou 90 mm

2 coffres de contrescarpe (1 double et 1 simple)

Les 2 caponnières d’escarpes du front sont summprimées

Au centre du fossé de gorge, une caponnière d’escarpe double renforcée couvrant les deux ailes du fossé de gorge.

Travaux de restauration de l’ouvrage

L’association ARFUPE se constitue en 1989 pour sauvegarder l’ouvrage abandonné par l’armée depuis les années 1960. Le travail réalisé est remarquable.

Visite de l’ouvrage

Juin à septembre 2013 : tous les dimanches, visite guidée à 15h00 et 16h00

1er juillet au 31 août 2013 : visite guidée du lundi au samedi à 14h00 et 16h00, le dimanche à 14h, 15h et 16h.

Pour plus de détails voir le site Internet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Adresse

Rue des Forts, 88390 UXGNEY


Dernière édition par MJR le Lun 21 Sep 2015 - 9:15, édité 4 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Epinal : place forte & garnison (2)

Message par MJR le Ven 31 Mai 2013 - 9:03

Fort d’Uxegney (2)

L’aile droite du parapet d’artillerie : sur cette photographie nous pouvons apercevoir de gauche à droite les trois étapes de la modernisation de l’ouvrage :
A gauche, la construction initiale en pierres de taille
Au centre, la première modernisation en béton
A droite les dernières modernisations en béton armée de 1910_1914.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le couloir du casernement de gorge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La tourelle à éclipse de mitrailleuses

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La tourelle à éclipse de deux canons de 75 mm

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La caponnière de gorge avec un canon de 12 « culasse »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Créneau de la caponnière du fossé de gorge et l’entrée du fort

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La cuisine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Canon de 155 R de la tourelle à éclipse

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par MJR le Lun 21 Sep 2015 - 9:16, édité 3 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Epinal : place forte & garnison (3)

Message par MJR le Lun 12 Aoû 2013 - 7:57


Fort d’Uxegney (3)


Caponnière de gorge avec sa petite passerelle que l’on peut faire glisser par-dessus le fossé à l’aide d’une manivelle

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chambre du casernement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les dessus : tourelle d’artillerie et observatoire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url

Cloche de guet

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Table d’orientation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coffre de contrescarpe double du front

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Matériels de voie de 60

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par MJR le Lun 21 Sep 2015 - 9:17, édité 3 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epinal : place forte & garnison

Message par Le Bègue le Lun 12 Aoû 2013 - 9:35

Bonsoir à tous,
Bonsoir Richard,

Dis-donc, tu nous fais une documentation de première là...
Mille merci,

Amicalement,
Bernard.

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Epinal : place forte & garnison (4)

Message par MJR le Jeu 15 Aoû 2013 - 7:52

Bonjour à tous,

Merci Bernard pour ton commentaire. Je pense que la qualité de restauration faite par cette association transparaît au travers de ces petits reportages. Mais pour aider les associations qui se battent pour restaurer et mettre en valeur ses chefs-d’œuvre de l’architecture militaire, je pense qu’il est important de se rendre sur place et de les visiter.


Fort d’Uxegney (4)


Casemates bétonnées sous les parapets d’artillerie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Centrale électrique

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entrée de l’ouvrage : pont sur le fossé de gorge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Casemate de Bourges pour canons de 75 mm

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par MJR le Lun 21 Sep 2015 - 9:18, édité 3 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epinal : place forte & garnison

Message par Voirin Denis le Lun 26 Aoû 2013 - 9:59

Rien à redire car faisant partie de l'ARFUPE (asso de restauration du fort d'Uxegney et de la place d'Epinal) Richard a fait fort avec d'excellentes photos qui plus est. N'hésitez donc pas à venir le visiter car en plus et depuis cette année, il y a une voie de 60 balastée qui relie, en passant par des batteries intermédiaires, ce fort à celui de bois l'Abbé, qui est aussi ARFUPE et en cours de restauration. Il y a maintenant un hangar, identique ou presque à celui qui a existé et qui va servir à nouveau à entreposer les matériels VF roulants. L'asso a hérité aussi d'une poudrière à Chantraine qui va faire l'objet de toutes nos attentions.

Voirin Denis
membre
membre

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 65
Localisation : 9 rue du Bourg 71000 Sancé ou: 6, rue Fontaine Rouge. CHEZY en ORXOIS 02810

Revenir en haut Aller en bas

Epinal : place forte & garnison (5)

Message par MJR le Lun 21 Sep 2015 - 9:20



Fort d’Uxegney (5)



Photographies MJR avril 2009

Flanc gauche du fort avec la clôture de l’escarpe

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Coffre de contrescarpe du front de tête

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Couloir du casernement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cuisine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Canon de 12 culasse pour la défense rapprochée

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Affût du canon révolver

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Infirmerie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]






MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epinal : place forte & garnison

Message par Voirin Denis le Ven 25 Sep 2015 - 10:33

Bonjour Richard,
bonjour à tous,

Depuis cette année, nous avons récupéré à Verdun, un nouvel affut pour canon de 12 que nous avons installé dans le coffre de contrescarpe EST. Quatre aiguillages en voie de 60 ont également été récupérés dans la forêt d'Haguenau: du travail de romains, tout à la main, sur des remorques conséquentes certes mais toujours en surcharge, pour la mise en place sur site nous avons heureusement un Manitou pour les MDF (manœuvres de force) mais avant de mettre en place, il faut gratter, dérouiller, repeindre, confectionner les pièces manquantes.
Le hangar ferroviaire est terminé et les matériels Decauville sont à présent à l'abris: 2 loco Decauville, 1 péchot, les wagons. Nous avons aussi récupéré dans l'Aisne, à la sucrerie de Bucy le Long, un système complet de levage pour loco Decauville.
Nous vous attendons pour les visites, les dernières seront ce WE et celui des 3 et 4 octobre. Sinon, sur rendez-vous.
Amicalement

Voirin Denis
membre
membre

Messages : 205
Date d'inscription : 29/11/2011
Age : 65
Localisation : 9 rue du Bourg 71000 Sancé ou: 6, rue Fontaine Rouge. CHEZY en ORXOIS 02810

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epinal : place forte & garnison

Message par CPIO le Mar 6 Oct 2015 - 2:12

Ces photos sur ce fort détaché aux environs d'Epinal sont très intéressantes. Les installations ont été bien réhabilitées, les équipements sont impressionnants, tant pour ce qui est de l'armement que de la vie courante. Mais globalement, et je m'en remet aux spécialistes, tout ce beau dispositif défensif de l'Est de la France n'a que peut servi et par conséquent n'a pas rempli son rôle, car en 40, les Allemands ne s'y sont pas ou peu frottés je suppose.

C'est un peu comme la belle cité de Carcassonne qui en son temps réputé inexpugnable , n'a jamais été prise et par ailleurs à contribué au déclin économique du secteur car toute les troupes en armes y compris les Anglais pendant la guerre de 100 ans l'ont évité et donc la cité ne commerçait plus avec personne.

_________________
Gilles CAMPILLO - CPIO : 1964: 6 RG - 1965: ENSOA + EAG - 1966: 33 RG/FMR/GCFR Pilote du Rhin - 1973: Ecole de Plongée Armée de Terre - 1976: 33, puis 32 RG Chef d'équipe SAF - 1981: 1 RPIMa - 1986: Coëtquidan Cdt de la CI - 1990 Fin de service actif.[b]
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 393
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 70
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

De l'utilité des fortifications

Message par MJR le Mar 6 Oct 2015 - 2:52

Bonjour,

merci pour ces remarques. Lors de mes visites guidées on me pose souvent la question à qui servent les fortifications ?

La place forte d'Epinal a été aménagée avant la première guerre mondiale. Elle a parfaitement jouée son rôle de protection de la nouvelle frontière (après l'annexion de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine), de protection face à une éventuelle intrusion de l'ennemi pendant la phase de mobilisation.

Pendant la première guerre mondiale, les places de Verdun, Toul, Epinal, Belfort ainsi que les forts de rideaux entre ces places ont incité l'Allemagne à prévoir une attaque à travers la Belgique. Et le passage en Belgique a entraîné l'entrée en guerre de la Grande-Bretagne. En 1914 de nombreux forts n'étaient plus en mesure de résister longtemps faute de modernisation.

Par ailleurs, les grands camps retranchés sont également équipé de réseaux de communications fort développé, de casernes, terrains d'exercices et d'entrepôts, d'hôpitaux et de terrain d'aviation ou de hangar à dirigeables avant 1914... Souvent ces infrastructures ont apporté un concours non négligeable pour assurer la logistique, comme Epinal pour le front des Vosges, Toul et Verdun pour le front Est en 1914-18.

Pour la seconde guerre mondiale, la partie achevée de la ligne Maginot a parfaitement résisté jusqu'après l'armistice et ne c'est rendue que sur ordre du commandement français. Encore une fois les forces allemandes ont été obligées de passer par la Belgique et le Luxembourg. Là encore, ces fortifications devaient protéger la mobilisation et renforcer le manque d'effectif de l'armée française.

Aucune fortification n'est invincible : par contre le temps et les moyens engagés pour la prendre amputent l'adversaire d'une partie de ses forces sur d'autres champs de bataille.

Quelques citations en vrac :

« Il est prouvé qu’en retranchant une position bien choisie, on peut compenser largement l’infériorité numérique et assurer la victoire à une armée qui, sans l’appui des retranchements serait certainement écrasée : la fortification doit donc être désormais considérée comme une des branches de la tactique ». Général Henri-Alexis Brialmont (1821-1903) :  Fortifications de champs de bataille, 1878.

«  La science des fortifications et celle de la tactique sont intimement lié l’une à l’autre et il en résulte que pour être tacticien il faut connaître la science des fortifications et que pour être ingénieur il faut être tacticien ». Comte Jacques de Guibert (1743-1790) : Essai général de tactique ; Source : Auteur inconnu : 1883-1884 Cours de fortification.

« Si vous ne voulez pas de forteresse artificielles, si vous les trouvez nuisibles, aplanissez les montagnes, détruisez les forêts, supprimez les obstacles naturels, que présentent vos frontières ». Aristote, philosophe grecque (384 av. J.-C. – 322 av. J.-C.), célèbre professeur d’Alexandre le Grand. Source: F. Prevost : Les forteresses françaises pendant la guerre de 1870-1871, Paris, 1872.

« Le but de la fortification est essentiellement de donner à un terrain déterminé les qualités actives ou passives qui placent dans une situation avantageuse celui qui l’occupe et dans une situation désavantageuse celui qui l’attaque ». 1883 – 1884 Cours de Fortification, auteur inconnu.

« Il est des militaires qui demandent à quoi servent les places fortes, les camps retranchés, l’art de l’ingénieur ; nous leur demandons à notre tour s’il est possible de manœuvrer avec des forces inférieures ou égales sans le secours des positions, des fortifications et tous les moyens supplémentaires de l’art ». Napoléon Ier (1769-1821)

« Il faudrait être privé de sens commun pour ne connaître pas combien il est important aux grands Etats d’avoir leurs frontières bien fortifiées... ». Richelieu

Pour conclure, ce fort est un exemple parfait pour découvrir la modernisation des forts telle qu'elle a été réalisée pour certains ouvrages français après la crise de la brisance de 1887 et après les enseignements tirés du siège de Port Arthur.

Cordialement

MJR




CPIO a écrit:Ces photos sur ce fort détaché aux environs d'Epinal sont très intéressantes. Les installations ont été bien réhabilitées, les équipements sont impressionnants, tant pour ce qui est de l'armement que de la vie courante. Mais globalement, et je m'en remet aux spécialistes, tout ce beau dispositif défensif de l'Est de la France n'a que peut servi et par conséquent n'a pas rempli son rôle, car en 40, les Allemands ne s'y sont pas ou peu frottés je suppose.

C'est un peu comme la belle cité de Carcassonne qui en son temps réputé inexpugnable , n'a jamais été prise  et par ailleurs à contribué au déclin économique du secteur car toute les troupes en armes y compris les Anglais pendant la guerre de 100 ans l'ont évité et donc la cité ne commerçait plus avec personne.

MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epinal : place forte & garnison

Message par CPIO le Mar 6 Oct 2015 - 3:55

Merci pour cette réponse rapide, précise et intéressante.
Mon interrogation manquait de précision, je pensais uniquement à la seconde guerre mondiale.
Bien sur qu'en 14/18, les fortifications ont jouées leur rôle. Verdun auquel j'ai consacré il y a quelques années 3 jours de visite en est un exemple parmi tant d'autre. En 70, Belfort est un autre exemple.
En 40, les armées du Reich sont passées par le Nord, effectivement la ligne Maginot a tenue son rôle, les Allemands ne s'y sont pas frottés. Donc comme tu le dis très justement en l'évitant, ils ont pu concentrer toutes leurs forces plus au Nord et comme nous préparions celle d'avant, nous connaissons tous le résultat.
Les quelques citations que tu proposes, sont pertinentes, mais pour une époque révolue.
Par ailleurs continue à nous faire profiter de ta photothèque et de tes connaissances.

Bien cordialement

Gilles CAMPILLO

_________________
Gilles CAMPILLO - CPIO : 1964: 6 RG - 1965: ENSOA + EAG - 1966: 33 RG/FMR/GCFR Pilote du Rhin - 1973: Ecole de Plongée Armée de Terre - 1976: 33, puis 32 RG Chef d'équipe SAF - 1981: 1 RPIMa - 1986: Coëtquidan Cdt de la CI - 1990 Fin de service actif.[b]
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 393
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 70
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Epinal : place forte & garnison (6)

Message par MJR le Mar 17 Nov 2015 - 8:24

Bonjour,

désolé Gilles, je n'ai malheureusement pas grand chose sur le rôle d'Epinal, position secondaire en arrière de la Ligne Maginot, pendant la seconde guerre mondiale. Ma documentation concerne surtout la période allant jusqu'à la première guerre mondiale.

Cordialement

MJR


La place forte d’Epinal 1885


Je viens de trouver ce petit chapitre concernant la place forte d’Epinal dans un cours de fortifications permanentes daté de 1884-1885 : Fortification permanente – 3e partie – Organisation défensive des Etats – Chapitre I – Comment a été comprise à diverses époques l’organisation défensive des Etats.
Voici le texte intégral :


Place d’Epinal


On a longtemps hésité sur la manière dont il convenait de constituer ou plutôt de terminer au Nord le rideau défensif de la haute Moselle.
Pouvait-on se contenter d’une simple ligne d’ouvrages que de bonnes communications eussent reliés entre eux pour favoriser les mouvements de la défense, ou devait-on comme pour la position centrale appuyer les extrémités de cette ligne à une grande place ?

« Si les défenses d’Epinal étaient assez développées pour recevoir un corps de 15 à 20 000 hommes », écrivait le général de Rivières, « on serait toujours en mesure d’opposer aux partis venant de l’Alsace par les cols de la grande chaîne des forces supérieures à leurs têtes de colonnes ».

Comme appui de la défense de la haute Moselle, Epinal devrait donc être une place d’une certaine importance, mais son rôle grandit encore si l’on considère que l’action peut être exercée contre les flancs d’une armée d’invasion dirigée au sud de Toul par Bayon et Charmes, et tandis que dans le premier cas on doit supposer des forces agissant offensivement sur la rive droite de la Moselle, on doit au contraire dans le second préparer à ces forces des débouchés et un point d’appui sur la rive gauche.

C’est par suite de ces considérations qu’après avoir établi d’abord 4 forts de Dogneville, de Longchamp, de Razimont, de la Mouche sur la rive droite, on a été conduit à occuper sur la rive gauche les positions de Bambois (Le Bambois situé à 6 500 m de la ville, bat la vallée du Courcy et chemin de fer de Vesoul jusqu’au viaduc de Xertigny), du Roulon (Entre Bambois et le Roulon on a construit la batterie des Friches), de Girancourt (Les 2 batteries de Sanchey au Nord-Est et de Tieha au sud-est complètent l’action du fort de Girancourt) et d’Uxegney (Deux batteries à Bois l’Abbé et à la grande Haye complèteraient l’organisation du front Nord), occupation très étendue qui maîtrise sur une grande longueur les voies ferrées de la région.

L’organisation de la rive gauche est à peu près terminée aujourd’hui, et l’on s’occupe de renforcer l’espace considérable qui existe entre le saillant de Longchamp et de fort de Razimont par la création de deux batteries de Woëvre et des Adelphes.

Motifs qui ont engagé à ne pas fortifier le noyau central.

Quelque éventualité que l’on envisage, on est porté à attribuer à la place d’Epinal un rôle surtout offensif ; on ne voit pas en effet, que l’ennemi puisse, par les seules communications des Vosges, jeter des forces assez considérables pour entreprendre un siège important ; et l’on ne peut guère supposer que de prime abord il détache des armées qui pénétreraient au sud de Toul des corps capables d’exécuter une opération de cette nature ; il aurait intérêt à masquer Epinal pour protéger ses communications, mais non à en faire le siège, aussi cette place présente-t-elle cette particularité qu’elle n’a pas de noyau fortifié, et que probablement, on se contentera au lieu de lui constituer une enceinte, de créer sur les hauteurs les plus rapprochées de la ville, celles de Laufremont et de la Justice, par exemple, sur la rive droite, celles de Chantraine, de St-Antoine et de Benavaux sur la rive gauche ; des ouvrages secondaires entre lesquels on organiserait, le cas échéant, une enceinte avec les ressources de la fortification passagère.

C’est encore par suite de la même considération que l’on a admis comme points d’appui sur la rive droite ces forts de la Mouche et de Razimont qui occupent il est vrai les points culminants de la forêt d’Epinal et tiennent les chemins secondaires conduisant dans la vallée de la Vologne, mais qui sont en plein bois et semblait par conséquent dans d’assez mauvaises conditions au point de vue de la défensive.

A bientôt

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Epinal : place forte & garnison (7)

Message par MJR le Ven 20 Nov 2015 - 3:15


Fort de Bois-l’Abbé (1)


Construction : 1883-1885

Effectif : 230 hommes environ

Armement initial


Sur les remparts, à l’air libre :

2 canons de 95

4 canons de 120 long

2 mortiers

Défense des fossés (2 caponnières simples et une caponnière double) :

4 canons de 5 remplacé ultérieurement par des canons révolvers.


Equipement :

1 boulangerie avec 2 fours à pain « LAMOUREUX »
1 cuisine
1 puits profondeur 18 m

Visite : ouverture occasionnelle, voir le site de l’Association du fort d’Uxegney.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Description de l’ouvrage, voir le superbe site de l’Association Séré de Rivières :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


Photographies MJR avril 2009

Entrée de l’ouvrage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Aile gauche du casernement de gorge et caponnière simple du saillant n°1 couvrant la gorge de l’ouvrage.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Détail de casernement de gorge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Aile droite du casernement de gorge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Grille et porte d’entrée blindée de la galerie principale, avec voie de 60

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cour avec casernement sous les remparts, et le matériel de voie de 60.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Latrine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Epinal : place forte & garnison (8)

Message par MJR le Lun 23 Nov 2015 - 2:59


Fort de Bois-l’Abbé (2)


Photographies MJR avril 2009

Cour avec casernement sous les remparts, et le matériel de voie de 60.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quelques clichés à partir du rempart

Puits de lumière (l’association avait réparé les vitres, mais à l’époque elles venaient d’être la cibles des vandales locaux).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Caponnière simple couvrant le flanc droit

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cuve pour canon de 75 mm sur affût antiaérien modèle 1915. Dans les années 1930, 4 cuves de ce type auraient été installés à Epinal, pour défendre la ville.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Traverse-abri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le casernement et les locaux sous les remparts

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Escalier permettent l’accès à la traverse-abri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Boulangerie avec ses deux fours à pain.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chambre troupe


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vues intérieures d’une caponnière


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Support de mitrailleuse installé pendant la 1ère guerre mondiale

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autre caponnière


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Magasin à poudres

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Couloir du casernement

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chambre troupe


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Puits

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Quelques échanges avant le départ de l’association du Cercle d’Etude et de Sauvegarde des Fortifications de Strasbourg (Fort Frère)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt

MJR


MJR
membre
membre

Messages : 1033
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Epinal : place forte & garnison

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum