le 5 ème Rgt du Génie ,environ 100 000 Hommes en 14/18

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

le 5 ème Rgt du Génie ,environ 100 000 Hommes en 14/18

Message par KRAL DOMINIQUE le Sam 15 Juin 2013 - 4:12

Ce chiffre parait énorme ,il est pourtant vrai ,le chemin de fer militaire eu une importance cruciale en durant la 1ère guerre mondiale .
précisions tirées d'un post de LE BEGUE sur le Forum 14/18/:
"Quant aux effectifs "énormes"....100 000 hommes au 5° RG (dont les coolies chinois, les travailleurs indochinois et malgaches) , ces effectifs sont atteints en 1917. pour le 5° R.G, les effectifs resteront conséquents jusqu'en 1925 (reconstruction des infrastructures ferroviaires des 13 départements dévastés par la guerre)."(fin de citation )
Avant d'en arriver là ,il y eu un long chemin à parcourir, même si ce fut en fait en quelques décennies.
Au XIX ème siècle ,le train et son support le chemin de fer ont vraiment révolutionné le monde des transports. Dans la seconde moitié de ce siècle l'armée commença à s'y intéresser à commencer par les Prussiens qui créèrent de unités de chemin de fer, dont l'utilisation militaire fit ses preuves en 1870 .
Dans le même temps ou presque le Maréchal NIEL ,avait tenté de fer rentrer le chemin de fer au sein de l'armée .En 1866 il préconisa que les militaire s'entrainent à la création des voies de chemin de fer  dans 3 écoles militaire régimentaires  et de quelle arme ?? je vous laisse deviner, du Génie bien évidemment ,dès que c'est technique et complexe on fait appel à l'Arme Savante . Cette apprentissage devait se faire en collaboration étroite avec les compagnies de chemin de fer d'alors qui n'étaient pas encore regroupées en SNCF.
En 1867 il a  été sous sa houlette tenté l'expérience de doter les 3 écoles du matériel permettant de créer 150 m de voie ,ce qui se révéla très aisé mais du chemin de fer sans locos et les hommes pour les servir ça ne va pas bien loin; mais on n'en eu cure. A la mobilisation de 1870  décision fut prise de créer 3 Compagnies dites "d'ouvriers du génie",(notre arme n'est pas que savante elle est aussi travailleuse ...) rodées au travaux des voie, malheureusement  2 compagnies furent capturées à METZ , une seule sur les 3  servit à PARIS jusqu'à la fin de la guerre.
Pour palier la perte de  ces 2 compagnie Mr FREYCINET (le père de la péniche éponyme sans doute) a
décidé de créer le corps franc du chemin de fer ,unité qui fut conservé après la guerre .Cependant il parut important d'avoir dans chaque régiment des hommes aptes à s'occuper des voies ,ainsi chaque régiment fut alors doté d'une de ces compagnies d'ouvriers .Elles étaient destinées à réparer et aussi à détruire les voies sous le feu ennemi ,l'idée aussi fut d'en faire avant la lettre des commandos de destruction à l'arrière des ligne  ennemies .
Les 4 compagnies furent rassemblées par la suite à VERSAILLES(tiens déjà) pour former le 20 ème bataillon du 1er Génie .
1889 une loi crée un régiment de " sapeurs du chemin de fer " qui portera le N° 5 ,composé de 3 bataillons de 4 compagnies et d'une compagnie de sapeur-conducteurs (là on n'avait pas oublié que des voies sans trains et sans conducteurs ça  ne servait pas à grand chose)
Le 1er Chef de Corps  du 5 sera le Colonel MARCILLE,passé à la postérité grâce à un système de pont pour voie ferrée ( à voir dans le post de notre ami JACQUES GRADWOHL [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] )

A partir de ce moment ,le chemin de fer militaire prend de l'importance et devient en quelque sorte une compagnie de chemin de fer à part entière  au même titre que les  compagnies civiles ,une ligne complète lui est dédiée la ligne  CHARTRES -ORLEANS;le civil et le militaire travaillèrent en synergie .Le 5 ème génie formant les futurs collaborateurs ,les compagnie civiles utilisant les compétences des militaires pour inculquer la discipline .
Tout cela nous amène gentiment et inexorablement vers la guerre de 14,où le chemin de fer jouera un rôle primordial .
Déjà dans la mobilisation ,qui se fit en temps record tant le réseau ferré français était dense alors ;puis dans l'acheminement des troupes sur le front.
C'est donc pendant ce conflit que le Génie des chemin de fers attint et dépassa les 100 000 hommes;en effet il eu à gérer ,entretenir, construire,détruire (encore et toujours ) les voies tant à l'arrière qu'au feu ,pour ce qui est de la gestion de réseau il y en eu de 2 types : les voies classiques d'une largeur de 1435 mm ,et les voies de 0,60 m dévolues  à l'artillerie .
En effet depuis quelques décennies déjà l'artillerie utilise des voies étroites 0,60 m avec bien souvent en traction des loco DECAUVILLE,SCHNEIDER,PECHOT avec les wagons adaptés  ,petite idée d'un colonel d'artillerie le Colonel PECHOT PROSPER( le GILLOIS de l'ARTILLERIE peut être) , donc nous aurons l'occasion sans doute de reparler pour la raison qui suit .
Les régiments d'artillerie qui utilisent ces voies notamment pour ravitailler les forteresses dotées de grosses pièces furent principalement le 68 ème et 69 ème rgt d'artillerie dits régiments de voies étroites .Leur histoire fait partie du Génie attendu que ,en 1921 le 68 ème d'artillerie devient le 68 ème Génie ,puis un peu plus tard le 15 ème Régiment du Génie et s'installe à TOUL ,le 69 ème sera lui dissous.
Donc voie large et voie étroite le chemin de fer militaire est devenu l'affaire du seul Génie.
Pour faire un lien avec un autre sujet les fortifications, toutes les voie de chemin de fer de la ligne Maginot furent des 0,60 .
A bientôt pour la suite


Dernière édition par KRAL DOMINIQUE le Jeu 26 Fév 2015 - 7:37, édité 5 fois (Raison : Précisions sur la nature des effectifs du 5 ème RG en 14/18)

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1170
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 5 ème Rgt du Génie ,environ 100 000 Hommes en 14/18

Message par Prosper Péchot le Ven 28 Juin 2013 - 3:51

Bonjour

A lire : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (Historique du SHD en ligne sur Gallica)

Cdt
Prosper
avatar
Prosper Péchot
membre
membre

Messages : 85
Date d'inscription : 17/06/2013
Age : 62
Localisation : Reims

http://pages14-18.mesdiscussions.net/

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 5 ème Rgt du Génie ,environ 100 000 Hommes en 14/18

Message par GRADWOHL Jacques le Sam 26 Oct 2013 - 22:20

Bonjour
Voici 2 photos du 5 RG en1918: (explication qui se trouve au dos des photos) Ste Ménéhould -Juin juillet 1918 Déviation Résigny - Vouziers à Chalons Verdun

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Certainement l’ancêtre du " DIPLODOCUS"

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

GRADWOHL Jacques
membre
membre

Messages : 303
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 62
Localisation : 67300 SCHILTIGHEIM

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 5 ème Rgt du Génie ,environ 100 000 Hommes en 14/18

Message par GRADWOHL Jacques le Sam 26 Oct 2013 - 22:40

Bonjour
 Voici des photos qu'un ancien m'avait prêté pour les scaner lors du dernier congrès du génie organisé par l'amicale du 1 RG. Je les ai agrandi toute à la même taille et les ai tiré en planche.
  Ce sont des photos prisent par son père officier au 5 RG à RUDLIN dans les Vosges pendant la guerre de 14-18 (Au environ de FRAIZE)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

GRADWOHL Jacques
membre
membre

Messages : 303
Date d'inscription : 02/11/2010
Age : 62
Localisation : 67300 SCHILTIGHEIM

Revenir en haut Aller en bas

Re: le 5 ème Rgt du Génie ,environ 100 000 Hommes en 14/18

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum