Bleu horizon - Mémoires tues

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Admin le Mar 12 Nov 2013 - 10:05

Bonjour à tous,

Voici un ouvrage ayant pour objet les mémoires romancées du grand-père de l'auteur ( Jean-Paul GUIS ) sapeur au 7ème Génie pendant la Grande Guerre. En ce début des commémorations du premier conflit mondial, voici une bonne idée pour se replonger dans l'histoire.

Résumé:
Août 1914, l’Europe entière s’embrase et bascule dans la guerre par le jeu des alliances politiques.
Ce conflit, jusqu’alors inégalé dans l’histoire de l’humanité, va rapidement prendre une dimension mondiale.
Henri Truphémus a vingt et un ans et termine son service militaire au 7ème Génie d’Avignon. Pris dans cette tourmente, il sera parmi les premiers à partir au front.
Cette tragédie va l’entrainer de la Marne jusqu’aux Balkans en passant par les hécatombes de Verdun et de la Somme.
Presque cent ans après, son petit-fils retrace ces mémoires que l’ancien poilu n’a jamais confiées à  un autre. Ce témoignage ne pouvait tomber dans l’oubli.




Ce livre est en vente en ligne sur le site thebookedition.com  dans la rubrique "Romans de Guerre".

PRIX: 13€


Dernière édition par Admin le Jeu 28 Nov 2013 - 8:26, édité 1 fois

_________________
François Very Happy
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Un grand merci

Message par Jean-Paul Guis le Mer 13 Nov 2013 - 2:19

Merci d'avoir mis mon livre sur le forum.
Je me ferai un plaisir de repondre a toutes les questions des futurs visiteurs.
 
JPaul Guis

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par SCHAKO68 le Mer 13 Nov 2013 - 8:22

Admin a écrit:Bonjour à tous,

Voici un ouvrage ayant pour objet les mémoires romancées du grand-père de l'auteur ( Jean-Paul GUIS ) sapeur au 7ème Génie pendant la Grande Guerre. En ce début des commémorations du premier conflit mondial, voici une bonne idée pour se replonger dans l'histoire.
J'attends avec impatience de pour pouvoir lire ce témoignage d'un sapeur du 7ème Génie.
J'ai fais mes classes au 7ème Génie.
Ceci explique peut-être cela….!
avatar
SCHAKO68
membre
membre

Messages : 186
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 61
Localisation : Haute-Alsace

http://www.lessapeursdugenie.fr

Revenir en haut Aller en bas

A un ancien du 7ème

Message par Jean-Paul Guis le Mer 13 Nov 2013 - 11:06

En tant qu'auteur, j'attends également avec impatience qu'un ancien du 7ème Génie ait lu mon livre afin de me faire part de ses impressions.

N'hésitez pas à me poser toutes les questions que vous aurez en réserve.

Pour la petite histoire, mon grand-père a servi au 7ème pendant les deux guerres mondiales en plus de ses trois années de service militaire.
Il terminera adjudant-chef et sera blessé trois fois. En tout, neuf ans sous les drapeaux dont six ans de guerre. Pas mal pour un appelé !

J'ai aussi des photos sur lui et le 7ème durant la Grande Guerre.
Est-ce qu'on peut les faire apparaitre sur le forum ? Je pense que ce serait intéressant de voir les visages des personnages du roman. La plupart n'ont par ailleurs pas survécu à la Première Guerre mondiale. Le 7ème a payé un lourd tribu, comme la majorité des unités française durant ce conflit.

Bonne lecture.

JPaul Guis


Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Admin le Mer 13 Nov 2013 - 20:30

Bonjour Jean-Paul,

Ce forum, parle des matériels, des techniques mais aussi de l'histoire et des hommes.
Il est donc effectivement possible d'y déposer les images de cette époque.
La méthode est un peu lourde (hébergeur d'image) mais une fois assimilée somme toute pas si complexe. En cas de problèmes, je peux m'en occuper. merci bien

_________________
François Very Happy
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Admin le Jeu 28 Nov 2013 - 7:19

Je viens juste de terminer la lecture de ce livre.

Comment vous dire?
Cet ouvrage est un formidable hommage aux hommes aillant vécus cette terrible guerre. Je me suis régalé, au long de la lecture, mes sentiments sont passés de la curiosité au sourire en passant par l'émotion. Le fait de traiter ce sujet sous forme de roman apporte une fluidité dans la lecture, enfin bref j'ai aimé et je vais en faire la pub.
Jean-Paul, tu peux être fier de ton travail et surtout de ton grand-père, c'est avec beaucoup d'émotion que j'ai parcouru la fin de ton ouvrage (je me suis mis à penser à mon Grand-père brancardier au 129 RI) , je pense que tu as réussi de fort belle manière à suivre le conseil de Marcel Burles.
Il faudrait que nos générations actuelles lisent cet ouvrage, pour appréhender ce que leurs aïeuls ont subi et ne jamais oublier.

Merci pour ce livre

_________________
François Very Happy
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Jeu 28 Nov 2013 - 14:41

Cher François,

Je suis très content que tu aies aimé cet ouvrage qui se veut, comme tu l'as souligné, un hommage non seulement à mon grand-père mais aussi à tous les combattants de la Grande Guerre. En effet, de tels sacrifices ne peuvent être recouverts par l'amoncellement du temps. Cette époque terrible, comme d'autres tout au long de l'histoire de France, fait partie de notre mémoire nationale. Tu as raison, les generations actuelles doivent savoir, quelque soient leurs opinions sur la guerre, la politique ou l'armée.

Je suis également content que le style du livre t'ait plu. J'ai cherché à écrire un ouvrage facile à lire permettant à la fois de découvrir le témoignage d'un poilu (sa vie au quotidien, sa vision des choses, ses copains, sa fiancée au pays, son argot, etc ...) tout en remémorant de façon ludique les grandes lignes de la guerre de 14.

J'ai aussi voulu profiter de l'occasion pour mettre le Génie à l'honneur dans un roman de guerre. Cette arme me parait en effet assez méconnue du grand public. Bien entendu, le Génie a bien changé depuis 1914 mais je pense que de nos jours sa raison d'être reste toujours la même et que sa fameuse devise est autant d'actualité qu'il y a cent ans.

JPaul

PS: Merci d'avance pour la pub !


Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-François Brillant le Jeu 28 Nov 2013 - 20:01

Usant et abusant de la "baguette magique", j'ai "télétransporté" le post de François sur Servir & Défendre :

http://servir-et-defendre.com/viewtopic.php?f=375&t=11894

Cet ouvrage mérite qu'on le fasse connaître et quand je vois ce que ma fille apprend en classe de 3e sur la Grande Guerre je me dis qu'il est impératif que nos jeunes aient accès à de tels récits.
avatar
Jean-François Brillant
membre
membre

Messages : 657
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 59
Localisation : Un patelin champenois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Admin le Ven 29 Nov 2013 - 0:03

Merci Jean-François, je me doutais que tu allais le faire, je n'ai donc pas pris cette initiative. En revanche j'ai copié mon premier message sur un autre forum. Espérons que le bouche à oreilles fonctionne.

_________________
François Very Happy
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Ven 29 Nov 2013 - 9:53

Merci Jean-François d'avoir mis en ligne l'info de mon livre sur Servir et Défendre.
C'est super sympa et généreux de ta part de m'aider à promouvoir cet ouvrage.

Amitiés

JPaul


Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Admin le Ven 29 Nov 2013 - 10:01

je viens d'aller voir sur S&D, ce grand timide de Jean-François a mis mon message mais comme si c'était moi (il est vrai que je ne suis pas assez présent sur son forum, il va falloir que je corrige le tir). En tous cas merci à lui pour cette initiative bien

_________________
François Very Happy
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Le Bègue le Ven 29 Nov 2013 - 11:54

Bonjour à tous,
Bonjour Jean-Paul,

Il y a un forum, Pages 14-18 et un dossier "Bibliophiles".
En respectant quelques règles simples, (demander l'autorisation à l'administrateur) vous pouvez y faire figurer votre ouvrage.

Cordialement,
Bernard.

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Ven 29 Nov 2013 - 12:07

Bonjour Bernard,

Merci pour cette information.

Bien cordialement

JPaul

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-François Brillant le Ven 6 Déc 2013 - 23:21

J'ai reçu le livre ce matin, merci Jean-Paul.

A peine l'ai-je ouvert que je sais que je ne le refermerai que quand il sera terminé.
avatar
Jean-François Brillant
membre
membre

Messages : 657
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 59
Localisation : Un patelin champenois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Sam 7 Déc 2013 - 6:39

Cher Jean-François,

Je suis très content que ce livre t'ait donné une première impression favorable.
J'espère que la lecture confirmera, surtout chez un sapeur du Génie.

Chaque fois que je reçois des commentaires positifs, ça me fait chaud au coeur  car j'ai l'impression d'avoir fait revivre chez le lecteur mon grand-père et tous ses copains.
Si les commentaires sont négatifs, c'est également très constructif car cela veut dire que j'ai raté quelque chose dans la conception de l'ouvrage qui pourrait entraîner sa revision si besoin était.

Encore un grand merci pour l'aide et la gentillesse de personnes comme toi ainsi que d'autres membres du forum tel que François Quiri, Shako08 et Le Bègue.

Je tiens à préciser que je ne suis pas un écrivain professionnel et que j'ai écrit ce livre afin de maintenir vivante la mémoire de nos anciens et l'héritage culturel et historique de notre beau pays de France. C'est le but que je poursuis dans les romans historiques que je publie. La toile de fond en est la France au cours du temps, chacun se situant dans une époque différente, de la préhistoire (ne rigolez pas!) à nos jours. Vaste projet ....  

Amitiés

JPaul

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-François Brillant le Sam 7 Déc 2013 - 21:53

Jean-Paul, une petite correction, je ne suis pas Sapeur, seulement un Biffin, égaré dans l'antre de la Sape ! Very Happy 

Ma femme a râlé un peu, ce matin, quand j'ai allumé la lampe de chevet pour reprendre la lecture de "Bleu horizon". Le style est fluide, sans fioritures inutiles. Il ne manque que l'image pour avoir l'impression de suivre un reportage "en direct".

Félicitations, vraiment, pour ce bouquin qui mérite d'être lu par le plus grand nombre !

avatar
Jean-François Brillant
membre
membre

Messages : 657
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 59
Localisation : Un patelin champenois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Dim 8 Déc 2013 - 9:17

Jean-François, tu m'excuseras auprès de ta femme si les bruits d'explosions provenant des pages du livre se sont mises à résonner dans sa tête et l'ont reveillée en sursaut Very Happy 

Je suis pour la paix des ménages ...... après 33 ans de mariage !

Je vois que nous avons également un point en commun, je suis aussi un ancien militaire (un aviateur) égaré dans l'antre de la sape !!!! J'ai quand même été pompier volontaire pendant plusieurs années, serais-je donc tout de même un peu sapeur ?

Je suis ravi que le livre te plaise et j'espère que tes recommandations se réaliseront cheers

Amitiés

JPaul

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Mer 11 Déc 2013 - 6:51

Voici deux extraits du livre pour vous faire découvrir l'ouvrage de manière un peu plus concrete.

Extrait du chapitre 3: A berlin !

Persuadé d’être de retour en France pour la Noël, tout ce beau monde s’ébranle au pas cadencé en direction de la gare de chemin de fer.
Arrivée à l’entrée, la compagnie, précédée de la clique du régiment, s’avance en bon ordre en direction des quais. Partout, règne une atmosphère de fête. Des musiques militaires jouent des airs entrainants et une foule de civils encourage la troupe.
Des jeunes filles distribuent des fleurs aux soldats qui les mettent à l’extrémité du canon de leurs fusils. Ces fameux fusils Lebel ! Ces instruments de mort de très haute précision font pour l’instant figure de rameaux au milieu de la foule en liesse.
Dudu, la fleur au fusil et une autre dans presque chaque boutonnière de sa vareuse, essaie de voler des baisers à toutes ces beautés qui virevoltent autour de lui. Pour l’instant, il a l’air d’être assez satisfait de ce butinage à caractère tout à fait patriotique, cela va de soi !
Des anciens de 70 donnent des tapes amicales dans le dos de ces futurs héros et les remercient par avance de venger l’honneur des armes de la France. Cette dernière n’a jamais failli, c’est le commandement qui n’était pas à la hauteur.
Une multitude d’adolescents regardent défiler dans un mélange de respect et d’envie ces jeunes militaires à peine plus âgés qu’eux. Ces mêmes adolescents qui les rejoindront dans la boue des tranchées d’ici deux ou trois ans. Cette fois, leur respect pour ces frères aînés sera encore plus grand. Ces anciens qui auront réussi l’impossible tour de force de survivre toutes ces années au milieu d’un enfer de feu et d’acier.
La compagnie est maintenant rangée en ligne le long du quai numéro 2 en gare d’Avignon. Cette fois-ci, ce n’est pas pour un départ en permission qu’ils sont là, mais pour monter en ligne.

Extrait du chapitre 4 : Le baptême du feu

- En tirailleurs et prenez les distances, lance le sergent Leduc aux dix hommes de la patrouille qui viennent de s’arrêter à l’orée d’un bois.
Les combattants s’éparpillent rapidement de part et d’autre du sergent et immobiles, attendent la suite des évènements.
- Genoux à terre, ordonne Leduc. Duchesnes, à moi !
Le caporal Duchesnes vient rapidement s’agenouiller aux côtés du chef de patrouille qui commence déjà à balayer le paysage avec sa paire de jumelles.
Au devant du bois s’étend un gigantesque espace découvert peuplé de cultures de betteraves. Dans le lointain, un mur de pierres d’environ deux mètres de hauteur clôture cet énorme jardin potager. D’après les indications figurant sur la carte d’état major du sergent, l’ouvrage de pierre longe une route qui se trouve en contrebas.
- J’aime pas ça Duchesnes, murmure Leduc au caporal. Va savoir s’il n’y a pas du boche embusqué derrière ce mur. T’imagines si ces salauds ont mis une mitrailleuse en batterie ? On se ferait tous massacrer à découvert au milieu du champ.
Depuis quelques jours, l’armée française poursuit les divisions allemandes qui se retirent vers l’est en bon ordre. Ce soudain repli de la puissante armée du général Von Moltke est la conséquence de la cuisante défaite que ses troupes viennent de subir sur la Marne. Entre autres choses, les taxis parisiens venaient de rentrer dans l’histoire.
Le généralissime Joffre a eu chaud ! Les allemands ont été arrêtés à moins de vingt cinq kilomètres de Paris. Encore un peu et c’était la répétition de 1870.
Mais pour l’instant, ce renversement de situation spectaculaire ne résout pas les inquiétudes du sergent Leduc. "Qu’est-ce qui peut bien se cacher derrière ce putain de mur ?".

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Ven 13 Déc 2013 - 2:43

Et un extrait de plus pour montrer que les gars du Génie ne faisaient pas que des travaux de terrassement mais participaient aussi aux attaques dans les positions les plus dangereuses, en tête des vagues d'assaut !

Extrait du chapitre 13 : L’attaque

Au petit matin, le pilonnage s’est soudain arrêté. Ce dernier aura duré quarante-huit heures.
Le silence qui règne paraît brusquement assourdissant.
- Allez, debout ! Préparez-vous, on va attaquer, lancent les gradés.
A cette annonce, une onde glaciale parcourt Henri sur tout le corps. L’attaque, il l’avait presque oubliée. Des hommes filent précipitamment aux latrines, les viscères tordus par l’angoisse. La crise de chiasse avant l’assaut, ils connaissent tous ça.
Les sapeurs du Génie mettent leur mousqueton en bandoulière et se saisissent de lourdes pinces coupantes destinées à cisailler les derniers fils de fer barbelés qui barrent encore le passage à la vague des assaillants.
Tout le monde vérifie ses armes. La pelle et le couteau de tranchée à portée de main. Ils en auront besoin quand ils sauteront dans les boyaux allemands où la décision se fera dans de féroces corps à corps. Dans des espaces aussi réduits, les longues Rosalie emmanchées au bout des fusils ne sont pas très commodes pour ce genre de combat.
Les porteurs de fusils mitrailleurs engagent les chargeurs et vérifient le bon fonctionnement de la culasse de leur arme.
Les grenadiers assurent à portée de main leurs besaces pleines de grenades à ras bord. Ils sèmeront la mort dans les positions adverses juste avant le saut des attaquants dans les tranchées. Il y a même un ou deux lance-flammes encombrés de leur dangereux réservoir de liquide inflammable. Gare à eux si par malheur une balle vient s’y loger. C’est l’explosion assurée. En général, les hommes évitent de se trouver trop près de ces engins de mort.
Toutes ces armes terrifiantes serviront à nettoyer les tranchées adverses de tout occupant.
- Mettez les échelles, commande le capitaine de zouave. On va bientôt sortir. Les gars du Génie en premier. Allez, laissez-les passer.
Funeste privilège ! Viendront ensuite les mitrailleurs et les grenadiers, puis enfin le reste de la troupe.
- Baïonnette au canon, commande le capitaine.
- Baïonnette au canon répètent en chaine les lieutenants, sous-officiers et caporaux.
Les hommes, dans leur uniforme bleu horizon, sont collés les uns aux autres dans une masse compacte. La tension est énorme. Ils soufflent comme des bêtes, les mains moites, enserrant fermement leurs fameux fusils Lebel. Dans un instant, ils seront dehors et les mitrailleuses boches commenceront à crépiter. Les français savent bien que la préparation d’artillerie, aussi longue et terrifiante fut-elle, n’aura pas eu raison de tous les nids de mitrailleuses.
Soudain, une volée de sifflements déchirants passe au-dessus de la vague serrée des atta-quants. Le tir de couverture a commencé. On va sortir. L’artillerie tire en avant des troupes pour obliger l’ennemi à retourner dans ses abris afin de l’empêcher de riposter le plus longtemps possible. Cette technique permet de réduire les pertes, les tirs d’artillerie se rallongeant au fur et à mesure que l’attaque progresse. Cela demande une synchronisation parfaite au risque de massacrer ses propres troupes comme cela arrive parfois.
- En avant mes gars et vive la France ! lance le capitaine de zouave qui enjambe le parapet le premier.
- Putain, il a quand même une sacrée paire de couilles, pense Henri. S’il continue comme ça, il ne verra pas la fin de la guerre.
Des coups de sifflets fusent de part et d’autre. Dans le lointain, il y a même un clairon qui sonne la charge. Les hommes sortent de la tranchée. C’est parti.
Henri se retrouve debout dans le No Man’s Land truffé d’entonnoirs et de débris de toutes sortes. Partout, des cadavres tordus en état de décomposition avancée. Il se met aussitôt à courir, l’échine courbée, la tête vide. Il n’a pas peur car il ne pense plus. Il est devenu un automate !
En avant de la vague d’assaut, les artilleurs ont crée une véritable tempête d’explosions. Les allemands ne sont pas prêts de relever la tête … pour le moment.

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par GUY 68 le Sam 21 Déc 2013 - 5:46

Bonjour,

Très bon livre.
Il est dommage que notre civilisation actuelle, ne s'interressant qu'à l'immédiat et à ce qui est beau, oublie ce qu'elle doit à ces hommes.
Serions nous capables de le refaire?

GUY

GUY 68
membre
membre

Messages : 117
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 67
Localisation : ALSACE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Sam 21 Déc 2013 - 10:34

Bonjour Guy,

Content que le livre t'ait plu  bien 
Ce que tu dis est très vrai. Je pense que nous devons beaucoup à cette génération qui je crois était plus conditionnée dès les bancs de l'école communale que les jeunes actuels. Les valeurs étaient différentes.

Je respecte immensément les gens de la génération de mon grand-père qui plaçaient leur patrie au-dessus de tout. Le revers de la médaille étant qu'il étaient souvent abusés par les politiques. Le commandement aussi qui parfois n'a pas hésité à les sacrifier inutilement en masse. 

Ils ne doivent pas être oubliés!!! Mon grand-père n'a jamais regretté ce qu'il a fait ou vécu. Tout au long des deux conflits mondiaux, il ne s'est jamais battu par obligation mais par conviction, comme la grosse majorité d'entre eux.

Permet-moi de mettre ci-après un passage du livre pour mieux illustrer mes propos:

En bon patriote, il refusera la pension d’invalidité de l’état français, même traitement pour sa maigre retraite d’ancien combattant. Il en fera cadeau tout d’abord à son filleul et ensuite à son petit-fils. Au grand désespoir de sa femme, il avait répondu à l’appel de son pays par solidarité, pas pour de l’argent. A l’époque où la Sécurité Sociale n’existait pas, le couple se retrouvait avec de maigres ressources monétaires pour le restant de ses jours. Monsieur l’instituteur ne savait pas à quel point il avait décidément bien œuvré ! La France n’allait plus jamais connaître de générations dévouées à ce point corps et âme. Après avoir sacrifié leur vie ou leur jeunesse au fond des tranchées, de par leur travail, les rescapés s’étaient lancés de toutes leurs forces dans le redressement économique de leur pays. Beaucoup de ces hommes allaient également servir de cadres dans l’armée française ou la résistance durant la deuxième guerre mondiale.


Je crois que nous ne pouvons que les saluer et les maintenir vivants dans le souvenir de nos enfants et des generations futures. C'est une des principales raisons pour laquelle j'ai écrit ce livre.
Ils n'étaient pas des fanatiques mais seulement des patriotes.  

Bien à toi

JPaul

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

un livre formidable

Message par KRAL DOMINIQUE le Mer 4 Juin 2014 - 21:57

bonjour JEAN-PAUL ,bonjour tout le monde ,

je viens et à regret d'achever ce livre (que j'ai lu d'une traite ),il est vraiment bien écrit ,sans fioritures,sans envolées lyriques (pour faire du remplissage ) ,il a tout du témoignage pris sur le vif ,avec des mots simples ,sans aucun brassage d'idées complexes ,on sent que c'est du vécu .
HENRI ,n'est pas un héros,c'est un brave comme le furent des millions de combattants,avec sa peur, ses doutes ,ses espérances et une volonté farouche de s'en sortir sans  faillir pour autant à son devoir ,sans doute plus envers ses compagnons d'infortune ,qu'en vertu d'idéaux patriotiques du moins au fur et à mesure que le conflit avance .Bref le  témoignage d'un homme tout simplement avec ses forces et ses faiblesses .
Ce livre est en qq sorte l'antithèse d'un ouvrage sorti (opportunément ?) fin 2013 dont le titre TOUS UNIS DANS LES TRANCHEES ?  qui narre au travers des relations épistolaires de 42 combattants issus de classes favorisées et ayant fait des études supérieures les états d'âme et le regard que portent ces derniers sur les classes populaires qu'ils découvrent  pour la première fois dans les tranchées .Ils ne peuvent pour certains s'empêcher d'analyser les gens du peuple et de les observer comme le firent des explorateurs découvrant des peuplades dites primitives ,tentant finalement de donner un visage "humain" (selon leurs propres valeurs ) à ses êtres frustres (à leurs yeux)
On constate que finalement au travers de ses 2 livres que le conflit  n'a pas supprimé les clivages sociaux ,sans doute même les a-t-il renforcés .

CDT
DOMINIQUE


Dernière édition par KRAL DOMINIQUE le Sam 1 Nov 2014 - 4:27, édité 2 fois

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1170
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Jeu 5 Juin 2014 - 1:54

Bonjour Dominique,

Je suis content que ce livre t'aie plu.
J'ai essayé du mieux que j'ai pu pour retranscrire fidèlement la guerre de mon grand-père telle qu'il l'avait vue et vécue.

Malheureusement, les clivages sociaux demeurent encore aujourd'hui une constante.  Crying or Very sad

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Jean-Paul Guis le Sam 1 Nov 2014 - 4:10

Bonjour à tous,

Bleu Horizon est également disponible en format PDF au prix de 5.44€ sur le site thebookedition.com dans la rubrique Littérature/Romans de guerre.

Vous pouvez utiliser le lien suivant :

http://www.thebookedition.com/bleu-horizon---memoires-tues-de-jean-paul-guis-p-71136.html

JPaul Guis

Jean-Paul Guis
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 12/11/2013
Age : 58
Localisation : Miami, USA

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Didier32 le Lun 17 Nov 2014 - 9:29

Bonsoir. Je viens de recevoir le livre Bleu Horizon que j'ai commandé avec beaucoup de retard. Pour compenser, je vais me coucher avec ce livre et vous direz ce que j'en ai pensé. Je vous souhaite une bonne semaine.
avatar
Didier32
membre
membre

Messages : 103
Date d'inscription : 12/02/2012
Age : 57
Localisation : Gers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bleu horizon - Mémoires tues

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum