LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Admin le Jeu 21 Oct 2010 - 8:33

Remorqueur d'assistance aux chalands du Rhin 2 moteur de 250cv; L 25m; l 5,3m; 90t
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par Admin le Sam 19 Fév 2011 - 9:48, édité 1 fois
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2211
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Admin le Sam 6 Nov 2010 - 9:20

Un peu plus de précisions sur les remorqueurs de type "Belmont"
Les 4 remorqueurs de type BELMONT ont été construits pour les Forces Maritimes du Rhin (F.M.R.) entre 1953 et 1957 et financés par la République Fédérale Allemande au titre des dommages de guerre!
A 796 BELMONT
A 797 CLIMONT
A 798 DABO
A 799 BRÉZOUART

CARACTÉRISTIQUES:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

histoire du remorqueur CLIMONT
Le remorqueur A797 CLIMONT est entrée en service le 20 janvier 1954. Ses caractéristiques étaient conformes à celles citées au dessus à un détail près il n'avait pas de marche arrière. Pour inverser le sens de l’hélice il fallait arrêter le moteur, décaler l'injection et le relancer à l'envers. Le redémarrage se faisait à l’air comprimé.
En service au sein des Forces Maritimes du Rhin jusqu’en 1964, le remorqueur CLIMONT sera vendu (date précise inconnue).
Vers 1969 il est en service au Lycée d’Education Professionnelle « PIERRE BROUSSE » pour la formation des élèves de CAP Navigation fluviale. C’est dans ce cadre qu’il est venu en visite le 15 mai 1984 à la base du Bataillon des Engins Fluviaux du Génie / 32e Régiment du Génie à Kehl. Il restera en service jusqu’en 1994, année où le lycée préfère acquérir un bateau plus commode pour instruire les élèves, un ancien chaland de type Mayence qui portera la devise « SIRENE ». Le CLIMONT sera finalement vendu et acheminé à Rotterdam en novembre 1996. A priori il naviguerait sur le « Rhin-Main-Danube », transformé en pousseur (information à vérifier).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
visite le 15 mai 1984 à la base du Bataillon des Engins Fluviaux
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Lors de la réalisation du programme de construction fluvial au profit des Forces Maritimes du Rhin, une maquette officielle a été réalisée pour chaque série de bateaux construits.
La maquette du remorqueur A797 CLIMONT, anciennement exposé eau service de l’Attaché d’Armement à l’Ambassade de France en Allemagne à Bonn, a été transférée le 28 mai 1999 au 1er régiment du génie pour être exposée sur le bateau Amiral Exelmans dans le cadre de sa mission de conservatoire du patrimoine militaire fluvial. Elle fait à présent partie du patrimoine de l’Arme du génie gérée par le Musée du Génie à Angers.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dimensions de la maquette :
Avec support et globe : Lo = 910 mm x La = 295 x H = 470 mm
Maquette : Lo = 770 mm x La = 130 mm x H = 270 mm
Echelle = 1 / 30e

Merci à Richard Mohr pour les textes et les images pirat

une photo du DABO à quai:
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Crédit Marc Lorentz
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2211
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

demande de renseignements

Message par alain vezy le Dim 30 Jan 2011 - 7:52

qui pourrait me dire ce qu'il est advenu:
_ du remorqueur NIDECK
_ de l'ENCLUME

Quel est le MAYENCE(N°) qui a remplacé le CLIMONT ?

D avance merci

alain vezy
membre
membre

Messages : 7
Date d'inscription : 30/01/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par MJR le Dim 30 Jan 2011 - 10:31

J'ai peu d'informations sur le devenir des différents bateaux, dont l'essentiel a été revendu par les domaines allemands...

Pour le chaland de type Mayence qui a remplacé le Climont en tant que bateau école au Lycée Pierre Brousse puis au Lycée Emile Mathis, il a été repeint en blanc et baptisé "SIRENE". Je ne connait malheureusement pas son numéro d'origine.

Après l'achat du bateau école "Princes IRENE", il a été vendu et transféré vers la Gironde.

Désolé, pour l'instant je n'ai pas plus de renseignements à ce sujet.

A l'occasion je vais poster quelques photos de ce chaland....

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1077
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par MJR le Sam 19 Fév 2011 - 6:11

LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

1. Les remorqueurs au sein des Forces Maritimes du Rhin (F.M.R.)

En 1955, les F.M.R. disposaient de 9 remorqueurs :

5 remorqueurs à la flottille Nord à Koblenz-Lützel, base et un remorqueur transférée à la Bundeswehr le 1er juillet 1957.

4 remorqueurs à la flottille Sud à Kehl.

En 1962, les F.M.R. ne disposent plus que de 6 remorqueurs.

2. Construction

Il s’agit de 2 anciens remorqueurs allemands (un de 300 CV et 1 de 600 CV) qui ont été reconstruits et de 7 nouveaux remorqueurs de 500 CV construits en deux séries (une de quatre et une de trois qui est la version amélioré de la première).

3. Liste des remorqueurs


La marine nationale a immatriculé ces remorqueurs dans la série A 700 et attribué des noms des sommets vosgiens.

Les 2 anciens remorqueurs allemands :

A791 DONON

A792 HONECK

Les 7 nouveaux remorqueurs :

1ère série :

A796 BELMONT

A797 CLIMONT

A798 DABO

A799 BREZOUARD

2e série :

A788 BELLEROCHE

A794 HAUT-BARR

A795 NIDECK


4. Caractéristiques techniques


A 791 – « DONON »


Construction :

En 1939, chantier fluvial inconnu

Acquisition :

Renfloué en 1951 et acheté par les F.M.R.

Reconstruction :

Remorqueur refondu par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter », mise en place d’un moteur neuf.

Date d’entrée en service : 5 décembre 1951

Déplacement : 120 tonnes

Longueur : 22,40 m

Largeur : 5,20 m

Tirant d’eau : 1,50 m

Vitesse : 17 km/h

Armement : néant

Moteur principal de propulsion :

Un moteur diesel de marque « DEUTZ », type RV6M 436.

Puissance : 300 CV

Propulsion : 1 hélice

Carburant : 8 000 litres de gasoil.

Coque : en acier

Affectation :

1939 – 1951 : propriétaire inconnu

1951 – novembre 1966 ?? : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A791 DONON

1966 ?? : destination à la dissolution, inconnue.


A 792 « HOHNECK »


Construction : en 1942 par le chantier fluvial « Schiffs und Maschinenbau Mannheim »

Acquisition : acheté le 8 mai 1953 à Hambourg par les F.M.R.

Reconstruction :

Remorqueur refondu par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter ».

Date d’entrée en service : 1er novembre 1953

Déplacement : 123 tonnes

Longueur : 22,47 m

Largeur : 5,48 m

Tirant d’eau : 1,78 m

Vitesse : 18,5 km/h

Armement : néant

Moteur principal de propulsion :

Un moteur diesel de marque « MAN », type W 8 V 38

Puissance : 900 CV, mais détimbré à 600 CV

Propulsion : 1 hélice

Carburant : 14 000 litres de gasoil.

Coque : en acier

Affectation :

1942 – 1951 : propriétaire inconnu, dénommé ORION

08/05/1953 – novembre 1966 : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A792 HOHNECK

Novembre 1966 à 1978 : Groupement des Chalands de Franchissement du Rhin, basé à Kehl

1978 à 1991 : Bataillon des Engins Fluviaux du Génie, basé à Kehl.

1991 : destination à la dissolution, inconnue.


A 796 « BELMONT »


Construction : en 1953 par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter »

Date d’entrée en service : 16 décembre 1953

Déplacement : 90 tonnes

Longueur : 23,40 m

Largeur : 5,40 m

Tirant d’eau : 1,23 m

Vitesse : 18,5 km/h

Armement : 4 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) sur affût quadruple

Moteurs principaux de propulsion :

Deux moteurs diesel de marque « DEUTZ », type RT 4M 233

Puissance : 2 x 250 CV

Propulsion : 2 hélices

Carburant : 8 500 litres de gasoil.

Coque : en acier

Affectation :

16/12/1953 – novembre 1966 ?? : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A796 BELMONT

Destination après son désarmement : inconnue


A 797 « CLIMONT »


Construction : en 1953-1954 par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter »

Date d’entrée en service : 20 janvier 1954

Déplacement : 90 tonnes

Longueur : 23,40 m

Largeur : 5,40 m

Tirant d’eau : 1,23 m

Vitesse : 18,5 km/h

Armement : 4 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) sur affût quadruple

Moteurs principaux de propulsion :

Deux moteurs diesel de marque « DEUTZ », type RT 4M 233

Puissance : 2 x 250 CV

Propulsion : 2 hélices

Carburant : 8 500 litres de gasoil.

Coque : en acier

Affectation :

16/12/1953 – novembre 1966 : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A797 CLIMONT

Destination après son désarmement :

Vers 1966 à 1996 : lycée de navigation fluviale « Pierre Brousse » de Strasbourg, en service jusqu’en 1994.

1996 : revendu lors de l’entrée en service du SIRENE (ancien chaland de type Mayence), transféré à Rotterdam, puis transformé en pousseur, il naviguerait a priori sur le canal Rhin-Main-Danube, information à vérifier.


A 798 « DABO »


Construction : en 1953-1954 par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter »

Date d’entrée en service : 30 mars 1954

Déplacement : 90 tonnes

Longueur : 23,40 m

Largeur : 5,40 m

Tirant d’eau : 1,23 m

Vitesse : 18,5 km/h

Armement : 4 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) sur affût quadruple

Moteurs principaux de propulsion :

Deux moteurs diesel de marque « DEUTZ », type RT 4M 233

Puissance : 2 x 250 CV

Propulsion : 2 hélices

Carburant : 8 500 litres de gasoil.

Coque : en acier

Affectation :

08/05/1953 – novembre 1966 : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A798 DABO

Novembre 1966 à 1978 : Groupement des Chalands de Franchissement du Rhin, basé à Kehl

1978 à 1991 : Bataillon des Engins Fluviaux du Génie, basé à Kehl, dénommé DABO

1991 : destination à la dissolution, inconnue.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
photo adj Robert


A 799 « BREZOUARD »


Construction : en 1953-1954 par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter »

Date d’entrée en service : 4 mai 1954

Déplacement : 90 tonnes

Longueur : 23,40 m

Largeur : 5,40 m

Tirant d’eau : 1,23 m

Vitesse : 18,5 km/h

Armement : 4 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) sur affût quadruple

Moteurs principaux de propulsion :

Deux moteurs diesel de marque « DEUTZ », type RT 4M 233

Puissance : 2 x 250 CV

Propulsion : 2 hélices

Carburant : 8 500 litres de gasoil.

Coque : en acier

Affectation :

08/05/1953 – novembre 1966 : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A799 BREZOUARD

Novembre 1966 - ???: inconnu


A 788 « BELLEROCHE »


Construction : en 1954-1955 par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter », remorqueurs de type « BELMONT » améliorés et allongés

Date d’entrée en service : mars ou avril 1955

Déplacement : 100 tonnes

Longueur : 25,75 m

Largeur : 5,52 m

Tirant d’eau : 1,15 m

Vitesse : 18,5 km/h

Armement : 4 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) sur affût quadruple

Moteurs principals de propulsion :

Deux moteurs diesel de marque « DEUTZ », type RT 4M 233

Puissance : 2 x 250 CV

Propulsion : 2 hélices

Carburant : 8 500 litres de gasoil.

Coque : en acier SM

Affectation :

08/05/1953 – novembre 1966 : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A788 BELLEROCHE

Vers 1958 : d’après une carte postale, il est en service à Toulon.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crédit photo jacques Gradwohl

A 794 « HAUT-BARR »


Construction : en 1954 par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter », remorqueurs de type « BELMONT » améliorés et allongés

Date d’entrée en service : 21 décembre 1954

Déplacement : 100 tonnes

Longueur : 25,75 m

Largeur : 5,52 m

Tirant d’eau : 1,15 m

Vitesse : 18,5 km/h

Armement : 4 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) sur affût quadruple

Moteurs principals de propulsion :

Deux moteurs diesel de marque « DEUTZ », type RT 4M 233

Puissance : 2 x 250 CV

Propulsion : 2 hélices

Carburant : 8 500 litres de gasoil.

Coque : en acier SM

Affectation :

08/05/1953 – novembre 1966 : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A794 HAUT-BARR

Vers 1964 : d’après une carte postale, il est en service à Toulon.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
crédit photo jacques Gradwohl


A 795 « NIDECK »


Construction : en 1954-1955 par le chantier fluvial « Schiffswerft Oberwinter », remorqueurs de type « BELMONT » améliorés et allongés

Date d’entrée en service : mars ou avril 1955

Déplacement : 100 tonnes

Longueur : 25,75 m

Largeur : 5,52 m

Tirant d’eau : 1,15 m

Vitesse : 18,5 km/h

Armement : 4 mitrailleuses de calibre 50 (12,7 mm) sur affût quadruple

Moteurs principals de propulsion :

Deux moteurs diesel de marque « DEUTZ », type RT 4M 233

Puissance : 2 x 250 CV

Propulsion : 2 hélices

Carburant : 8 500 litres de gasoil.

Coque : en acier SM

Affectation :

08/05/1953 – novembre 1966 : Forces Maritimes du Rhin, dénommé A795 NIDECK

Novembre 1966 à 1978 : Groupement des Chalands de Franchissement du Rhin, basé à Kehl

1978 à 1991 : Bataillon des Engins Fluviaux du Génie, basé à Kehl, dénommé NIDECK, il est équipé d’un canon à eau sur la plage avant.

1991 : destination à la dissolution, inconnue.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

5. Sources


Document archives de la Marine Nationale, 1954-1966.

Guide du Rhin et Instruction nautiques rhénanes, 1956.

Commandement en chef des forces françaises en Allemagne. Mission technique permanente de la Marine en Allemagne : Les bâtiments des forces maritimes du Rhin ; 1956.

Article du « Badische Tagblatt » du 14 ou 15 novembre 1957

La Flottille du Rhin de la Première à la Seconde guerre mondiale in Cols Bleus n°123 de 1972.

Auteur inconnu : Les Forces maritimes du Rhin ; Transmis par le Service Historique de la Marine le 2 juillet 1997.

Alain Donnard, ancien officier en second de l’Ecole de Pilotage du Rhin, professeur de Navigation Honoraire du Lycée « Pierre Brousse » de Strasbourg : L’Ecole de pilotage du Rhin de la Marine Nationale.

René Bail : Les Forces Françaises du Rhin in Marines n°59 de février-mars 1999.


7. Remarques


Cette synthèse sur les remorqueurs français en service sur le Rhin après la seconde guerre mondiale n’est pas complète. De nombreuses questions restent ouvertes, je compte sur vous pour la compléter ou la corriger.

Merci

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1077
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Admin le Sam 19 Fév 2011 - 9:39

Merci Richard pour ce sujet et merci aussi à Jacques Gradwohl pour les photos cheers

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2211
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Admin le Mer 2 Mar 2011 - 8:39

Le DABO vient prendre en remorque un chaland AS
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Merci à Philippe Clément pour ces belles photos pirat Laughing

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2211
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Poste de barre des remorqueurs

Message par CPIO le Mar 8 Mar 2011 - 4:18

Bonjour

Joint une photo hélas de piètre qualité de la passerelle d'un remorqueur du temps ou j'étais patron de ces belles embarcations (1971 - 1973).

On distingue le "Chad Burn" avec les commandes de chaque moteur:
Les deux commandes placées sur les extèrieurs du Chad Burn (en position neutre sur la photo) servaient à lancer les moteurs en avant ou en arrière, par injection d'air comprimé dans les cylindres. Opération qui se faisait en deux temps, la commande poussée (AV) ou  tirée(AR) dans une première position, il y avait injection de l'air, ensuite, poussée ou tirée à fond, il y avait lancement du moteur.
Pour monter ou baisser en régime (maxi dans les 480 tours) il fallait agir sur les deux volants visible sur la partie avant.

Le nombre de lancement était directement lié à la quantité d'air en réserve. Au fond de la salle des machines se trouvait un compresseur et une grosse bouteille tampon.

En bas à droite du Chad Burn on apperçoit le régulateur de température du moteur tribord, on devine celui de babord sur le bord gauche de la photo.
Ce dispositif manuel permetait de régler la température et le débit de l'eau de refroidissement des moteurs.

Comme précisé dans l'excellent descriptif technique, les remorqueurs n'avaient pas de marche arrière. Les lignes d'arbres étaient en prise directe sur les moteurs.

Seul le NIDECK était doté d'un débrayage manuel de chacune des lignes d'arbre. Cette action se faisait à l'aide d'un gros volant vertical qui se trouvait en arrière du bloc moteur et aprés les pompes à incendie.
Les pompes à incendie étaient entrainées par les moteurs principaux, il fallait donc pouvoir débrayer les hélices pour utiliser le réseau incendie en statique.

Pour avoir pratiqué les deux, le pilotage et la manoeuvre sur les remorqueurs étaient différent de celui des chalands.

Pour info, les AS de la série 44,45 et 46, avaient une barre analogue à celle que l'on voit sur la photo.

Bien Cordialement

Gilles CAMPILLO

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Dernière édition par CPIO le Lun 21 Déc 2015 - 7:14, édité 2 fois
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 413
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 71
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Admin le Mar 8 Mar 2011 - 6:04

Merci pour ces précisions, c'est très intéressant. Petite question, le compresseur était il autonome au niveau motorisation (car si il y avait une fuite d'air, après une longue durée d'inactivité il ne pourrait pas repartir ?)

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2211
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par CPIO le Mar 8 Mar 2011 - 7:01

Admin a écrit:Merci pour ces précisions, c'est très intéressant. Petite question, le compresseur était il autonome au niveau motorisation (car si il y avait une fuite d'air, après une longue durée d'inactivité il ne pourrait pas repartir ?)

Effectivement le compresseur était entrainé par un moteur auxiliaire. De mémoire, cet auxiliaire devait aussi servir à la charghe de tout le groupe de batteries qui servait à l'éclairage quand les principaux étaient à l'arrêt.

Et si ma mémoire ne me fait pas défaut, dans le local batterie se trouvait également le seul lavabo du bord et les WC. Le top en termes de sécurité.

Cordialement

Gilles
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 413
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 71
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Admin le Mar 8 Mar 2011 - 7:25

Merci pour ta réponse, effectivement c'est un mélange détonnant!

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2211
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par MJR le Dim 13 Mar 2011 - 8:43

Quelques photos complémentaires de la timonerie des remorqueurs Nideck ou Dabo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


MJR
membre
membre

Messages : 1077
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par MJR le Lun 4 Avr 2011 - 7:25

Remorqueur "LE DONON" A791 en service au sein des Forces Maritimes du Rhin

Plan de la Marine Nationale (vers 1957)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En navigation (vers 1957)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le remorqueur "HOHNECK"

Plan de la Marine Nationale vers 1957

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

MJR
membre
membre

Messages : 1077
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

"Pedigree" du remorqueur LE DONON

Message par François Bréchat le Mar 10 Mai 2011 - 19:52

A sa mise en service aux F M R, 5/12/1951, porte le nom de MARCEAU, renommé LE DONON (A 791) en 3/1952

François Bréchat
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Le remorqueur A 795 NIDECK

Message par François Bréchat le Dim 19 Juin 2011 - 20:15


Selon le Vebeg:
A sa construction, devait s'appeler HUNENBOURG (je suppose que ce nom fut abandonné parce qu'il y avait déjà un remorqueur de ce nom, civil, sur le Rhin)
Remis au Vebeg en 1991
Acheté, d'abord, par L. Polderman, à Hansweert (Pays-Bas),
puis, en 1994, racheté par H. Blauw à Terneuzen (Pays-Bas), renommé ALBATROS. Encore en service en 2006.

François Bréchat
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par François Bréchat le Lun 20 Juin 2011 - 9:49

Remorqueur CLIMONT
Vendu le 25 Novembre 1996 à Veka Scheepvaartonderneming à Werkendam, renommé VEKA 104 (pousseur)
Vendu le 29 Août 1997 à Handels-en Exploitatie Mij. Zwabo B.V. à Lemmer,
renommé ZWABO 5. Enregistré à Rotterdam Nr. 23.22887.

François Bréchat
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Remorqueur CLIMONT

Message par CPIO le Mar 21 Juin 2011 - 2:13

Bonjour François

Le CLIMONT ne faisait pas parti du lot de bateaux repris par le Génie en 1966, il avait déjà était restitué aux Allemands. Donc entre 66 et 96, il a du avoir un autre propriétaire.

En tous cas ton travail de recherche est formidable et une source passionante d'informations.

Bien cordialement

Gilles CAMPILLO
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 413
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 71
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par MJR le Mar 21 Juin 2011 - 5:10

Bonsoir,

le Climont était en service au Lycée Pierre Brousse pour la formation des mariniers à Strasbourg (voir un de mes post précédents). Reste à trouver à quelle date il a exactement été transféré à l'éducation nationale.

D'après Mr. Friedmann (professeur de navigation fluviale à la retraite) : "Vers 1969 il est en service au Lycée d’Education Professionnelle « PIERRE BROUSSE » pour la formation des élèves de CAP Navigation fluviale. C’est d'ailleurs dans ce cadre qu’il est venu en visite le 15 mai 1984 à la base du Bataillon des Engins Fluviaux du Génie / 32e Régiment du Génie à Kehl. Il restera en service jusqu’en 1994, année où le lycée préfère acquérir un bateau plus commode pour instruire les élèves, un ancien chaland de type Mayence qui portera la devise « SIRENE ». Le CLIMONT sera finalement vendu et acheminé à Rotterdam en novembre 1996. A priori il naviguerait sur le « Rhin-Main-Danube », transformé en pousseur (information confirmée par François). Il ne reste plus qu'une petite partie du puzzle à découvrir de 1966 à 1968. Mais compte tenu que ces procédures de cession étaient relativement longue, il est fort possible qu'il était en attente de transfert à la base de Kehl eu 33e RG.

Cordiales salutations à tous

Richard (MJR)

MJR
membre
membre

Messages : 1077
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par François Bréchat le Mar 21 Juin 2011 - 19:29

Richard, Gilles,

Le CLIMONT fut acheté par le Lycée d'Enseignement Professionnel Pierre Brousse auprès de l'Etat allemand (donc au Vebeg) mais je ne trouve pas parmi les engins transférés à la Bundeswehr en 9/11 1957.
En tous cas, en tant que bateau-école du LEP Pierre Brousse, il a été condamné par arrêté préfectoral No 95/129 du 8 Juin 1995.

François Bréchat
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par CURTI le Ven 15 Juil 2011 - 0:34

Bonjour,

petit nouveau, je ne suis pas sapeur pour un sous, mais tropézien, à ce titre, je peux vous dire, si vous ne le savez pas, que le HAUT BARR était affecté à l'ECAN de St TROPEZ, établissement appelé familièrement "usine des torpilles", doté d'un tube, il faisait les essais en mer. Même équipement que le BELLEROCHE dont vous donnez la photo ci-dessus. Cela pendant environ 20 ans à partir des années 62-63.
Son dernier patron était E. Bordi, décédé en 2010. Remplacé ensuite par le catamaran Pégase. Une série de photos de cette époque est visible dans la collection Marius BAR à TOULON, site internet [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] datées de 1963.
Je ne connais pas la fin de l'histoire.
Ph. CURTI

CURTI
membre
membre

Messages : 3
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 64
Localisation : Entrepierres

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par CURTI le Ven 15 Juil 2011 - 0:38

Re bonjour,

petit complément, en fait j'ai découvert votre site car je cherche les plans de cette série de remorqueur. Gamin, j'avais grossièrement relevé les dimensions visibles du Ht Barr, j'ai gardé ce croquis des années, mais maintenant, je ne peux plus mettre la main dessus.

Si quelqu'un a des infos, merci d'avance.

Ph. C

CURTI
membre
membre

Messages : 3
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 64
Localisation : Entrepierres

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par François Bréchat le Lun 18 Juil 2011 - 0:02


Bonjour,

Concernant les plans des remorqueurs de la série HAUT BARR,
tu pourrais questionner le Centre des Archives de l'Armement
BP 650
86106 CHÂTELLERAULT Cedex

Tel.: 05 49 20 01 20

E-mail: [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

peut-être ont- ils les plans

François Bréchat

François Bréchat
membre
membre

Messages : 24
Date d'inscription : 13/04/2011
Age : 80
Localisation : Paris

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par CURTI le Lun 18 Juil 2011 - 0:37

Bonjour,

Réponse à F. Bréchat, merci du tuyau, c'est fait.
Ph. Curti

CURTI
membre
membre

Messages : 3
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 64
Localisation : Entrepierres

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Ch.SERVAETEN le Dim 22 Jan 2012 - 0:16

[img][Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/img]

Bonjour à tous.
Un photo sortie de l'album de famille.
En ce qui concerne l'immat du bateau ( un remorqueur je supose) je reste sans possibilité de l'identifier, il me semble pourtant avoir éplucher les différents posts à ce sujet. Est le Nideck, le Honneck ou un NOT'MECK !!!! Laughing
Je pense que G.C. de Toulouse m'en diras plus.
Pas de commentaire sur ma super cagoule.. Merci
Hiver 66-67 GCFR Kelh.
Cordialement.
Ch.SERVAETEN

Ch.SERVAETEN
membre
membre

Messages : 40
Date d'inscription : 06/08/2011

http://bateau-ecole34.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Admin le Dim 22 Jan 2012 - 2:34

scratch Salut Christophe, moi je pense au « HAUT-BARR » mais je ne suis pas certain vu qu'a cette date il semble qu'il n'était plus là!

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2211
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: LES REMORQUEURS FRANÇAIS DEPUIS LA SECONDE GUERRE MONDIALE SUR LE RHIN

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum