Les régiments du génie en 1989

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les régiments du génie en 1989

Message par david delporte le Mar 25 Fév 2014 - 0:02

Bonjour,

Dans le cadre de l'étude que je mène sur l'armée de terre française en 1989, j'ai établi un listing des unités du génie au 01 janvier 1989

Je vous le propose ici à votre lecture

David DELPORTE
armee-francaise-1989.wifeo.com
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par GUIHENEUF jean paul le Mar 25 Fév 2014 - 21:37

bonjour,

en ce qui concerne le 32 RGDB de KEHL , le régiment était commandé par le Colonel FAIDHERBE .
Pour le 83 BEFG , plusieurs rectifications , en juillet 1989 , la compagnie 831 a été fusionné avec la 832
pour ne faire qu'une seule unité ( c'est d'ailleurs à cette date que nous avons reçu le fanion du 83BEFG qui se trouvait dans le bureau du CDC 32 RG à coté du drapeau du 32 .Concernant le CDC du 83BEFG ,
en cas de mise sur pied de l'unité , c'est le commandant de l'unité en temps de paix qui garde son commandement ( nous l'avons testé en 1990 )
Cordialement
Jean-Paul
avatar
GUIHENEUF jean paul
membre
membre

Messages : 196
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 70
Localisation : METZ FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par david delporte le Mar 25 Fév 2014 - 22:15

Bonjour,

La situation se veut être à la date du 01 janvier 1989. Donc nous restons sur les compagnies 831 et 832.

Merci pour le chef de corps du 32e RG - cela me fait un trou en moins.

J'en profite ici pour vous remercier tous car pour avoir travaillé sur l'armée de terre en 1940, il est plus facile de trouver des infos sur cette période que sur celle des années 1980.

Heureusement qu'il y a encore de nombreuses personnes comme vous tous qui font vivre leurs souvenirs en ces divers sites.

David DELPORTE
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par carrere le Mar 25 Fév 2014 - 22:27

Bonjour,

en ce qui concerne le 4° RG à La valbonne au 1er janvier 1989,

Chef de corps: colonel FINOT Michel

Cordialement

_________________
Daniel CARRERE
6°RG - ENSOA - CIG 4 1974 / 1975 - 11°RG 1975 / 1978 - 10°RG 1978 / 1983 - 23°RG 1983 / 1984 -
4°RG
1984 / 1991 - ENSSSAT 1991 /1994 - 10°RG 1994 /1997 - ESAG 1997 / 2001 - 31°RG 2001 / 2004 - 2°GLCAT 2004 / 2006 - 68°RAA 2006 /2010 - retraite
avatar
carrere
modérateur
modérateur

Messages : 367
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 60
Localisation : Pontoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par david delporte le Mar 25 Fév 2014 - 23:11

Merci Bien,

Petite énigme pour les gens comme moi qui sont toujours en train de se poser des questions

Le 4e RG en temps de guerre rejoint la 14e DLBE, nous sommes tous d'accord. Cependant quid de sa capacité de franchissement ?

Sa compagnie de franchissement sert elle à mettre sur pied un régiment de réserve ?

Si oui, cette nouvelle unité rejoint elle les EOCA du 1e corps d'armée ?

Cette question m'obsède. Qui en lieu et place du 2e régiment avec le 2e RG au 1e corps d'armée ?

trois solutions / renforcement des capacités de franchissement pour les :
- 31e RG ?
- 72e RG ?
- nouveau régiment mis sur pied par dérivation ?

Pour moi, c'est un grand mystère.

Autre solution, le 1e RG quitte la division du Rhin et rejoint le 1e CA à l'issue du passage du Rhin des 1e et 3e CA.

Je trouverais un jour.....

C'est quant même frustrant, je sais je me répète, il est plus facile de trouver des choses pour l'armée de terre en 1940 que pour la période de 1989......

David DELPORTE
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par clifour le Mer 26 Fév 2014 - 7:04

CDC 11° RG au 01.01.1989: Colonel ROBBE

clifour
membre
membre

Messages : 33
Date d'inscription : 08/01/2011
Age : 70
Localisation : Charente-maritime

Revenir en haut Aller en bas

Régiment du génie

Message par david delporte le Jeu 27 Fév 2014 - 5:05

Bonjour,

Ayant du temps à perdre devant l'ordinateur avec une jambe dans le plâtre...

J'ai établi une liste complète des unités du génie au 01 janvier 1989 avec descriptif des compagnies...

Voir document joint

David DELPORTE
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par jberger le Jeu 27 Fév 2014 - 6:54

bonsoir à tous ,
le chef de Corps du 9è RG au 01/01/1989 était le Colonel de Wilde

JB
avatar
jberger
membre
membre

Messages : 36
Date d'inscription : 23/11/2011
Age : 46
Localisation : CORBELIN , ISERE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par Admin le Jeu 27 Fév 2014 - 7:01

Je vois que tu ne compte pas les compagnies d'instruction. Pour le 11 à cette époque il t avait bien 2 cie de franchissement (sur GILLOIS) mais c'était la 25 et la 26, CFA voulant dire compagnie de franchissement amphibie.
Pour le 23, il me semble qu'à cette époque il était englobé au sein du 71 sous forme de deux compagnie de combats (CGDI) qui partirons à Noyon et à DIJON. je ne suis pas certain pour les deux compagnies de travaux. mais je sais que sur le forum il y a des gens qui savent Very Happy 
Juste une petite remarque concernant les fichiers joints, nous sommes limités en poids, j'avais désactivé cette possibilité pour ne pas saturer la capacité du forum, j'ai du la remettre pour que les gens puissent télécharger la souscription. Donc il vaudrait mieux copier ta liste et la coller dans la réponse plutôt que de la mettre en fichier joint, merci.

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par demex400 le Jeu 27 Fév 2014 - 20:47

Bonjour
Concernant les deux CGDI du 23ème RG, elle ne rejoignirent les Régiments de CMD (8ème et 27ème RI ) qu'en 1993 à la dissolution de la 8ème DI.
Cdlt
avatar
demex400
membre
membre

Messages : 25
Date d'inscription : 10/12/2012
Age : 63
Localisation : Lot

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par Admin le Jeu 27 Fév 2014 - 22:59

Oui c'est vrai, c'est pour cela que j'ai mis qu'elles partirons (n'ayant pas la date exacte).Mais il me semble bien qu'en 89 il y avait 2cie de DI au 71 (peut être avec un autre n°)

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par david delporte le Jeu 27 Fév 2014 - 23:42

Bonjour,

Pour ce qui est des chefs de corps je vous remercie tous.

En ce qui concerne les CGDI du 71e RG, elles sont bien en position à OISSEL non pas sous un numéro du 71e mais comme 231 et 232 CGDI

En temps de guerre, ces deux compagnies servaient à mettre sur pied le 23e RG avec renfort du 71e RG.

Le Chef de corps en second du 71e RG devenait alors chef de corps du 23e RG.

J'ai eu confirmation de cela avec le 31e RG qui donnait naissance au 33e RG - le Lieutenant-colonel Frère C2 du 31e RG devenait C1 du 33e RG.

Pour ce qui est du 14e RG mis sur pied par l'école d'application du génie là je ne sais pas.

David
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par Le Bègue le Dim 2 Mar 2014 - 22:22

Bonjour à tous,
Bonjour David,

Concernant le 23°RG et ses deux compagnies, elles ne reçoivent pas de renforts du 71°RG.
Il existait une seule entité : l'OM 71 (Organe Mobilisateur 71).
Celui-ci était composé de deux régiments, le 71 et le 23 RG.
Chaque individu était affecté soit à l'un, soit à l'autre de ces régiments.
Le TED/Paix faisait clairement apparaître les postes tenus par chaque formation.
En cas de mobilisation, le 23°RG récupérait ses billes et le complément venait de la Réserve.

Ensuite, mais ce n'est là qu'une appréciation personnelle, ayant rédigé 600 pages sur le Génie de 1793 à 1993...
La date du 1er janvier n'est pas la plus facile. Celle du 31 décembre de l'année précédente me semble plus judicieuse.
Au connait ainsi au moins l'état de l'Arme à la fin de l'année et on dispose d'une base solide... Au 1er janvier de l'année suivante, on se doute que les choses vont changer. Lesquelles ?
Encore une fois, il ne s'agit que d'une opinion personnelle.

Quant au suivi des unités du Génie en 1940, je doute que la chose soit aussi simple que vous l'affirmez.
Certes, Kauffer a fait du boulot et la seule référence restent les 6 volumes sur le sujet édité par feu le SHAT.
Bien heureux celui qui est capable de suivre la filiation des unités entre septembre 1939 et juin 1940 !!!
Perso, j'ai jeté l'éponge !


Cordialement,
Bernard.

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par david delporte le Lun 3 Mar 2014 - 0:36

Bonjour,

Pourquoi le 1e janvier 1989. La date est symbolique a mes yeux car l'année 1989 est l'année de tous les changements à l'est.

Je suis d'accord avec vous quant au fait que tout évolue. Mais je veux en fait présenter notre armée comme si je montrais une photographie.

Si je choisis un instant "T", il n'y a pas d'évolution.

Certes, je peux parler de la dichotomie entre la position "temps de paix" et "temps de guerre", les gens peuvent ainsi se repérer mais je veux figer l'image.

Ayant fait des études d'histoire, il est avéré que le fait historique est toujours figé. On étudie le "moment" de par ses origines et de par ses évolutions mais le "moment" est immuable.

Pour la période 1940, je ne peux qu'être d'accord avec vous. Regardez l'armée du 3 septembre 1939 et celle du 10 mai 1940, rien ne correspond.

Mais quand je parle de la facilité d'étudier l'armée de 1940, ce sont la multiplicité des sources ouvertes à nos yeux.

Ayant pu œuvrer sur le site ATF40, je mesure la difficulté que j'ai à établir l'ordre de bataille des troupes de réserve en 1989 alors que celle de 1940 se fait sans problème.

En tout cas encore merci pour les renseignements. Il n'y a rien de tels que les sources primaires...

Etant bloqué à mon domicile avec une jambe dans la plâtre, je peux bosser plus sur le sujet et cela fait vraiment avancer les choses.

Pour le 23e RG, ce que je voulais dire c'est qu'il est mis sur pied avec des réservistes ayant fait leur service au 71e RG. L'organisation des réserves est immuable en France....

David DELPORTE
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par KRAL DOMINIQUE le Lun 3 Mar 2014 - 6:54

david delporte a écrit:Bonjour,


Ayant fait des études d'histoire, il est avéré que le fait historique est toujours figé. On étudie le "moment" de par ses origines et  de par ses évolutions mais le "moment" est immuable.

...


Bonjour DAVID ,bonjour BERNARD et tout le monde ,
je suis désolé DAVID,l'histoire quelle soit à un instant T ou non n'est pas figée , même si c'est moins vrai avec l'histoire contemporaine on va dire depuis l'avènement des reportages vidéo (quand on a pu en faire ),quoique tout dépend de qui a filmé.L'histoire peut être revue,en fonction des découvertes qui se font constamment ,car l'histoire est connue par rapport aux évènements certes,mais au regard de ceux qui relatent ,et qui par erreur ,par esprit partisan ou pour en dévoyer le sens ,nous offre un éclairage autre que ce que fut la réalité ,et la découverte d'autres sources de relation des fait nous apporte subitement un autre regard ,il serait fastidieux d'en citer ici des exemples ô combien multiples .
Il en est ainsi de l'histoire avec un Grand H , et de l'histoire aussi , des unités ,en fonction de qui l'écrit .Par exemple afin de se faire mousser  des Chefs de Corps ont écrit l'histoire de leur Régiment ,s'appropriant des faits d'armes des autres ou occultant leur participation.
Donc tout n'est pas figé et gravé dans le marbre .
Cela dit ,ton but est louable et intéressant .Il est vrai que l'armée dans sa globalité , au travers de ses unités ,ses métiers ,ses orientations,son camouflage  même est un témoin de la géopolitique ,des conflits, des alliances etc et que c'est passionnant de l'analyser sous cet angle .
Il est vrai que pour ce qui concerne le Génie ,la chute du mur à fait basculer progressivement sur une décennie, sa physionomie et vu disparaitre notamment la quasi totalité des régiments de franchissement et un grand nombre de précieux  savoir faire ,cette question a de nombreuses fois été débattu ici même .
cordialement
DOMINIQUE

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1168
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par david delporte le Lun 3 Mar 2014 - 8:56

Bonsoir

Attention a ne pas confondre le fait historique et l'action historiographique.

On peut exposer un fait historique en ce qu'il est et non pas en fonction de sa vision du fait.

L'avantage d'une étude d'unités militaires et non pas du fait militaire permet de s'exonérer d'un quelconque manichéisme.

Je suis tout à fait d'accord sur le fait que l'histoire n'est pas figée dans son interprétation.

On pourra toujours disserter par exemple sur l'action de la 2e division blindée du Général Leclerc dans la libération de Paris par rapport à la stratégie alliée de reconquête de la France, chacun ayant une vison différente des faits.

Cependant rien ne pourra être redit sur le fait que la 9e compagnie du 3e bataillon du régiment de Marche du Tchad commandé par le Capitaine Dronne soit entrée en premier dans la capitale.

Mon but est de présenter comme j'ai pu le dire une photographie de notre armée au 1 janvier 1989.

Pou ce qui est du génie, mon but n'est pas de donner une vision de l'évolution du combat par rapport au franchissement mais je veux donner une idée de ce qu'étaient les unités et leur potentiel.

Bonne soirée à tous
David DELPORTE

avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par Le Bègue le Lun 3 Mar 2014 - 20:32

Bonjour à tous,
Bonjour Dominique,
Bonjour David,
David a écrit:Ayant fait des études d'histoire,

Oups Embarassed J'avais oublié... Moi, je ne suis qu'informaticien.
Alors j'ai fait pour l'histoire du Génie la seule chose que je sache faire : un audit de l'Arme sur deux siècles.
Ça change bien la vision des choses !
Je connais bien le site ATF40. Il est remarquable.
Je me souviens également, sur ce site, d'une discussion entre "pont d'équipage" et "équipage de pont".
On m'a renvoyé à la lecture du manuel d'emploi du pont 1901.
Ce fut très historique, certes. Ce fut également très stérile.
C'est ici : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Au demeurant, pour ceux qui disposent d'un peu de temps, vous devriez y jeter un petit coup d’œil...

Amitiés,
Bernard.

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par david delporte le Mar 4 Mar 2014 - 0:00

Bonjour

"Ayant fait des études d'histoire"

Je ne cherche nullement à offenser qui que ce soit sur ce site en me targuant de quelque supériorité.

La preuve, ma licence d'histoire ne me sert qu'à peu de chose, puisque je suis devenu gendarme !!!

Il est dommage d'arriver à se justifier alors que sur ce site, je suis plutôt à mille lieux du niveau de la majorité des participants de ce site puisque ceux ci sont des témoins directs de ce qu'ils témoignent.

Pour la défense d'ATF 40, aucun des modérateurs n'ont de formation "historique" universitaire et ce sont tous des passionnés qui ont décidés de s'associer afin de présenter ce qu'était notre armée de terre en 1940.

Si vous jugez, Bernard, que le fait de renvoyer à la lecture du manuel d'emploi du pont 1901 quant à la discussion sur les unités du génie, c'est que mes camarades s'appuient sur les textes.

Faisant relecture des posts de Didier, puisque c'est de lui dont on parle, je ne vais pas m'engager sur une quelconque controverse, ce serait plutôt à lui d'en discuter.

Faire un audit sur deux siècles, ça je ne sais pas faire....

Etudier une unité précise et la présenter d'un point de vue théorique puis la présenter dans ce qu'elle est réellement à un moment donné, ça c'est ce que je veux faire.

Saint Paul dans l'épitre aux Corinthiens disait que "les dons de la grâce sont variés" en gros, il y a la tête et les jambes. Il faut les deux.

L'histoire de notre armée ne passe que par des sites comme "arme du génie" ou "ATF40". On peut s'appuyer sur les textes mais on a aussi les témoignages directs.

L'ensemble fait le tout.

En espérant ne contrarier personne, ce n'est pas mon but

David DELPORTE
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par KRAL DOMINIQUE le Mar 4 Mar 2014 - 6:13

bonjour ,
il n'y a pas lieu de se frapper,tout ceci est bon enfant ,tu ne contraries personne rassures toi DAVID,BERNARD est un pince sans rire (corse de surcroît ) qui adore mettre un peu d'animation,pour informaticien qu'il est ,il en connait un sacré rayon sur l'histoire militaire en particulier et l'histoire en général (bien que capitaine) ,donc il te taquine.
cdt DOMINIQUE

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1168
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par Le Bègue le Mar 4 Mar 2014 - 10:12

Bonsoir à tous,
Bonsoir Dominique,
Bonsoir David,

Vous êtes gendarme ? Hosanna !!! Tout n'est pas perdu !
J'aime à croire que vous êtes OPJ (ou que vous le serez) ou en brigade de recherche (ou que vous y aspirez)...

L'avantage de l'audit sur la lecture stricto sensus ? En voici un exemple dans la vignette ci-dessous :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Ce qui est un aimable tissus de connerie qui sera inlassablement repris par tous les officiers traditions de cet honorable régiment...
Pourtant, c'est écrit, signé et stocké dans un carton du SHD dont la référence est clairement établie dans le titre de la diapo (N° du Carton _ N° du dossier _ N° de la page).
Mieux, un rédacteur du SHAT reprendra cet écrit à son compte et colportera la bonne parole...

Dans mon poste précédent, je ne visais personne, loin s'en faut !
J'ai seulement découvert dans les Archives lointaines du SHD que le Copié-Collé (Ctrl+C Ctrl+V) n'avait pas été inventé en même temps que le traitement de texte !
Dès 1856, les ciseaux et la colle de riz marchaient de pairs et filaient bon train !
Et j'en ai découvert des absurdités !
Certes, c'est écrit. Les Saintes Ecritures aussi le sont. On peut y croire, on  n'est pas obligé de tout boire.

Je souhaite simplement que les bornes restent où elles sont, savoir, le long des routes.
Lire la lettre et l'esprit de la lettre. Là est l'histoire. C'est d'ailleurs ce qui en fait son charme.
Sinon, tel le quidam, on ne colporte que de la rumeur.

Comme le disait plus haut mon ami Dominique, ne voyez là aucune animosité. Ni a votre endroit, ni envers quiconque.
Soyez seulement prudent dans vos écrits. Ne vous emparez de rien que vous n'ayez coupé, re-coupé, re-re-coupé et compris.
Car moi aussi, j'en ai colporté das grôces koneries, comme sur les géographes du Génie (N'est-ce pas Dominique  Wink ?  )
J'avais eu la faiblesse de prendre pour argent comptant les écrits d'un Général qui se targuait d'être historien et qui en était à son cinquième ouvrage !
Comme quoi...

Très cordialement,
Bernard.

P.S : côté santé, je vous souhaite un prompt rétablissement...


Dernière édition par Le Bègue le Mar 4 Mar 2014 - 23:43, édité 1 fois

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par david delporte le Mar 4 Mar 2014 - 23:42

A les sources du SHD !!!!

Ils ont quand même réussi à inventer des généraux qui n'existaient pas genre général HACCA qui est en fait le général ROCCA.

Dixit l'historique des grandes unités - armée de terre.

Je rejoints totalement ce que vous écrivez sur la vérification des sources.

Je m'oblige à croiser toutes les sources pour les vérifier. Il y a malheureusement beaucoup de c------eries.

Pour info je suis gendarme APJ en brigade territoriale pas du tout motivé par l'OPJ.

Les enquêtes c'est très bien mais le boulot du gendarme c'est surtout le contact avec la population et le renseignement....

Je ne vais pas rentrer ici dans les polémiques qui animent mon arme, mais la base de mon métier c'est le terrain et le dialogue. Alors moi qui parle même à un chien habillé, je suis comblé....

Les grandes affaires, il y a en pas mal dans une carrière, mais les dégradations et les incivilités et le non - dialogue, c'est tous les jours et c'est ce qui dénature les rapports humains.

En gros (et pour ceux qui connaissent) on fait du "Julien Courbet" tous les jours sur le terrain ou au planton. Ca c'est mon "Kif".

Comme on dit souvent chez nous. Un client avec un sourire c'est un client satisfait !!!

David DELPORTE
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par Admin le Mer 5 Mar 2014 - 6:16

Pour en revenir à notre sujet, cette période (comme celles d'après) n'est pas facile, les organisations n'ont rien de figé, il n'y a pas de règle absolue dans la composition des unités.

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les régiments du génie en 1989

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum