TRAFICABILITE DU SOL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

TRAFICABILITE DU SOL

Message par Admin le Ven 4 Avr 2014 - 5:35

Pour répondre en partie aux interrogations de DOMINIQUE :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

voici ce qui est en place dans le Génie (je ne sais pas pour les cie de travaux lourds)

Les points de franchissement ne sont pas toujours choisis à proximité immédiate de routes ou de chemins carrossables. Bien souvent les véhicules doivent circuler en tout terrain avant de parvenir au point d’embarquement. Avant tout franchissement, il est donc nécessaire de
connaître les possibilités du terrain. Ces possibilités peuvent diminuer considérablement avec le trafic, surtout si celui-ci est à base de véhicules chenillés qui détruisent très rapidement la couche de surface stable.
L'indice de traficabilité (IT, caractéristique du terrain) permet de prévoir, par comparaison avec l’indice de mobilité (IEM, caractéristique du véhicule), le nombre de passages que peut effectuer le véhicule sur une zone de terrain donnée avant d’être immobilisé par enlisement. Il
correspond au nombre de véhicules de ce type pouvant circuler sur cette zone en empruntant toujours les mêmes traces.
Cette méthode n’est applicable qu’aux sols à grains fins.
Différents types de carte existent pour l’étude de la traficabilité des sols.

La comparaison des deux indices, IT du sol et IEM du véhicule, permet de conclure sur l’aptitude d’un sol donné, à la circulation des véhicules d’un type déterminé. Pour les sols, l’indice de traficabilité (IT) est déterminé au moyen d’un lot d’appareils d’essai des sols.
Pour les véhicules, un indice expérimental de mobilité est déjà défini sur une échelle de 0 à 100.
Ainsi en comparant l’IT et l’IEM, on détermine la capacité du terrain à supporter le passage du véhicule considéré, un certain nombre de fois.
IT > IEM : possibilité de plus de 55 passages dans les mêmes traces.
IT = IEM : 45 à 55 passages dans les mêmes traces.
IT < IEM : le véhicule est immobilisé avant 45 passages.
IT < 0,75 IEM : sol impraticable. Le passage est fortement déconseillé.

L’IEM est le plus petit des indices de traficabilité permettant à un véhicule déterminé de faire en moyenne 50 passages dans les mêmes traces.

Indice de traficabilité
Pour évaluer l’indice de traficabilité d’une zone d’accès au franchissement, on utilise le lot d’appareils d’essai des sols modèle F1. Sa composition est la suivante :
• un pénétromètre à cône, constitué :
d’un anneau dynamométrique avec poignée et comparateur gradué de 0 à 300 ;
d’une tige de 18 pouces1 graduée et d’un cône de pénétration ;
• un carottier à piston muni de deux poignées dont une de blocage du piston ;
• un appareil de remaniement composé :
d’un moule de même diamètre que le carottier ;
d’une dame de 1,25 kg coulissant entre une poignée et une culasse.
L’ensemble de 9 kg est transporté dans une housse. Il permet de calculer l’indice de cône et l’indice de remaniement.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Principe d’utilisation:
La force portante et l’adhérence du sol sont fonction de sa résistance à l’enfoncement qui, mesurée avec le pénétromètre à cône, s’exprime par l’indice de cône (Ic).
Mais la résistance d’un sol pouvant croître ou décroître lorsqu’il est comprimé ou remué, des tests de remaniement sont nécessaires pour mesurer l’augmentation ou la diminution de
résistance. Ils permettent d’évaluer l’indice de remaniement (Ir).
Ces deux résultats permettent alors de déterminer l’indice de traficabilité du sol par la relation :

IT = Ic x Ir

Mesure de l’indice de cône
Pour la mise en oeuvre du pénétromètre, trois opérateurs sont nécessaires. Ils doivent :
• enfoncer à la main le pénétromètre dans le sol à vitesse constante (enfoncement de 18
pouces en 15 secondes) et donner les « tops » aux enfoncements de la tige à 0, 6, 12 et
18 pouces ;
• lire les valeurs indiquées par le comparateur à chacun des « tops » ;
• inscrire les valeurs sur la fiche d’essais.
L’indice de cône est la moyenne des lectures à 6, 12 et 18 pouces. (1 pouce = 2,54 cm).

Mesure de l’indice de remaniement

Prélèvement de l’échantillon
Il se fait à l’aide du carottier dans la couche critique du sol :
• entre 15 et 30 centimètres de profondeur pour les véhicules à roues de poids inférieur à 22,5 tonnes et les véhicules chenillés de poids inférieur à 45 tonnes ;
• entre 23 et 38 centimètres pour tous les autres véhicules (Sauf pour les véhicules à gonflage centralisé).
Les opérations à effectuer sont les suivantes :
• découper à la pelle le sol jusqu’à la couche critique ;
• enfoncer sans rotation le carottier, piston enfoncé, poignée striée débloquée ;
• bloquer la poignée striée ;
• cisailler la carotte par une rotation d’un quart de tour du carottier ;
• sortir le carottier du sol ;
• pousser la carotte dans le moule à l’aide du piston.

Lecture du comparateur avant remaniement (S)
Elle se fait pour des enfoncements de la tige de 0, 1, 2, 3, et 4 pouces dans l’échantillon mis en place dans le moule.
(S) est la moyenne des différentes lectures.
Remaniement
Il s’effectue sur l’échantillon dans son moule par 100 coups de dame.
Lecture du comparateur après remaniement (S’)
Elle se fait pour des enfoncements de la tige de 0, 1, 2, 3, et 4 pouces dans l’échantillon remanié dans le moule.
(S’) est la moyenne des différentes lectures.
L’Ir est représenté par le rapport
S/S'

Indice expérimental de mobilité
Nombre caractérisant un véhicule donné, l’indice expérimental de mobilité (IEM) est le plus petit des indices de traficabilité des terrains permettant au véhicule considéré de faire cinquante passages dans les mêmes traces. Cet indice, calculé une fois pour toutes, peut être
trouvé dans la documentation technique (MAT).

IEM des véhicules les plus courants

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

un tableau plus vieux! les quelques matériels communs ont évolués, les indices aussi.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Source : GEN 420ed 1975 et TTA 751/GEN 420 ed 2005

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2214
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: TRAFICABILITE DU SOL

Message par KRAL DOMINIQUE le Sam 5 Avr 2014 - 5:41

Merci FRANCOIS ,
je constate que ma question n'aura pas été vaine,et je vois que déjà dans les années 70 on se préoccupais de la densité des sols avant de s'engager sur un itinéraire ,et avant ??
Maintenant que le sujet est lancé y plus qu'à creuser (carotter) pour trouver d'autres infos sur le sujet .
Je pense que déjà Jean-François ,va nous sortir de bonnes choses (comme d'hab) de son chapeau et nous les faire partager .
Cordialement

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1171
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum