Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par MJR le Mer 29 Avr 2015 - 21:53

Bateau Amiral Exelmans (2e partie)


Bonjour,

Compte tenu que ce sujet devient très volumineux, j’ouvre ici une nouvelle rubrique concernant ce bateau.

Nous allons commencer par l’histoire du bateau Amiral Exelmans, revue et complétée par des documents d’archive qui ont été sauvés en dernière minute grâce à la présence d’esprit d’un de mes anciens collègues qui m’avait prévenu juste avant leurs départ à la destruction.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Histoire du bateau Amiral Exelmans

Dernière mise à jour : 12 mai 2015

1. Construction du bateau.

Le bateau à moteur « Motorschiff Nr. 3333 » est mis en construction à partir de 1927 en Allemagne au chantier August Schulze à Breslau, une ville située désormais en Basse Silésie en Pologne et dénommée Wroclaw.

Mis à l’eau le 13 avril 1928 sous le nom de « Germania », il était conçu en tant que bateau d’excursion journalière avec une capacité de 743 passagers. Ses caractéristiques étaient les suivantes : longueur 33 m, largeur 6,20 m, tirant d’eau 0,93 m sous coque et 1,30 m à l’hélice, déplacement 57 tonnes, vitesse 28 km/h.


2. Un bateau à passagers civils (1928 – 1952).


Nous ne disposons que très peu d’informations sur ses activités jusqu’en novembre 1952. A priori il a navigué sur l’Oder et l’Elbe en Prusse Orientale puis juste avant son achat il aurait navigué sur le Main et le Rhin avec comme port d’attache Aschaffenburg.

Au début de l’année 1951, le bateau a été rénové en partie. Les travaux suivants ont été effectués :
- Allongement de l’arrière du bateau d’environ 5 mètres, avec l’installation d’un coqueron arrière : ce dernier, placé sous le pont arrière de l’entrepont, sert de magasin. Cet allongement du bateau a permis de gagner 1 n supplémentaire en vitesse.
- Révision du moteur.
- Réfection de 2 gouvernails compensés.
- Réfection du lambrissage de l’entrepont inférieur.
- Révision de l’installation électrique.

En 1952, avant son acquisition par les forces armées françaises, le bateau était inscrit au registre des bateaux fluviaux de Hambourg (Binnenschiffsregister).

En octobre 1952, il est amarré au port « Zollhafen » de Mayence et son propriétaire M. Heinrich Grasmann, souhaite le revendre.


3. Les Forces Maritimes Françaises du Rhin recherchent un bateau-école.



Pour mieux comprendre l’achat du bateau « Germania » par les Forces Françaises en Allemagne, il est nécessaire de se replonger dans l’histoire de l’occupation du territoire allemand par les troupes alliées juste à l’issue de la seconde guerre mondiale.

Lorsqu’au début de l’année 1945 les Armées Alliées atteignent victorieusement le Rhin, le général de Lattre de Tassigny commandant la 1ère armée française exprime le désir que soit reconstitué une formation de la Marine Nationale, chargée dans le cadre des missions d’occupation des questions relatives au contrôle et à la sécurité de la Navigation rhénane.

Créées le 3 avril 1945, les Forces Maritimes du Rhin ont pour mission (d’après instruction provisoire sur l’organisation des F.M.R.) :
- d’affirmer l’action et la présence de la Marine sur les voies navigables des zones d’occupation françaises en coordination avec l’Alsace, dans un but éventuellement militaire, et en liaison avec un certain nombre d’autorités dont la Commission Française du Rhin et le Service des Travaux Publics et des Transports pour le rétablissement du trafic rhénan français ;
- de représenter la Marine dans les commissions relatives à la navigation du Rhin ;
- d’assurer police et sécurité du fleuve et des plans d’eau dans la zone d’occupation jusqu’au 21 septembre 1949 ;
- de faciliter la coordination de l’activité des organismes.

Géographiquement les Formations Maritimes Françaises du Rhin étendent leur action sur tout le cours du Rhin de Bâle à Oberwinter, soit sur une distance de 471 km, zone qui de partage en 3 sections successives :
- de Bâle à Lauterbourg, Rhin alsacien dont une rive est française et l’autre occupée par la France ;
- de Lauterbourg à Lorch secteur mixte franco-américain, dont la rive gauche est d’occupation française et l’autre américaine ;
- enfin de Lorch à Oberwinter secteur d’occupation française sur les deux rives.

Dans un premier temps, les moyens des Forces Maritimes Françaises du Rhin (F.M.F.R.) sont répartis entre :
- la Marine à Strasbourg : rattachée directement ultérieurement à l’état-major des F.M.F. du Rhin. C’est un organisme de commandement, d’administration et de ravitaillement ;
- la Flottille du Rhin : dont les bases sont installées à Bingen et à Koblenz-Ehrenbreitstein (Coblence), dont dépendent toutes les vedettes armées ;
- l’Ecole de Pilotage du Rhin (E.P.R.) : installée à St. Goar, dont le but est la formation des pilotes militaires du Rhin, après un stage de six à huit mois sur le bateau Ecole. Les pilotes sont destinés tant à la satisfaction des besoins de la Flottille, qu’à la constitution d’une pépinière de pilotes français expérimentés, susceptibles de rester ultérieurement sur le Rhin à titre civil ;
- la Mission Technique Permanente de la Marine en Allemagne, installée à Coblence ;
- quatre secteurs fluviaux : (Koblenz, Mainz, Speyer et l’Alsace) qui constituent l’armature principale de la marine sur le Rhin et qui permettent le contrôle permanent proprement dit du trafic fluvial.

Dans le cadre du statut d’occupation du 21 septembre 1949, le général commandant en chef des Forces Françaises en Allemagne rend aux autorités allemandes la police et le contrôle de la Navigation sur le Rhin. A partir de cette époque les missions des F.M. du Rhin prennent un caractère strictement militaire, en fonction de la mission de soutien des Troupes d’Occupation en Allemagne. La police de la navigation avait jusqu’ici constitué la mission prioritaire et le parc fluvial comprenait essentiellement des vedettes de police réquisitionnées ou construites suivant les spécifications F.M. Rhin.

Vers 1950 la nécessité d’assurer la sûreté des opérations logistiques de la zone des arrières des armées par le franchissement discontinu transversal du Rhin en cas de rupture des moyens continu devient une préoccupation dominante des états-majors.

A cet effet, les Forces Maritimes Françaises du Rhin disposaient de trois chalands réquisitionnés (prises de guerre) construits en 1941, réquisitionnés et mis en service en 1945.
Leurs caractéristiques sont les suivantes : déplacement 34 à 72 tonnes, longueur 18,60 m, largeur 5,90 m, tirant d’eau 0,50 m, vitesse 17 km/h, 2 moteurs diesels Deutz de 240 CV chacun, coque en acier.

Les premiers essais de franchissement du Rhin par des chars de 30 tonnes avec 3 chalands de type « Constance » ont eu lieu dans la région de Bingen le 6 juillet 1951.

Grâce à d’importants crédits mis à leur disposition par le commandant en chef des F.F.A. et le Haut-Commissariat de la République française en Allemagne qui apprécient l’aide importante que peut apporter la Marine dans l’éventualité d’un conflit, les Forces Maritimes du Rhin, avec l’aide de la Mission Technique Permanente de la Marine en Allemagne (Koblenz) élaborent un programme d’engins fluviaux (1952-1955), en particulier de chalands de franchissement.

Les plans d’aménagement de bases définitives pour l’état-major des F.M.R. à Strasbourg, la Flottille Sud à Kehl, la Flottille Nord à Koblenz-Lützel et l’Ecole de Pilotage du Rhin à Saint-Goar se concrétisent.

Après la réalisation de ce programme de construction, les Forces Maritimes Françaises du Rhin (F.M.F.R.) comprenaient plus de cent bâtiments modernes et souvent à l’avant-garde de la technique. L’ensemble constituait un tout homogène, remarquablement adapté à ses missions, et susceptible d’en remplir d’autres.

Naturellement, la flottille française ne sera pas la seule à œuvrer sur le Rhin et ses affluents. L’ensemble des pays alliés occupant l’Allemagne de l’Ouest et ultérieurement les unités de la toute nouvelle armée allemande (Bundeswehr) se partageront les missions. C’est ainsi que dans un premier temps s’installent les flottilles de la marine américaines « US-Navy Rhine River Patrol » (UNS-RRP) dans les bases de Mannheim, Karlsruhe et Wiesbaden-Schiertstein, la flottille britannique et belge à Krefeld.

Le développement de ce grand programme d’engins fluviaux nécessite également la mise en place d’une école de formation des pilotes du Rhin.

A l’issue de la deuxième guerre mondiale, le Capitaine de Vaisseau Le Hagre prend le commandement des formations de la Marine sur le Rhin. Ayant déjà été embarqué sur le fleuve comme enseigne, il a été témoin de la résistance passive des Allemands en 1923. Il crée une nouvelle école de pilotage, plus importante que la précédente et lui procure des moyens et une large autonomie dans le sein des Forces Maritimes du Rhin.

Dès avril 1945, il fait appel à M. Merlin alors en retraite. Rappelé à l’activité à l’âge de 63 ans, celui-ci réunit autour de lui les anciens pilotes qu’il peut atteindre et un groupe d’officiers mariniers. L’école fonctionne d’abord à Kehl d’où, à bord de vedettes, est étudié le secteur d’Alsace, puis, en septembre de la même année, elle s’installe à St. Goar. Cette ville située au cœur de la zone montagneuse appelée « Gebirge », à mi-distance entre Bâle et la mer, convient au mieux à une bonne formation des élèves pilotes.

En fin 1945, l’officier des équipages Merlin retourne à la vie civile et passe la suite à l’officier des équipages, pilote de la flotte Friant après trois mois de stage et publie en 1949 un nouveau guide du batelier

Le premier bâtiment école de l’Ecole de Pilotage du Rhin est le « Marceau », réquisitionné en décembre 1945, ancien vapeur à roues d’une cinquantaine de mètres de long, renfloué et remis en état. Il est inconfortable et très dur à manœuvrer. Il n’y guère d’alternative.

En mars 1948, ce dernier est remplacé par le paquebot rhénan très moderne, baptisé « Général Mangin » appartenant à la société « Köln – Düsseldorfer » qui lui aussi, vient d’être renfloué et remis en état au frais de cette société. Ses caractéristiques principales : longueur 70 m, largeur 12 m, moteurs diesel, propulsion avec 2 hélices système Voith-Schneider.

Mais le futur changement de situation concernant le changement de statut des Forces Alliées stationnées en Allemagne, qui sera concrétisé par les « Accords de Paris » du 23 octobre 1954, a pour conséquence l’obligation de rendre le bateau réquisitionné de l’Ecole de Pilotage du Rhin. Le commandement se met en quête d’un nouveau bateau.

Les F.M.R. disposaient, jusqu’au 1er octobre 1952, d’un bâtiment réquisitionné le « Général Mangin ». Compte tenu que ce bateau utilisé pour les besoins de l’instruction pratique des pilotes militaires du Rhin était rendu à son propriétaire la « Kölndusseldorfer-Rheindampfschiffahrtgesellschaft ». le 1er octobre 1952, les F.M.R. se mettent à la recherche d’une nouveau bateau. Mais ils ne trouvent qu’un seul bateau qui réponde aux besoins. Il s’agit du bateau à passagers dénommé « Germania », mis en vente à Mayence.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bateau à passagers « Germania » vers 1952 sur le Rhin romantique.
(Droits réservés)


4. Acquisition du bateau « Germania » par les Forces Françaises en Allemagne.


Dès le début du mois d’octobre 1952, le Capitaine de Gendarmerie Maritime Dorsemaine, basé à Mayence, prend contact avec le propriétaire.
Compte tenu que le bateau dénommé « Germania » était le seul navire répondant aux besoins et proposé à la vente, l’état-major des Forces Maritimes du Rhin de la Marine du Rhin « COMAR » demande à la Mission Technique Permanente de la Marine, basée à Coblence « M.T.P. Coblence », qui prendre rapidement contact avec M ; Heinrich Grasmann le propriétaire pour lancer rapidement la procédure d’acquisition de ce bateau. Elle est commandée à cette époque par l’Ingénieur en Chef du Génie Maritime Launois.

Voici le texte original du message transmis par téléscripteur :
« 9 octobre 1952
Groupe horaire : 09 09 47 A
Origine : COMAR. Rhin
Adressé : M.T.P Coblence
Intéresse : Gendarmerie Mayence – E.P.R. St-Goar
Copie : SCMA
N° : 884
Vous demande prendre contact dès maintenant avec Monsieur Heinrich Grasmann à Aschaffenburg-am-Main propriétaire du bâtiment à passagers « Germania » en vue achat de ce bâtiment – Stop – Premier contact a eu lieu avec Capitaine de Gendarmerie Maritime Dorsemaine de Mayence qui vous donnera premiers éléments – Stop – Tachez obtenir engagement ferme de ce propriétaire et préparer marché – Stop – Vous signale toute l’urgence de cette affaire
».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le prix initial demandé par M. Grasmann, propriétaire du bateau, était de 300 000 DM. Une action ferme a fait tomber ce chiffre à 180 000 DM, puis ramené à 172 800 DM par déduction de l’impôt de 4%. Le prix final paraissait raisonnable au commandement. D’ailleurs, le Commissariat à la Marine en Allemagne demandera de réaliser cet achat très rapidement afin que le propriétaire ne change pas d’avis suite à des pressions extérieures.
Il y avait également une possibilité de louer un bateau, mais le prix proposé pour un bateau comme le « Général Mangin » n’était pas rentable et aucun bâtiment satisfaisant n’était proposé à la location. Autre avantage pour la Marine Nationale, l’achat d’un bateau permettait de procéder à des travaux pour en faire un bateau-école.

Au moment de l’achat du « Germania », la Mission Technique Permanente de la Marine et de l’Air avait demandé au propriétaire du bateau de lui dresser un inventaire du matériel existant à bord du « Germania ». Malheureusement cet inventaire n’a jamais été fourni et de plus, le bâtiment était resté plusieurs semaines à Mayence, sans surveillance.

Le 10 octobre 1952, deux ingénieurs de la Mission Technique Permanente de la Marine et de l’Air de Coblence se rendent sur place, pour visiter le bateau « Germania » et établir un procès-verbal destiné à contractualiser la proposition de vente de M. Grasmann.

Ce procès-verbal comprend un texte français et une traduction allemande signé par les participants.

« 10 Octobre 1952

République française
Ministère de la défense nationale
Secrétariat d’Etat à la Marine
Direction centrale des constructions et armes navales
Mission Technique Permanente de la Marine et de l’Air

Coblence, le 10 octobre 1952

Procès-verbal

Le vendredi 10 octobre 1952, se sont réunis à Mayence :
Mr Grasmann
MM. Le Goff, Ingénieur des D.T. de la Marine
        Peran, Ingénieur des D.T. de la Marine
En vue de conclure un contrat entre Mr Grasmann et les Forces Maritimes du Rhin représentées par MM. Le Goff et Peran, pour la vente du bateau de passagers « Germania ».
Le bâtiment sera cédé dans son état actuel, M. Grasmann certifie que le bateau est son entière propriété et libre de vente.
Au cours de cette réunion il a été entendu que M. Grasmann cédait son bâtiment aux Forces Maritimes du Rhin pour la somme de : cent quatre-vingt mille Deutsches Marks.
Les Forces Maritimes du Rhin s’engageant à établir dans les moindres détails le contrat de commande et à activer au maximum les formalités de paiement.
Fait à Mayence, le 10 octobre 1952.
(Signé par)
L’Ingénieur de 1ère Cl des Directions des Travaux Le Goff
L’Ingénieur de 3ème Cl des Directions des Travaux Peran
M. Grasmann
»

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’Ingénieur de 3ème Cl des Directions des Travaux Peran procède également à une visite détaillée du bateau « Germania », qui sera dactylographié dans un procès-verbal signé le 15 octobre 1952.

Compte tenu que nous n’avons malheureusement aucune photographie qui permette de se faire une idée de l’état du bateau « Germania » au moment de son achat et avant les travaux de transformation en bateau-école, ce compte rendu permet toutefois de se faire une idée. Compte tenu qu’il a été rédigé dans un style télégraphique et qu’il comportait de nombreuses erreurs de saisie, je le corrige légèrement sur la forme pour qu’il soit plus compréhensible.

« 15 octobre 1952

Procès-verbal de visite du bateau à passagers « Germania » offert par Monsieur Grasmann – établi par Monsieur Peran, Ingénieur de 3ème classe des Directions de Travaux de la Marine.

Spécifications

Type : bateau à passagers

Longueur : 38,04 m

Largeur : 6,20 m

Tirant d’eau : 0,93 m

Protection de l’hélice : 1,30 m

Tonnage : 57 t

Vitesse : 14 n

Moteur

1 moteur MAN

Type : type 66 V 33

230 CV (modifié à 250 CV)

500 t/mn sans réducteur

Année de construction : 1946, en service depuis 1949

Cylindrée : 6 cylindres diamètre 220 mm, course 330 mm

Lancement : air comprimé.

Hélice

3 pales, diamètre 0,900 m, en bronze.

Année de construction : 1927

Construit à Breslau.

Description de la construction

Tôle de bord :

Fond et bouchain : 5 mm
Muraille : 4 mm
Pavoie : 3 mm
Pont : 4 mm

Varangues :

Tous les 500 mm (âme 4 mm)
Cornières pied et tête : 40 x 40 x 4 mm

Lisse : 1 bâbord et 1 tribord (âme : 5 mm)

Ailes : plat de 80 x 8 mm

Quille : 180 mm x 20 mm

Bordé : est entièrement rivée ; à la partie avant, il est légèrement déformé par les accostages. A la hauteur de la flottaison à bâbord et tribord, il possède 2 défenses. La peinture est en général en mauvais état. Le bordé est renforcé par une tôle aux écubiers bâbord et tribord avant.

Liston : est constitué par un fer en U de 12 PN, en très bon état. Une est fixé à bâbord et à tribord.

Superstructure : en bon état ; à la partie avant à bâbord et à tribord trois placards sont soudés, deux pour obturer des hublots et un pour masquer l’ancienne sortie de chaîne d’ancre.

Etrave : fer plat de 65 x 20 mm sur lequel vient se river le bordé.

Entrepont inférieur :
Planches en bois, montées par panneaux, j’ai démonté deux panneaux pour visiter le fond. Celui-ci semble en bon état, l’eau séjournant dans le fond provient du moteur.
Deux rangées d’épontilles d’un diamètre de 80 mm supportent le pont principal.
Les côtés et le plafond sont lambrissés par du contreplaqué de 20 mm, ils sont en très bon état.
L’éclairage se fait par des fenêtres.
L’entrepont est meublé de bancs et de tables.

Entrepont supérieur :
Le pont est en tôle striée de 4 mm rivée – il est déformé surtout à la hauteur des accès bâbord et tribord et à l’avant.
Cette entrepont est entièrement fermé et entouré de baies vitrées.
La construction des encadrements de fenêtre est peu solide, le dispositif pour les manœuvres est défectueux (construction de guerre).
Les parois sont lambrissées avec de l’isorel.
L’accès au bateau se fait par cet entrepont, qui possède un accès à la timonerie et un accès à l’entrepont inférieur.
L’entrepont est meublé de bancs et de tables.

Pont supérieur :

Pont léger en bois, recouvert de toile goudronnée, reposant sur des barrots en T de 45 x 40 mm et une hiloire axiale U de 5 x 40 mm l’ensemble est supporté par deux rangs d’épontilles d’un diamètre de 60 mm. L’étanchéité de ce pont est défectueuse.

Une plateforme en bois de 6 x 4 m est montée dans la partie milieu pour recevoir les passagers par beau temps. Elle est entourée d’une rambarde.

Un chantier pour l’embarcation est monté à l’arrière.

Un double chemin en lattes posé à même le pont, conduit à la timonerie. La claire-voie en tôle au-dessus de la machine est en bon état.

La cheminée en tôle est en bon état ; elle protège l’échappement du moteur.

L’accès sur ce pont se fait par un escalier recouvert d’un panneau.

Timonerie :

Construit partie basse en fer, partie haute en bois : bon état.

Un tableau électrique est installé pour les feux de position.

Dimensions : 1,50 x 1,50 m.

Bonne visibilité. L’accès se fait par deux portes à bâbord et tribord.

La roue du gouvernail en bois, commande par l’intermédiaire d’un treuil deux gouvernails compensés.

Le moteur peut être lancé et commandé de la timonerie ; un tableau porte les 2 manomètres (air et huile) et un tachymètre à distance.

Pont arrière :

Partie neuve du bateau, le pont est en tôle soudées, un panneau permet l’accès au coqueron arrière.

Deux panneaux permettent le remplissage des citernes.
Une tape vissée permet l’accès au secteur du gouvernail pour la barre de secours.
L’accès se fait sur ce pont par une porte de la paroi arrière de l’entrepont inférieur.
Ce pont est entouré de bancs.

Pont avant :

En tôle striée de 4 mm, bon état, entouré d’un pavois de 3 mm.
Un panneau donne accès au puits aux chaînes. Le treuil d’ancre y est fixé.
La cheminée de la cuisine y débouche.
Une tape permet le chargement d’une petite soute à charbon pour la cuisine.
Ce pont est entouré de bancs, est à ciel ouvert.
L’accès se fait par la paroi avant de l’entrepont inférieur.

Aménagements

Entrepont inférieur :

Coqueron avant : il sert de magasin ; la nourrice d’eau de boisson y est fixé, en bon état général.

Cuisine : située sur l’arrière du coqueron possède un fourneau, deux éviers, deux buffets et une soute à charbon. Son état est passable.

Local radio : à bâbord, dimensions 1,00 x 1,30 m avec poste radio, tourne disque, amplificateur, un convertisseur 24 V – 220 V. L’éclairage se fait par une fenêtre.

Local réserve : à bâbord, dimensions 1,35 x 1,00 m avec un évier. L’éclairage se fait par une fenêtre.

WC : au nombre de quatre à bâbord, dimensions 1,20 x 1,00 m. L’éclairage se fait par hublot.

Chambre du capitaine : à tribord, dimensions 2,30 x 1,00 m, meublé d’un lit, une armoire, 1 table de nuit. L’éclairage se fait par une fenêtre.

Chambre de matelots : à tribord, dimensions 2,30 m x 1,05 m, meublé de 2 lits et l’armoire.

Chambre du mécanicien : à tribord, dimensions 2,30 x 1,05 m, meublé de 2 lits et l’armoire.

Compartiment moteur : placé à l’axe du bâtiment, éclairé par une claire-voie débouchant sur la toiture à l’arrière de la timonerie.

Dans ce compartiment se trouve :

Le moteur MAN, type 66 V 33. Ce moteur est prévu pour 230 CV a été modifié et a une puissance actuel de 250 CV. Il a été construit en 1946 mais n’a été mis en service qu’en 1949.

2 bouteilles d’air à 30 kg/cm² pour le lancement du moteur.

1 compresseur pour le chargement des bouteilles.

1 dynamo de 24 V de 1 000 W environ (plaque de baptême n’était pas visible).

1 pompe d’assèchement attelé au moteur.

1 pompe à main pour assèchement.

1 nourrice d’huile de 120 l.

1 nourrice de gas-oil de 120 l.

1 tableau électrique principal.

Local des auxiliaires : situé à la partie axiale du bâtiment à l’avant du local des moteurs. Dans ce local sont installés un groupe électrogène :

Comprenant :

1 moteur diesel marque Stendel n°156 – 5,6 CV à 1 500 t/mn.

1 cylindre : course 115 mm, alésage diamètre 85 mm.

1 dynamo marqué Felten & Guillaume n°75 503 – 220 V – 28 AMP – 6,16 KVA.

1 pompe servant pour le lavage des ponts d’un petit débit.

1 tableau électrique ampèremètre – voltmètre.

1 appareil pour contrôler les soupapes.

Entrepont supérieur :

Un local servant de débarras pour la descente, partie axiale du bâtiment.

Un local des batteries comprenant 6 batteries de 12 V neuves.

Un local, dimensions 2,00  x 2,00  m servant de magasin.

Puits aux chaînes : placé à l’entrepont avant, il est en bon état de conservation et loge les chaînes des deux ancres.

Ancres à pattes articulées et chaînes très bon état.

Treuil d’ancre en bon état.

Coqueron arrière : placé sous le pont arrière de l’entrepont, il sert de magasin. Il est en très bon état, puisque cette partie a été refaite en 1951.

Accessoires de coque

4 bittes doubles d’amarrage 2 à l’avant, 2 à l’arrière à bâbord et à tribord
2 petites bittes doubles placées au milieu sur le liston à bâbord et à tribord
1 bossoir d’embarcation en mauvais état
2 écubiers
1 treuil d’ancre
1 treuil de gouvernail
1 cheminée (sortie des gaz du moteur)

Citernes

3 citernes à gasoil se répartissant comme suit :
1 citerne à l’avant de 1 200 litres
2 citernes à l’arrière de 1 100 litres chacune

Le gasoil est pompé de la citerne avant dans la nourrice, cette citerne communique avec les deux citernes arrières et se remplit par gravité.

Une citerne à eau de boisson de réserve de 1 200 litres. Cette eau est amenée par une pompe à main dans la citerne 200 litres, qui distribues l’eau dans l’entrepont inférieur.

Une citerne à eau de lavage de 250 litres, placée sur le toit à l’arrière de la timonerie. Cette citerne est en circuit avec l’eau de refroidissement du moteur et distribue l’eau dans les WC et lavabos.

Assèchement : se compose de 3 drains autonomes.
1 pour l’arrière
1 pour l’avant
1 pour la partie du milieu.
L’épuisement se fait par la pompe du moteur ou la pompe à main par une boîte de distribution.

Installation électrique

Elle se compose de deux circuits :
Un circuit 24 volts alimenté par la dynamo du moteur par l’intermédiaire des accus. (Certaines lampes d’éclairage sont alimentées par ce circuit).
Un circuit 220 V alimenté par la dynamo du groupe.

Conclusion

Le bâtiment est amarré au quai du « Zollhafen » de Mayence, où il a été visité.

Le bâtiment a été modifié et réparé au début de l’année 1951.

Les principaux travaux suivants ont été exécutés :
- Allongement de l’arrière de 5 mètres environ ;
- Réfection de 2 gouvernails compensés ;
- Réfection du lambrissage de l’entrepont inférieur ;
- Révision du moteur ;
- Révision de l’installation électrique.

D’une façon générale, l’échantillonnage du bâtiment est assez faible et dans le cas d’une modification, quelques renforcements seraient nécessaires, qui pourraient être obtenus par des cloisons au cours de sa transformation en « bateau école » - la toiture aura besoin d’être révisée, entre l’accès et la timonerie, cet endroit servant de chemin à la timonerie.

L’allongement du bâtiment a permis de gagner un nœud (1,852 km/h) sur la vitesse qui était autrefois de 13 n (environ 24 km/h).

Le lambrissage de l’entrepont supérieur sera entièrement à refaire, celui-ci ayant été monté immédiatement après-guerre avec des matériaux de mauvaise qualité.

Le bâtiment ne possède pas de réducteur, l’hélice tournant à 500 t/m comme le moteur.

La coque du bâtiment est en bon état.

Le tirant d’eau qui est pour la coque de 0,93 m et de 1,30 m pour l’hélice et sa protection
».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un autre inventaire réalisé ultérieurement pat le service du Commissariat de la Marine permet de compléter la description du bateau « Germania ». Le vocabulaire utilisé par le Commissariat n’est pas celui des ingénieurs : la salle des machines devient une chambre de machines !

« 15 octobre 1952

Inventaire du bateau « Germania » établi le 15-10-1952.

Cuisine :

1 armoire
1 réservoir à eau de 200 l
1 pompe à main (système Japy)
1 cuisinière avec tuyau
1 caisse à charbon avec tisonnier et pelle à charbon
1 bouilloire
1 poêle à frire
1 plat
1 cocotte
1 égouttoir
1 planche à hacher

Salon en bas :

31 tables rondes et rectangulaires
101 chaises
1 glacière
1 phonographe complet avec 2 microphones, 6 haut-parleurs et 81 disques
1 radio complète
5 miroirs (toilette)
6 rideaux dans l’avant du bateau avec dessins rouges

Pont :

2 phares complets
1 tuyau d’eau de 22 m
1 brosse à manche
2 balais
1 câble d’amarrage
2 câbles courts de 20 m de longueur
4 bouées de sauvetage
1 embarcation de sauvetage
1 gaffe
1 gaffe (crochet)
1 passerelle de 2 m
1 passerelle de 4,30 m avec balcon
1 sceau  en zinc
1 cloche
2 ancres avec 50 m de chaîne
2 pavillons bleus
Pavillons à signaux divers
1 barre à main de secours
4 lampes de position supplémentaires
3 mâts de pavillon
1 scie à main
1 lance-amarre
1 hache
Manilles diverses

Salon (pont :

40 chaises pliantes
28 bancs
26 tables rondes
36 tables longues
3 tables rondes

Chambre à dynamo :

1 caisse d’outillage (clefs, limes, etc.)
2 extincteurs (Minimax)
1 sceau en zinc
2 lampes à main
6 batteries Bosch
5 jerricans
1 étau
1 tableau à clefs avec clefs
1 appareil pour vérifier les gicleurs

Chambre des machines :

2 burettes à huile
1 bidon à huile de 5 l
1 tableau à clef avec clefs et outils
Pièces de rechange (divers)
1 toile pour couvrir la machine
1 boîte à pharmacie
Pinceaux divers.

Cabines : (cabine du capitaine)

1 lit avec matelas partagé en 4 pièces avec housses
1 lavabo
1 armoire

Cabine de matelots :

2 lits
2 matelas
1 armoire

Machine :

2 lits
2 matelas
1 armoire

Tampon : « N°950 des Entrées « GAM A »

Certifie la prise en charge du matériel

Tampon : Le Commissaire de 2ème CL PAREGE
Chef du C.A.M.A.

Signature
».

Dès le 20 octobre 1952, l’ingénieur de la Direction Technique de 1er Cl Le Goff, chef du bureau des commandes, envoi par bordereau le dossier de commande n°1696 BC/FMR, comprenant la commande pour la fourniture d’un bateau de passagers « Germania » pour 172 800 DM, 5 exemplaires du marché, 5 exemplaires de l’inventaire et 3 PV de recette établi selon les termes de l’article II du marché, à l’Officier d’Administration de la Marine H. Bernier. Une copie du dossier sera également remise aux Forces maritimes du Rhin.

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 27 Nov 2015 - 10:34, édité 4 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par CPIO le Dim 3 Mai 2015 - 5:55

Cette partie relative à l'Histoire de l'Exelmans est très intéressante, la partie technique aussi même si parfois on frise la revue de détail.

Merci MJR est à bientôt pour la suite.

_________________
Gilles CAMPILLO - CPIO : 1964: 6 RG - 1965: ENSOA + EAG - 1966: 33 RG/FMR/GCFR Pilote du Rhin - 1973: Ecole de Plongée Armée de Terre - 1976: 33, puis 32 RG Chef d'équipe SAF - 1981: 1 RPIMa - 1986: Coëtquidan Cdt de la CI - 1990 Fin de service actif.[b]
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 71
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (137)

Message par MJR le Lun 4 Mai 2015 - 4:48

Bonjour,

il est vrai que l'inventaire du bateau lors de son achat est un peu long.... Avant de mettre la suite de la séquence "archives", voici la suite des appareillages de juin 2007.....


Juin 2007 : Appareillage Strasbourg – Speyer – St-Goar - Koblenz



Auteurs des photographies : stagiaire JL et MJR.

Le poste de signalisation « E » « Die Bank » au PK555,43.

Le passage du secteur de la Lorelei, dont la largeur est par endroit de seulement 90 mètres, est règlementé pour les bateaux (de plus de 50 m si ma mémoire est bonne). Sur le passage de la Lorelei comprend cinq points de signalisation : Ochsenturm à Oberwesen PK550,57, Kammereck PK552, Betteck PK 553,61 et Bank PK 553.43.
Ce poste permet de signaler aux montants si le premier ou le deuxième secteur est libre ; ici le panneau du bas a un trait horizontal, c’est-à-dire qu’il n’y a personne dans le prochain secteur de E à D ; le panneau du haut indique un trait oblique à gauche, c’est-à-dire qu’un automoteur d’une longueur maximum de 110 mètres avalant arrive est dans le secteur D à C.
Si les deux traits obliques du haut étaient allumés, il s’agirait d’au moins un bateau avalant de plus de 110 mètres ou d’un convoi d’une longueur maximum de 110 mètres.
Si les trois traits sont allumés, il s’agit d’au moins un convoi de plus de 110 mètres.
Compte tenu de la difficulté de se croiser dans ce secteur, le montant attend que son secteur soit libre.
Tous les bateaux qui entrent dans ce secteur se signalent auprès de la tour de contrôle de la navigation qui est située à côté de l’Ochsenthurm à Oberwesel. Les bateaux montants qui n’arrivent pas à passer la Lorelei avec une vitesse minimum qui est, il me semble 8 km/h, doivent être assisté par des remorqueurs, ce qui est souvent le cas des petits automoteurs lorsqu’ils sont chargés.
Malgré ces précautions, actuellement, les accidents sont de plus en plus nombreux : il s’agit souvent d’automoteurs chargés qui s’échouent sur les rocher et les bancs ce qui entraîne souvent une interruption de la navigation. Par contre les accidents avec les bateaux à passagers sont très rares.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

PK 581 : Braubach et le château « Marksburg »

Château fort à priori érigé au XIIIe siècle par Eberhard II von Epstein, mais dont l’essentiel des constructions date du XIVe siècle. Il surplombe le Rhin à 150 m de hauteur, au-dessus de Braubach. Cette forteresse bâtie sur un rocher comprend plusieurs bâtiments, une tour massive et des bastions. La chapelle du château consacrée à Saint-Marc, a donné son nom au château. C’est le château fort le mieux conservé de la Rhénanie, il n’a jamais été détruit et peut être visité. Il possède une importante collection d’armes et offre naturellement une très belle vue à partir de la tour.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les stagiaires au travail : entretien du guindeau (treuil d’ancre)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le « MS Leonardo Da Vinci » de Croisieurope


Bateau à passagers comportant 2 ponts, 144 passagers, 72 cabines. Construit en 2003 et rénové en 2011.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Sam 5 Nov 2016 - 9:43, édité 2 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (138)

Message par MJR le Mar 12 Mai 2015 - 9:11





Histoire du bateau Amiral Exelmans (2e partie)




Dernière mise à jour : 12 mai 2015


4. Acquisition du bateau « Germania » par les Forces Françaises en Allemagne (suite)



Nous avons suivi les premières prises de contact avec le propriétaire du bateau « Germania ». Désormais il s’agit de concrétiser au plus vite cet achat avant que le propriétaire ne change d’avis. Les obstacles juridiques et administratifs sont nombreux. Mais grâce à la pugnacité de tous les commandements et services, le bateau est finalement pris en compte par les Forces Maritimes du Rhin.

Dès le 20 octobre 1952, l’ingénieur de la Direction Technique de 1er Cl Le Goff, chef du bureau des commandes, envoi par bordereau le dossier de commande n°1696 BC/FMR, comprenant la commande pour la fourniture d’un bateau de passagers « Germania » pour 172 800 DM, 5 exemplaires du marché, 5 exemplaires de l’inventaire et 3 PV de recette établi selon les termes de l’article II du marché, à l’Officier d’Administration de la Marine H. Bernier. Une copie du dossier sera également remise aux Forces maritimes du Rhin.

Un deuxième procès-verbal de visite a été signé le 21 octobre 1952 à Coblence. Il décrit le bateau et son équipement en quelques lignes et précise l’état du bateau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Puis, dès le 27 octobre 1952, le Service Financier du Commandement des Forces Françaises en Allemagne, qui a traité le dossier en urgence, l’adresse sous cette forme au Chef du Groupe de Contrôle pour les Forces Française en Allemagne, accompagné de cette fiche fort intéressante, dont voici quelques extraits :
« Fiche n°2190 /CCFFA/SF/1 du 27 octobre 1952 du Service Financier du Commandement des Forces Françaises en Allemagne adressée au Contrôleur Général, Chef du Groupe de Contrôle pour les Forces Françaises en Allemagne relative au projet d’acquisition du bateau à passagers « Germania ».
A l’attention de M. le Contrôleur Général
Chef du Groupe de Contrôle de l’Armée pour les F.F.A.
Les F.M.R. disposaient, jusqu’au 1er octobre 1952, d’un bâtiment réquisitionné le « Général Mangin », pour les besoins de l’instruction pratique des pilotes militaires du Rhin.
Ce bâtiment a été déréquisitionné ….
Le travail de formation des pilotes n’en reste pas moins une nécessité indispensable pour les F.M.R. qui ont en conséquence cherché à remplacer le « Général Mangin » par un autre bâtiment.
La location d’un navire de remplacement ne peut répondre aux besoins à satisfaire car :
- Elle serait aussi onéreuse que la location du « Général Mangin » et présenterait moins encore que pour ce dernier un caractère de permanence,
- Aucun bâtiment satisfaisant n’a pu être trouvé en location pour répondre aux buts recherchés.
Par contre, la possibilité est offerte aux F.M.R. d’acquérir le « Germania » pour une somme de D.M. 172.800.
Cette solution présenterait l’avantage de doter définitivement les F.M.R., pour une somme relativement minime si on la compare aux frais de réquisition qu’entraînerait le « Général Mangin » ou à la valeur d’un bateau neuf, d’un bâtiment répondant bien aux buts d’instruction recherchés.
Par ailleurs, ce bâtiment devenant la propriété des F.M.R., il pourrait être aménagé par elles de façon à devenir une base opérationnelle mobile, indispensable pour déplacer le long du Rhin et amener à pied d’œuvre les équipages et les moyens nécessaires à l’accomplissement des diverses missions à la charge des F.M.R. (notamment franchissement du Rhin par bacs automoteurs).
Enfin la nécessité de la formation des pilotes militaires du Rhin, comme celle de disposer d’une base opérationnelle mobile, ne saurait être contesté pour les F.M.R. sous le régime de la C.E.D. et il semble certain que sous ce régime futur les F.M.R. disposeraient ainsi plus sûrement d’un moyen d’instruction et de combat acquis dès maintenant en saisissant une occasion favorable.
En conséquence, le Service Financier émet un avis favorable à l’engagement dès à présent des 172.800 D.M. nécessaires à la réalisation dont bénéficiera le C.C.F.F.A. sur la reconduction des crédits contractuels.
P.O. L’Intendant Mre de 1re classe Burgard
Chef du Service Financier
Signé
Cotton
».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le 27 octobre 1952, le Service du Commissariat de la Marine en Allemagne adresse une deuxième fiche similaire via le commandant des Forces Maritimes du Rhin, au Commandant en Chef des Forces Françaises en Allemagne avec une demande d’autorisation d’engagement de dépense pour l’acquisition du bateau à passagers « Germania ».
« Fiche explicative n°1335 du 27 octobre 1952 du Service du Commissariat de la Marine en Allemagne adressée au Commandement en Chef des Forces Françaises en Allemagne avec demande d’autorisation d’engagement de dépenses pour l’acquisition du bateau à passagers « Germania ».
Service du Commissariat de la Marine en Allemagne
Fiche explicative
Jointe à une demande d’autorisation d’engagement de dépenses (chap. 1/E 9, art. 1 & 2 : 172 800 DM)
Objet : achat d’un navire à passagers « Germania »
1. Un crédit supplémentaire de 173 000 DM a été demandé au titre du chapitre 1 E 9, article 1 (F.M.R. parc fluvial) paragraphe 2 (achat et construction neuves) du budget en DM de l’exercice en cours, pour permettre l’achat d’un navire à passagers répondant, sous réserve de la modification de certains aménagements, aux besoins de l’Ecole de Pilotage du Rhin, en remplacement du « Général Mangin » - ex « Köln » restitué à son propriétaire le 29 septembre 1952.
2. Le « Germania » est le seul navire, répondant aux besoins, qui ait été offert aux F.M. Rhin. Il est offert à la vente, mais non à la location.
3. Il paraît très intéressant de réaliser cet achat en profitant de la masse de crédits de paiement encore disponibles avant l’entrée en vigueur des Accords Contractuels.
Le prix initial demandé par le propriétaire était de 300 000 DM. Une action ferme a fait tomber ce chiffre à 180 000 DM, ramené à 172 800 par déduction de l’impôt de 4%. Le prix final paraît raisonnable.
Il serait toutefois nécessaire de passer contrat avec le propriétaire dans un bref délai pour éviter que des pressions extérieures ne risquent de le faire changer d’avis.
4. Les crédits permettant cet achat n’ont pas été demandés au titre du budget normal 1952-19953 (édition bleue).
D’autre part, les crédits supplémentaires demandés au titre de la Section Marine du budget en DM par lettre n°228 E.M./CCM du 22 octobre 1952 n’ont pu encore être ouverts.
Je demande cependant que, par dérogation aux règles établies, l’autorisation d’engagement et les crédits correspondants soient accordés de toute urgence, à valoir sur les crédits supplémentaires qui seront engagés au titre de la Section Marine.
Tampon :
Le Commissaire principal Moritz
Chef du Service du Commissariat de la Marine en Allemagne
Signature
Vu et transmis :
Le Capitaine de Vaisseau Demeocq
Commandant les Forces Maritimes du Rhin
Signature
».

Enfin le 30 octobre 1952, la MTP de la Marine de Coblence envoi les procès-verbaux de visite du bateau pour compléter le dossier :
« Bordereau d’envoi de la Mission Technique Permanente de la Marine et de l’Air de Coblence daté du 30 octobre 1952 concernant l’envoi de 5 exemplaires du procès-verbal établi le 21 octobre 1952 relatif à l’achat du bateau « Germania » et envoyé au Commissaire Principal de la Marine Moritz, Chef du Service du Commissariat de la Marine en Allemagne.
.........
Monsieur le Commissaire Principal de la Marine Moritz
Chef du Service du Commissariat de la Marine en Allemagne
Objet : achat du bateau à passagers « Germania »
Référence : commande n° 1696 BC/FMR
P. jointes : 1 procès-verbal de visite établi en 5 ex.
J’ai l’honneur de vous adresser ci-joint, 5 exemplaires d’un procès-verbal, établi le 22 octobre 1952 à la suite de la visite, effectuée par Monsieur Peran, à bord du bateau à passagers « Germania ».
PI L’Ingénieur en chef du Génie Maritime Launois
Chef de la Mission Technique Permanente de la Marine – DCCAN
».

Enfin le marché daté du 5 novembre 1952 est envoyé à la MTP Coblence pour qu’il soit signé rapidement dès que les conditions requises sont remplies.
Voici le marché dans tous ces détails :
« 5 novembre 1952
Marché n°79 F.M. Rhin en date du 14 novembre 1952 relatif à l’achat du bateau « Germania ».
Commandement en chef des Forces Français en Allemagne
Forces maritimes du Rhin
Marché
N°79. F.M. Rhin en date du 14 novembre 1952
Entre les soussignés :
Monsieur le Général de Corps d’Armée, Commandant en Chef des Forces Françaises en Allemagne représenté par Monsieur le Capitaine de Vaisseau, Commandant les Forces maritimes du Rhin, agissant au nom et pour le compte de Monsieur le Haut-Commissaire de la République Française en Allemagne et dont domicile est élu pour l’exécution du présent marché au Schloss à Coblence / Rhein
D’une part
Et
Monsieur Heinrich Grasmann, habitant Ruhlandstrasse 45 à Aschaffenburg, où il fait élection de domicile pour l’exécution du présent marché
D’autre part.
Il a été convenu ce qui suit :
Article 1er – Objet du marché
Le fournisseur s’engage à livrer aux Forces Maritimes du Rhin dans les conditions précisées ci-après, les fournitures dont le détail suit :
Désignation des matières et objets
Bateau de passagers « Germania » (la description du bâtiment ainsi que l’inventaire sont joints au présent marché)
Nombre : 1
Prix unitaire : 180 000
A déduire taxe de transaction 4 % : 7 200
Total DM : 172 800 DM
Arrêté le présent marché à la somme de :
Cent soixante-douze mille huit cents deutsche Mark
Le fournisseur déclare que les prix ci-dessus ne sont pas supérieurs aux prix officiellement homologués.
Article II. Désignation de la fourniture :
Le bateau à passagers « Germania » sera livré dans le même état qu’il a été reconnu à quai dans le port de Mayence par les représentants des Forces Maritimes du Rhin le 10 octobre 1952 et avec les appareils et auxiliaires qui y étaient installés à cette date.
L’état de ce bâtiment ainsi que les spécifications sont donnés dans le procès-verbal établi par les représentants de Forces Maritimes du Rhin lors de leur visite et joint au présent marché.
Article III Reconnaissance de propriété :
Le bâtiment avec ses auxiliaires, tels qu’ils sont indiqués au procès-verbal précité (Article II – ci-dessus) au moment de vente est la propriété exclusive de Monsieur Grasmann et est libre à le vente.
Article IV Réception :
La réception aura lieu au port actuel de Mayence.
La Commission de Recette de deux représentants des Forces Maritimes du Rhin vérifiera que le bâtiment est dans le même état que celui qui a été constaté lors de la première visite.
Article V paiement :
Le paiement sera effectué en un seul terme, dès signature du marché par Mr. Le Capitaine de Vaisseau, Commandant les Forces Maritimes du Rhin, par l’intermédiaire de la banque Neue deutsche Schiffspfandbriefbank / Bremen 1, Unsere Lieben Frauen Kirchhof n°10-11.
Toutefois, le montant total du marché restera bloqué jusqu’à la remise aux Forces Maritimes du Rhin du bâtiment et de la lettre de bâtiment (Schiffsbrief).
Article VI Assurance :
Tous les frais d’assurance sont à la charge du fournisseur jusqu’au moment de la prise en charge par les Forces Maritimes du Rhin.
Article VII Clauses administratives
A/ Dispositions générales :
La notification au fournisseur de l’approbation du marché constitue la notification de la commande faisant l’objet du dit marché.
B/ Dispositions diverses :
1° Pénalités :
La fourniture devant être livrée, dès la notification du marché, il n’est prévu aucune pénalité pour l’exécution dans les délais présents.
2° Présentation des factures – liquidation – Paiement :
Le fournisseur sera invité à présenter pour le paiement une facture en 5 exemplaires – établie e les formes réglementaires.
- Nom et raison sociale, adresse exacte, n° d’inscription au registre de commerce.
- Indication de la fourniture.
- Référence de la présente commande.
- Prix unitaire et valeur totale.
- Déduction de la taxe sur le chiffre d’affaires.
- Indication du N° et de l’établissement bancaire auquel doit être effectué le virement.
La liquidation de la dépense sera effectuée par les soins du Commissaire Principal, Chef du Service du Commissariat de la Marine en Allemagne, Ordonnateur Secondaire.
Les dépenses du présent marché seront imputés sur les crédits du Budget d’Occupation – Caisses Allemandes.
Le présent marché est dispensé des droits de timbre et d’enregistrement.
Article VIII Disposition d’ordre général :
Le fournisseur déclara avoir pris connaissance du Cahier des Charges et Conditions Générales applicables aux marchés passés par les services français en Allemagne et s’engage à respecter les prescriptions.
Article IX Annexes :
Au présent marché sont joints :
1) Un procès-verbal de visite.
Ce procès-verbal indique l’état du bâtiment tel qu’il a été constaté par les représentants des Forces Maritimes du Rhin.
2) Un inventaire.
Article X Approbation du marché :
Ce présent marché deviendra valable qu’après avoir été revêtu du visa de Monsieur le Contrôleur des Dépenses Engagées et approuvé par M. le Capitaine de Vaisseau, Commandant les Forces Maritimes du Rhin.
Signature du fournisseur :
Signé Heinrich Grasmann
Tempon Heinrich Grasmann
Schiffahrt
Aschanfenburg
Ruhlandstrasse 45
P. Tampon L’ingénieur de 1re classe du Génie Maritime
Launois
Chef de la Représentation des Constructions et Armes Navales et de la Direction Technique et Industrielle de l’Aéronautique en Allemagne
Po. L’Ingénieur D.T. de 1er Cl.
Le Goff
Chef du Bureau des Commandes
Signature et tampon rond Mission technique Permanente Marine D.C..C.A.N.
Approuvé le 14 novembre 1952
Le Capitaine de Vaisseau Demeocq
Commandant les Forces Maritimes du Rhin
Signature
Tampon Marine Nationale Service à la Mer

Baden-Baden, le 5 novembre 1952, visé sans observation sous le N°3067
Le Contrôleur des Dépenses engagées
Signé : Deleu
».  

Comme on le constate sur ce document, le marché est approuvé le 14 novembre 1952. Mais toutes les difficultés ne sont pas encore résolues. Elles entraîneront d’ailleurs quelques retards pour le paiement définitif du bateau.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le 14 novembre 1952, alors que le marché est approuvé, les téléscripteurs chauffent à nouveau. Le Commandement des FMR demande la facture d’acquisition du bateau…. « Message n°1031 du 14 novembre 1952 du Commandement des Forces Maritimes du Rhin adressé à l’Ecole de Pilotage du Rhin relatif au projet d’acquisition du bateau à passagers « Germania ».
Groupe horaire : 14 10 37 A
Date : 14/11
N° de circulation : 7
Origine : C. Rhin
Adressé : E.P.R.
Intéresse : M-T-P
Copie S.C.M.A.
N° : 1031
Adressez moi facture en cinq exemplaires rédigée en langue allemande de l’achat du Germania avec déduction de la taxe de transaction – stop – Après paiement Commission de recette des F.M. Rhin se réunira à Mayence pour vérifier que le bâtiment est resté dans le même état – stop – Bâtiment sera ensuite conduit par nos soins à chantier pour mise au point
».

Le commandement des Forces Maritimes du Rhin pense également à l’étape suivante qui consiste à transformer le bateau à passagers « Germania » en bateau-école « Amiral Exelmans » :
« Message n°1032 du 14 novembre 1952 du Commandement des Forces Maritimes du Rhin adressé à l’Ecole de Pilotage du Rhin relatif au projet d’acquisition du bateau à passagers « Germania ».
Groupe horaire : 14 10 38 A
Origine : C. Rhin
Adressé : E.P.R.
Intéresse : M-T-P
Copie S.C.M.A.
N° : 1032
Faites-moi parvenir d’urgence toute documentation technique concernant le « Germania » en particulier plans des emménagements – Stop – Ceci en vue modification et installation nouvelle, conformes à utilisation future du bâtiment
».

Enfin, compte tenu que le marché a été approuvé, le Service du Commissariat de la Marine adresse un exemplaire du marché approuvé à la M.T.P. Coblence pour qu’elle le remette au propriétaire :
« Bordereau d’envoi du marché concernant l’acquisition du bateau Germania adressé le 15 novembre 1952 par le Service du Commissariat de la Marine en Allemagne à la Mission Technique Permanente de ma Marine.
S.P. 51019 – B.P.M. 510A, le 15 novembre 1952.
Marine Nationale
Service du Commissariat de la Marine en Allemagne
N°1442
Bordereau des pièces adressées
A Monsieur l’Ingénieur en chef du G.M.
Directeur de la Mission Technique Permanente de la Marine S.P. 59 434 B.P.M. 515
Désignation des pièces :
Marché n°79 F.M.R. en date du 14 novembre 1952 conclu avec M. Heinrich Grasmann à Aschaffenburg pour la fourniture aux F. M. Rhin du bateau à passagers « Germania ».
Nombre de pièces : 1

Observation : En retour après approbation pour remise au fournisseur.
Le Commissaire principal Moritz
Chef du Service du Commissariat de la Marine en Allemagne
».

Enfin le même jour, la MTP Coblence envoi la facture du bateau « Germania » au Commissariat de la Marine à Kehl :
« Bordereau d’envoi n°33.414 SMT/CAN/Adm du 15 novembre 1952 concernant l’envoi d’une facture Heinrich Grasmann pour la fourniture du bateau « Germania » à Monsieur le Commissaire Principal Chef du Commissariat de la Marine en Allemagne à Kehl.
Commandement en Chef des Forces Françaises en Allemagne
Direction des Missions Techniques
Mission Technique Permanente de la Marine
(Direction Centrale des Constructions Navales)
N°33.144 SMT/CAN/Adm.
Le 15 novembre 1952
Objet et P. jointes : une facture Heinrich Grasmann pour la fourniture du bateau « Germania ».
Transmis
A Monsieur le Commissaire Principal
Chef du Service du Commissariat de la Marine en Allemagne à Kehl.
Pour attributions
».

Enfin après ces nombreux échanges l’acquisition du bateau à passagers « Germania » se concrétise pour l’école de Pilotage du Rhin. En effet, le 18 novembre 1952, à peine dix semaines après la première prise de contact, le Commandement des Forces Maritimes du Rhin ordonne à l’E.P.R. de prendre en compte le bateau à passagers « Germania ». Ayant un peu travaillé dans ce domaine, je suis sidéré par la rapidité de l’époque pour concrétiser ce marché !
« Message du 18 novembre 1952, adressé par le C. Rhin à E.P.R. concernant la prise en compte du Germania à Mayence pour l’emmener à St-Goar.
Groupe horaire : 18 08 27 A
Origine : C. Rhin
Adressé : E.P.R.
Intéresse : M-T-P – Flottille Nord – Flottille Sud
Date : 18/11
N° de circulation : 2
N° : 1044
Prenez commandement du « Germania » à Mayence et conduisez le dès que possible à St-Goar en vue transformation et mise au point par chantier – stop – Conservez personnel marinier de ce bâtiment soit Capitaine – 1 matelot – 1 mécanicien
».

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 28 Aoû 2015 - 0:16, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (139)

Message par MJR le Jeu 18 Juin 2015 - 5:07

Juin 2007 : Appareillage Strasbourg – Speyer – St-Goar – Koblenz (suite)

Auteurs des photographies : stagiaire JL et MJR.

Une superbe ville : Boppard

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

St-Goar & St-Goarshausen

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pousseur Kraalenberg avec du charbon

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une prestation pour les dames de la garnison de Haguenau

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Kaub : la Pfalz


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Escale à St-Goar, nos passagères quittent le bord et visitent la ville guidé par MJR et l’équipage et les stagiaires entretiennent le bateau. En arrière-plan, un bateau à passagers a du faire une escale imprévue à priori suite à une épidémie de gastro….. le bateau est accompagné par la police fluviale, les passagers consignés à bord hormis les évacuations par ambulance pour les cas les plus graves. C’est une situation embêtante pour les passagers mais rien de grave.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entretien d’un des groupes électrogène

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 28 Aoû 2015 - 0:19, édité 2 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (140)

Message par MJR le Jeu 9 Juil 2015 - 23:58

Juin 2007 : Appareillage Strasbourg – Speyer – St-Goar – Koblenz (suite)


Auteurs des photographies : stagiaire JL et MJR.


Mise en place de la table pour la prochaine prestation

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Formation des stagiaires du Lycée Emile Mathis de Schiltigheim : travaux dans la salle des machines, installation d’un néon.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Formation à la navigation des stagiaires

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ce stagiaire pilote actuellement un paquebot fluvial sur la Seine….

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le port de Coblence sur la Moselle avec un bateau comportant une exposition itinérante sur le Moyen-Age…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Notre cuisinier prend l’air

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le FGS « Stolzenfels » aborde le quai à Coblence

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Restant de casemate du pont « Pfaffendorfbrücke » à Coblence

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour la remontée du Rhin jusqu’à Saint-Goar, les stagiaires ont au programme du nettoyage et de la peinture….

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En arrivant à Saint-Goar, une animation spéciale : ce week-end la circulation sur la route longeant la rive gauche du Rhin entre Saint-Goar et Coblence est réservée aux cyclistes et piétons…. Le bac n’embarque plus de véhicules motorisés ; une station radio de la région y a installé un podium qui anime la fête, et à chaque passage, le bac de Saint-Goar fait deux ou trois rotations au milieu du fleuve au rythme de la musique…. Animation fort sympatique…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Nos voisins, une famille de cygnes, apprécient le pain français…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Didier le mécanicien de bord et Éric le cuisinier vérifient l’avancement des travaux de rénovation du guindeau par les stagiaires….

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 28 Aoû 2015 - 0:20, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par CPIO le Sam 11 Juil 2015 - 7:07

Toujours sympa ces photos. Ce qui laisse rêveur les pilotes de ma génération (1966) et je pense ceux des années suivantes, c'est le niveau d'équipement de la passerelle. Qui a-t-il d'origine: la barre?
Quels étaient les systèmes électroniques d'aide à la navigation? GPS traceur avec cartographie intégrée, sondeur en 3D?


_________________
Gilles CAMPILLO - CPIO : 1964: 6 RG - 1965: ENSOA + EAG - 1966: 33 RG/FMR/GCFR Pilote du Rhin - 1973: Ecole de Plongée Armée de Terre - 1976: 33, puis 32 RG Chef d'équipe SAF - 1981: 1 RPIMa - 1986: Coëtquidan Cdt de la CI - 1990 Fin de service actif.[b]
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 71
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par GUIHENEUF jean paul le Lun 13 Juil 2015 - 0:40

Et non , meme la barre n'est pas d'origine , il s'agit de celle du remorqueur BELMONT car si tu te souviens , celle de l'amiral pendant nos EPR était une simple barre idem au MY.
avatar
GUIHENEUF jean paul
membre
membre

Messages : 196
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 70
Localisation : METZ FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (141)

Message par MJR le Ven 17 Juil 2015 - 23:41

Le bateau Amiral Exelmans à Strasbourg en 2013 à l'écluse Nord de Strasbourg


Réponse concernant les équipements de la timonerie :

Le bateau disposait un système de cartographie connecté au GPS de la société « Periskal ». Ce type d’équipement est maintenant très courant sur le Rhin.

Le profondimètre était en panne, puisque le capteur avait été endommagé lors d’une sortie d’eau il y a de nombreuses années.  


Octobre 2013 : Strasbourg, écluse Nord : bateau Amiral Exelmans




[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 28 Aoû 2015 - 0:22, édité 2 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (142)

Message par MJR le Sam 18 Juil 2015 - 0:00



Le bateau Amiral Exelmans à Strasbourg en juillet 2015


Auteurs des photographies : MJR.


Juillet 2015 : Strasbourg, bassin des Remparts, près de la jonction avec le canal de la Marne-au-Rhin.


Le bateau Amiral Exelmans a été transféré sur une des berges du Bassin des Remparts, près de la rue du Général Conrad, à environ 600 mètres de son emplacement précédent. Il devrait être raccordé prochainement à l’eau courante et au réseau électrique. Le propriétaire ne souhaite pas publier de photographies de l’intérieur compte tenu que les travaux sont en cours, et je pense que cela pourrait nuire à la sécurité de ses équipements. Mais le résultat est déjà très impressionnant, surtout la partie arrière qui a été relevée.


Port Autonome de Strasbourg : bassin des Remparts


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Canal de la Marne au Rhin et l’écluse Nord au fond


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Voici le bateau Amiral Exelmans sur son nouvel emplacement.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 28 Aoû 2015 - 0:22, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par GUIHENEUF jean paul le Sam 18 Juil 2015 - 0:38

Bonjour ,
as-tu des images de l'intérieur de la passerelle avec les divers instruments de navigation .
par contre , merci pour toutes ces images de l'amiral .
a +
Jean-Paul
P.S: as tu des archives de l'EPR ?
avatar
GUIHENEUF jean paul
membre
membre

Messages : 196
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 70
Localisation : METZ FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par CPIO le Dim 19 Juil 2015 - 5:35

Bonjour Jean Paul,

Comme je l'ai indiqué dans l'autre partie consacrée à l'Amiral, j'ai eu l'occasion en mai 2014 d'être reçu à bord par l'actuel propriétaire, en compagnie de l'Adj/C Grémillet et du Major Gineste. L'Amiral a été totalement transformé, le pont médian est un vaste studio d'enregistrement ou de réunion, le moteur a été changé, pour l'instrumentation de la passerelle, je ne sais pas. Par contre le propriétaire ne nous a pas autorisé à faire des photos de l'intérieur car il considère à juste titre, qu'il s'agit du domaine privé.


_________________
Gilles CAMPILLO - CPIO : 1964: 6 RG - 1965: ENSOA + EAG - 1966: 33 RG/FMR/GCFR Pilote du Rhin - 1973: Ecole de Plongée Armée de Terre - 1976: 33, puis 32 RG Chef d'équipe SAF - 1981: 1 RPIMa - 1986: Coëtquidan Cdt de la CI - 1990 Fin de service actif.[b]
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 71
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (143)

Message par MJR le Lun 10 Aoû 2015 - 3:47

Bonjour,

quelques vues de la timonerie ont déjà été publiée dans la 1ère série :
Bateau Amiral Exelmans 37, 60, 66, 79 et 81.

Toutefois voici une petite compilation…


Timonerie : différentes photographies montrant l’équipement.



1983


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


1989


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


1992


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


1993


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


1994


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


1996


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


1997


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


2004



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


2005


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Si je retrouve les schémas des tableaux de bord je les publie. En ce qui concerne les archives de l’école de pilotage, je suppose qu’elles ont été reversées. Pour les quelques archives du bateau que j’ai réussi à sauver, dès que j’aurais fini de les numériser, j’ai l’intention de les reverser aux archives de la ville et Eurométropole de Strasbourg.

A bientôt

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 28 Aoû 2015 - 0:23, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par CPIO le Ven 14 Aoû 2015 - 21:14

Impressionnantes cette série de photos sur la passerelle de 83 à 2005. Une sacré aide à la navigation, la radar certes, mais surtout le traceur. Mais il ne faut pas oublier les fondamentaux car lorsqu'il y a une panne de toute cette belle instrumentation, il faut revenir aux bonnes vieilles méthodes.
Pratiquant la navigation en mer, j'ai un combiné GPS traceur sondeur (utile sur les côtes Bretonnes), mais quand il y a une panne d'alimentation on revient au compas, carte et relèvements.
Il me semble avoir reconnu Jean Paul sur la photo de 89. Est-il toujours aussi mince?
En tout cas cela devait être un plaisir de piloter l'Amiral dans ces conditions.
Merci MJR pour ces photos.

_________________
Gilles CAMPILLO - CPIO : 1964: 6 RG - 1965: ENSOA + EAG - 1966: 33 RG/FMR/GCFR Pilote du Rhin - 1973: Ecole de Plongée Armée de Terre - 1976: 33, puis 32 RG Chef d'équipe SAF - 1981: 1 RPIMa - 1986: Coëtquidan Cdt de la CI - 1990 Fin de service actif.[b]
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 71
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (144)

Message par MJR le Jeu 27 Aoû 2015 - 22:59



Travaux de mai 2007


Bonjour,

Je suis entièrement d’accord concernant le fait que les pilotes risquent de trop se fier aux instruments type cartographie GPS « Tresko » et de perdre des connaissances concernant le Rhin.
Ce n’était pas le cas sur l’Amiral Exelmans : notre formateur MAJ D. y veillait. De plus compte tenu que notre profondimètre était en panne et que nous n’avons jamais eu l’autorisation de le réparer, on naviguait toujours en observant la vague d’étrave pour estimer la profondeur.
Par contre le système était très utile par temps de brouillard pour doubler la sécurité de navigation et en plus le pilote et le MAJ D. l’utilisait pour mesurer qui avait effectué la meilleure navigation contre le courant en choisissant le meilleur itinéraire. Lors d’une journée de navigation cela permettait d’économiser jusqu’à une heure de navigation, et donc pas mal de gasoil. Mais nous avons remarqué que beaucoup de jeunes timoniers ou capitaines restaient souvent au milieu du cours d’eau face au courant sans se donner la peine de se mettre à l’abri quand cela est possible en fonction du niveau du Rhin. Seuls les anciens naviguaient encore à l’économie…. De plus ce système permettait d’obtenir contre un abonnement une mise à jour annuelle : avec les nouvelles installations (ponts, etc.) et une nouvelle cartographie des fonds ; dans une grande partie du Rhin naturel les bancs de gravier ont tendance à se déplacer.

En mai 2007, l’occasion des travaux d’entretien, de modernisation et de remise en ordre des câblages du tableau, j’ai réalisé ces quelques photos qui montrent l’envers du décor.

La timonerie en mai 2007

Photographies MJR

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La photographie est un peu floue mais on aperçoit la chaîne de transmission de la barre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

Cordialement

Richard

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (145)

Message par MJR le Ven 27 Nov 2015 - 10:32




A Kehl, vers 1983 : quelques photographies et plans après sa reconstruction après l’incendie et le naufrage.



Cela rappellera quelques souvenirs aux anciens du BEFG

Vue générale du bateau à quai en cours de reconstruction


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pont inférieur : la cuisine


Le bateau Amiral Exelmans disposait désormais :
- d’une cuisinière à gaz à cinq feux et deux fours ;
- deux réfrigérateurs de 300 litres ;
- deux congélateurs de 300 litres ;
- deux éviers à doubles bacs.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Coursives


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Lavabos et WC


Le bateau Amiral Exelmans disposait désormais :
- de quatre sanitaires WC ;
- deux douches ;
- deux urinoirs ;
- huit lavabos.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Carré



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (146)

Message par MJR le Jeu 7 Jan 2016 - 23:43


A Kehl, vers 1983 : quelques photographies et plans (suite à sa reconstruction après l’incendie et le naufrage.



Plage avant



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1. Compartiment de réserve de gaz propane.
2. Accès au puits de chaines d’ancres.
3. Moteur thermique du guindeau avant.
4. Guindeau avant à double chaine d’ancre.
5. Bouchon de remplissage de la cuve à eau potable avant.
6. Bitte d’amarrage avant.
7. Roof cuisine à six fenêtres démontables.
8. Bitte d’amarrage avant.
9. Bouchon de remplissage de la cuve de gazole avant.
10. Rouleau à aussières thermoplastiques.
11. Prise électrique de quai avec rallonge.
12. Porte d’accès à la plage avant.
13. Echelle d’accès au pont supérieur.
14. Mât de proue.
15. Rétroviseur.
16. Haut-parleur du circuit de sonorisation interphone.


Timonerie



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Pont supérieur



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

1. Echelle d’accès au pont supérieur à partir de la plage avant.
2. Mât support de l’aérien et de son moteur du radar JMA 606 E.
3. Feux de position bâbord.
4. Projecteur de manœuvre bâbord.
5. Feux de position tribord.
6. Projecteur de manœuvre tribord.
7. Roof du groupe électrogène.
8. Trompe de brume à commande manuelle.
9. Trompe de signalisation du système tous temps de navigation.
10. Prise d’air du groupe électrogène.
11. Position du bleu de croisement.
12. Passerelle.
13. radiateur du circuit de chauffage central.
14. Barre.
15. Indicateur de giration du système tout temps de navigation. Poisson : indicateur de position de gouvernail.
16. Planche de bord, table de travail.
17. Tableau de bord mécanique.
18. Ecran du radar JMA 606 E.
19. Commande de la sonorisation et de l’interphone.
20. Commande des trompes de brume.
21. Porte d’accès à la passerelle tribord.
22. porte d’accès à la passerelle bâbord.
23. Palier de la commande de barre.
24. Ventilation haute des salles de batteries.
25. Antenne du Sailor radio VHF.
26. Prise d’air de la ventilation forcée du moteur.
27. Point d’attaque du mât principal.
28. Cheminée démontable.
29. Fenêtre sur roof moteur.
30. Roof des escaliers escamotables d’accès au pont supérieur.
31. Manche à air.
32. Commande de barre.
33. Vannes de commande du circuit incendie.
34. Tuyau d’arrosage du pont supérieur.
35. Haut-parleur de sonorisation bâbord.
36. Haut-parleur de sonorisation tribord.
37. Porte battante.


Groupe électrogène et batteries



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par CPIO le Ven 8 Jan 2016 - 2:52

Et bien ces photos sont tout simplement très intéressantes et parlante, et nous montre un Amiral que nous n'avons pas connu, nous les anciens. Bravo à ceux dont c'était l'œuvre.

_________________
Gilles CAMPILLO - CPIO : 1964: 6 RG - 1965: ENSOA + EAG - 1966: 33 RG/FMR/GCFR Pilote du Rhin - 1973: Ecole de Plongée Armée de Terre - 1976: 33, puis 32 RG Chef d'équipe SAF - 1981: 1 RPIMa - 1986: Coëtquidan Cdt de la CI - 1990 Fin de service actif.[b]
avatar
CPIO
modérateur
modérateur

Messages : 408
Date d'inscription : 02/03/2011
Age : 71
Localisation : CARANTEC 29

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (147)

Message par MJR le Mar 12 Jan 2016 - 8:58

Bonjour,

en effet l'Amiral Exelmans de 1983 sera encore une fois entière transformé vers 1992-1994 au 1er Régiment du Génie.

Voici la suite...


A Kehl, vers 1983 : quelques photographies et plans et après sa reconstruction après l’incendie et le naufrage.


Batteries


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Chauffage


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Surpresseur ECS



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Compresseur



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


WC



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vers novembre 1983 après le réaménagement du bateau



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par MJR le Ven 22 Jan 2016 - 3:37

Bonjour,

voici un site avec quelques dessins représentant l'Amiral Exelmans en 2015 :

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par Admin le Ven 22 Jan 2016 - 6:02

Merci Richard, sympa les dessins!

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2209
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par GUIHENEUF jean paul le Ven 22 Jan 2016 - 6:48

Oui, très beaux dessins , cela donne une raison d'espérer le revoir naviguer un jour peut-être .
bravo à toi Richard.
Jean-Paul
avatar
GUIHENEUF jean paul
membre
membre

Messages : 196
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 70
Localisation : METZ FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Bateau Amiral Exelmans (148)

Message par MJR le Sam 23 Jan 2016 - 0:36

Merci, en effet les dessins sont intéressants. Pour l'instant, seul le bateau a été transformé en bateau logement, qui devrait être équipé d'un studio TV. Pour l'instant je ne pense pas qu'il soit en mesure de naviguer.

Voici la suite du sujet.....


Mai 2007 : Prestations diverses sur le Rhin aux environs de Strasbourg et appareillage vers Mannheim-Ludwigshafen



Photographies © MJR


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les rives du Rhin à Kehl avec la passerelle des Deux-rives  


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Travaux d’entretien du pont inférieur : Eric repeint l’intérieur des armoires de stockage des vivres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Rénovation des toilettes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pour l’équipage un moment de détente le soir entre deux prestations


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Mai 2007 : Strasbourg – Mannheim-Ludwigshafen….. Worms etc…



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pendant le remplissage des cuves de gasoil détaxé MJR se tient informé des « ragots qui coulent le long du Rhin » à la station-service flottante chez Göttert à Ludwigshafen. Depuis elle a changée de rive pour cause de construction d’un centre commercial et d’immeubles ; de moins en moins de place pour la batellerie face aux pressions des promoteurs immobilier qui apprécient de plus en plus les bords du Rhin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Didier le mécanicien et Alain le matelot s’occupe du remplissage des cuves ; à l’arrière nous disposions d’un système d’arrêt automatique (conforme à la règlementation). Néanmoins il fallait toujours préparer du produit absorbant pour intervenir en cas de fuite.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Remplissage de la cuve avant

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Pendant le remplissage Eric le cuisinier surveille la timonerie (tous les personnels de l’équipage sont formés pour être aptes à réagir en cas d’urgence).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

David le pilote et coiffeur de l’équipage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


A bientôt pour la suite

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1063
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

sortie de l'écluse de Gamsheim en 1991

Message par Alain Vatinot le Sam 16 Juil 2016 - 5:58



A la barre de l'Amiral Exelmans avec l'Adjt Blanchard qui était le patron de l'Amiral et son patron mécano dont je ne me souviens plus le nom et c'est l'Adjt Dunas qui filmait
avatar
Alain Vatinot
membre
membre

Messages : 12
Date d'inscription : 13/07/2016
Age : 60
Localisation : St Georges de pointindoux

Revenir en haut Aller en bas

passage de l'écluse de gambshein à bord de l'Amiral EXELMANS

Message par Alain Vatinot le Sam 23 Juil 2016 - 1:17




1991 entrée dans l'écluse de Gambshien montant ,l'adjt Dunas  et l'adjt Blanchard on y reconnait aussi pour ceux qu'il l'on connue Mr BIEBER un pilote civil ... il y aussi une vidéo d'un exercice de Franchissement dans la rubrique AS .
salut
avatar
Alain Vatinot
membre
membre

Messages : 12
Date d'inscription : 13/07/2016
Age : 60
Localisation : St Georges de pointindoux

Revenir en haut Aller en bas

Re: Bateau Amiral Exelmans Deuxième partie (suite)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum