Strasbourg : ceinture des fortifications urbaines et ouvrages divers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Strasbourg : ceinture des fortifications urbaines et ouvrages divers

Message par MJR le Ven 18 Sep 2015 - 7:54

Strasbourg : ceinture de fortifications urbaine  (1)


L’extension et la modernisation de la ceinture des fortifications urbaines ont été programmées en même temps que la construction de ceinture des forts détachés. Toutefois les autorités militaires allemandes attendront que les principaux nouveaux et puissants forts détachés de Strasbourg soient armés pour lancer les travaux d’extension des fronts ouest, nord et sud et de modernisation de l’ancienne enceinte du front sud. Certes le service des fortifications allemand n’attendra pas le début des travaux d’extension de l’enceinte pour réparer les dégâts dû au siège. Les anciennes portes sont réparées et les ouvrages avancés situés autour de la Citadelle sont nivelés. De longues négociations sont entamées avec la municipalité concernant le financement des travaux par la revente des terrains des anciennes fortifications (17 millions de marks), la décision concernant l’emplacement de la nouvelle gare, du port et de la future université, concrétisé dans un premier temps par la réalisation d’un plan projet, tout en tenant compte des impératifs militaires en prévoyant de larges avenues destinées à faciliter le déplacement des troupes entre les ponts du Rhin et la gare et des emplacements pour les casernes, entrepôts et terrains d’exercice.

Les travaux de construction des nouveaux remparts seront tronçonnés en trois tranches (ouest, nord et est). Ces nouvelles fortifications situées en seconde ligne derrière la ligne de défense principale constituées par la nouvelle ceinture des forts détachés, ont pour mission de prolonger la défense en cas de siège, et sont aussi, un moyen de confiner dans une enceinte, une population peu sûre aux sentiments français, qui vient tout juste d’être intégrée dans le nouvel empire allemand. Le génie opte pour une enceinte urbaine simplifiée, à base de front polygonal à fossé plein d'eau. Par contre ont conservera dans un premier temps le front sud en système bastionné. Les travaux de construction des nouveaux fronts se dérouleront entre 1876 et 1882.

L’essentiel de cette enceinte sera conservée jusqu’en 1922 hormis les ouvrages du front sud et d’une partie de la citadelle qui seront arasés au fur et à mesure après le déplacement de la voie ferrée de Strasbourg à Kehl vers le sud, sur un remblais qui fera office de nouvelle défense renforcé par 4 redoutes destinées au flanquement. Après le déclassement de l’enceinte et la suppression de l’octroi, une grande partie de ces ouvrages seront arasés hormis un bastion et demi de la citadelle, une partie du cavalier VI de l’Orangerie, du cavalier XI en face de la caserne Stirn, d’une partie du cavalier XIII, et des cavaliers XIV, XV, la porte de guerre n°2, les cavaliers XVI et XVII, ces derniers restant un exemple unique en Europe, de tronçon de fortification urbaine allemande de 1875-1882 encore conservé.

Aussi je vous propose de voir ces ouvrages dont la plupart sont accessibles, au moins à l’extérieur.

Cavalier 14 et remparts environnants (1)


Après 1918, l’armée française a pris position des cavaliers 14, 15 et 16, qui resteront dans le domaine militaire jusque vers 2000-2001, où ils sont cédés à la ville. Le cavalier 14 abritait le central de transmission de la garnison, et les cavaliers 15 et 16 le « CTPM 1 », centre de transit pour les militaires rejoignant les garnisons des forces françaises en Allemagne. Le tout situé à l’arrière de la gare, était doté de quais militaires.

Photos MJR mars 1999

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les casernes du front ouest comportent deux étages. Chaque cavalier dispose également d’un magasin à poudres du temps de guerres et de locaux destinés au chargement des obus, intégrés sous le rempart. Les dessus des remparts sont équipés de plateformes d’artillerie séparées par des traverses-abris et des rampes d’accès pour les pièces d’artillerie. En règle générale ces équipements sont identiques à ceux des forts détachés.

Entrée du magasin à poudres sous le rempart entre le cavalier XIV et la porte de guerre n°2. La grue et la grille ont disparu depuis cette date…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En septembre 2006, l’association Les Amis du Fort Rapp a animé les journées du patrimoine en ouvrant le « laboratoire » (locaux d’artillerie destinés au chargement des obus et des gargousses) du cavalier 14.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Monte-charge à munitions (contrairement à ceux de la plupart des forts détachés, les paniers sont ronds)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Porte d’accès

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Volets blindés des fenêtres avec créneau à fusils pour la défense des accès

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Belle maquette d’une porte anti-souffle exposé sur le site

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue aérienne prise en 1998

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Lun 24 Oct 2016 - 3:18, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1030
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Strasbourg : ceinture de fortifications urbaine (2)

Message par MJR le Ven 18 Sep 2015 - 22:29

Porte de guerre n°2 « Kriegstor II » (1)

L’enceinte urbaine de Strasbourg était munie de deux portes de guerre, réservées au passage des troupes en cas de siège :
- Porte de guerre n°1, sur le front nord entre le cavalier XI et XII, qui se présente plutôt sous la forme d’un passage en chicane ;
- Porte de guerre n°2 « Kriegstor II » entre les cavaliers XIV et XV, sur le front ouest.

Voici quelques photographies concernant cette dernière porte.


Photographie d’août 1999 alors que le site était encore un terrain militaire utilisé par le CTPM 1.


La porte de guerre vue côté front : deux passages centraux pour les attelages et véhicules, et deux passages latéraux pour les piétons.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Autre série de photographies de mai 1998

La porte de guerre vue côté front

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le poste de garde de la porte de guerre n°2 est relié au casernement du cavalier XV par une poterne

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le poste de garde dont les pièces ont été transformées en cellules pour enfermer les prisonniers en cours de déportation vers l’Allemagne (1940-1944).  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Système de blocage des grilles de la porte

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Fossé précédent l’ouvrage ; le niveau d’eau pouvait être relevé de presque deux mètres en cas de siège ; seule la berme restait en dehors de l’eau et la largeur du fossé était doublée.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Blockhaus de contrescarpe défendant l’accès au pont et à la porte de guerre. Il est utilisé par le service d’entretien des espaces verts de la ville.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Passerelle sur l’emplacement de l’ancien pont en bois qui était démonté en cas de siège


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

2003 : journées du patrimoine

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Local de chargement des obus entre le cavalier XIV et la porte de guerre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue des dessus de la porte de guerre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1030
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum