Organisation des Compagnies de combat du Génie. (forme actuelle)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Organisation des Compagnies de combat du Génie. (forme actuelle)

Message par Admin le Sam 5 Jan 2013 - 5:25


Les RGBIA (Régiments de Génie de Brigade Inter-Armes) ont tous trois compagnies de combat du Génie (CCG). Chaque compagnie de combat possède trois sections de combat à trois groupes et une section d’appui. Selon les brigades d’appartenance, des différences existent au sein de la section appui.
Je vais inscrire dans les rubriques "combat méca & moto" les différences entre ces sections.



_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2212
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation des Compagnies de combat du Génie. (forme actuelle)

Message par david delporte le Mar 12 Fév 2013 - 6:10

Bonjour,

On parle des compagnies motorisées, mécanisées et blindées.

Mais qu'en est-il de la compagnie de contre mobilité issue du 34e RG et rattachée au 1er RI - RCAM à la création de la 4ème DAM.

Cette compagnie de génie était aéroportée. Elle était composée d'une section de commandement, d'une section légère d'appui aéroportée et de quatre sections de combat héliportées.

Les moyens héliportés étaient fourmis par une des cinq escadrilles d'hélicoptères de manoeuvre du 4e RHCM.

Les moyens de déplacement et de combat se résumaient à des VLTT Jeep ou Auverland, seuls véhicules pouvant être héliportés, à contrario des Peugeot P4.

Quelqu'un est t-il au courant des moyens du génie mis à disposition de cette compagnie ?

David DELPORTE
avatar
david delporte
membre
membre

Messages : 17
Date d'inscription : 24/05/2011
Age : 43
Localisation : chartres

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation des Compagnies de combat du Génie. (forme actuelle)

Message par genie67 le Jeu 19 Mai 2016 - 0:50

Bonjour,

Je réponds tardivement à la question posée mais je viens seulement de rejoindre la forum.

Ayant servi quatre ans (1992-1996) dans cette superbe compagnie, je vous donne bien volontiers les informations demandées.

Créée en 1984 à partir de la 3° Cie de Travaux du 34°RG d'Epernay par le CNE CIREFICE, la compagnie rejoint Sarrebourg en 1985.
Composée d'appelés du contingent, la Compagnie était organisée en :
* 1 section de commandement (CDU+Off Adj, Adj d'unité, groupe transport avec 4 GBC avec remorques, groupe administratif) ;
* 1 section légère d'appui avec 2 CP20 et 2 distributeurs de mines ;
* 4 sections de combat à 1 groupe CDT (1/1/4 et 2 VL avec remorque 1/4T) et 3 groupes de combat (0/1/5 et 2 VL avec remorque 1/4T).
Un élément de commandement à 1/1/1 était présent au PC régimentaire.

Les VL étaient des jeep Willys jusqu'à l'été 1994, date à laquelle elles ont été remplacés par l'Auverland A4 (dans tous le 1°RI).
La pose de mines se faisaient soit manuellement, soit avec les deux distributeurs, soit par largage depuis hélicoptères Puma ou Cougar pour les seules mines HPD.

Dans ce cas, un sapeur était débarqué en début de ligne de mines afin de remettre les mines sur le bon côté dans les 10 minutes de délai d'armement. Un hélicoptère pouvait emporter les 112 mines d'un container, ainsi que 5 sapeurs :
* le chef de groupe qui donnait l'ordre de "largage" ;
* le sapeur débarqué qui mettait les mines sur le bon côté ;
* un sapeur armant les mines et les donnant ensuite aux deux largeurs ;
* deux largeurs assis à la porte (avec sangle), chargés de lancer les mines.
L'hélicoptère volait à 2-3m de hauteur et le chef de groupe en place à la porte était en liaison radio avec le pilote. Il donnait une tape sur l'épaule des largeurs pour leur faire lâcher la mine, selon la densité voulue (estimation des distances). En fin de ligne, le sapeur débarqué était récupéré.
Avec 112 mines (environ 700kg et 5 pax) la charge maxi des hélicoptères était atteinte. Il était possible de réaliser en 10 minutes une ligne de mines de 500m environ. Avec plusieurs hélicoptères, la pose se faisait comme avec le distributeur ou l'enfouisseur, avec un décalage entre les machines pour la reprise de pose.

Les autres procédés spécifiques étaient le détachement héliporté d'intervention du génie, la descente en rappel depuis hélicoptères ou en grappe (à partir de 1996 seulement).
Les sections de combat étaient équipés des matériels classiques : mines AC et AP, explosifs, 1 tronçonneuse, lots de sondage/marquage/balisage, DHPM, etc.
La section commandement avait une capacité de transport théorique de 32T avec ses quatre GBC avec remorque Titan. Elle avait aussi des matériels de manœuvre de force et des tire-fort.

En 1995, la compagnie devient "compagnie du génie aéromobile" (et même "de" génie comme la Légion, suite à une erreur de frappe du SHAT). Cela entraine la transformation d'une section de combat en section d'aide au déploiement mais les matériels (épurateur d'eau, groupe électrogène et EMAD) ne sont pas arrivés.
La compagnie est dissoute le 30 juin 1997.

Une correction (minime) : la compagnie était "aéromobile" pas "aéroportée" (en parachute) même si beaucoup de cadre venaient du 17°RGP.

Bonne journée.

genie67
membre
membre

Messages : 1
Date d'inscription : 14/04/2016
Age : 54
Localisation : Strasbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation des Compagnies de combat du Génie. (forme actuelle)

Message par GUY 68 le Jeu 19 Mai 2016 - 8:21

Bonjour,
Pour la pose des mines, je m'imagine le sapeur débarqué, il ne devais pas chômer, c'est fou comme avec des moyens modernes il faut encore un type de corvée.
Vers 1974 75, j'avais vu un film de pose de mines par hélicoptère avec un conteneur spécial qui devait être italien si mes souvenirs sont exact, c'était plus moderne.
Guy

GUY 68
membre
membre

Messages : 117
Date d'inscription : 18/12/2011
Age : 67
Localisation : ALSACE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation des Compagnies de combat du Génie. (forme actuelle)

Message par PEPESCH le Mar 22 Nov 2016 - 22:19

Petit bricolage maison (avec paint.exe) à partir d'icônes trouvées sur l'Internet et renseignements sur les organisations actuelles.  

La compagnie de combat du génie blindée (4 EBG mais ici le 4e EBG n'est pas représenté de manière exacte, il est équipé d'un système de déminage automatique non représenté sur le dessin. (SDPMAC Système de déminage pyrotechnique pour mines anti-chars)
de même, je n'ai pas trouvé d'icône pour les EGRAP remplaçant les MPG)  

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La compagnie de combat du génie mécanisée

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Section de combat du génie (dans la lettre du génie n°31)
Pour le groupe de commandement, représenté avec un VLTT (P4) la section n'en possède pas en réalité.
En principe, le groupe de commandement devrait être doté d'un Petit Véhicule Protégé.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
avatar
PEPESCH
membre
membre

Messages : 32
Date d'inscription : 21/11/2016
Age : 56
Localisation : Cherbourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Organisation des Compagnies de combat du Génie. (forme actuelle)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum