Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Mar 22 Jan 2013 - 21:10

En consultant le site Défense .Gouv ,je me suis rendu compte que notre arme était réduite à 5 Régiments (hors RGA),dont un seul régiment de Franchissement PFM ;a-t-on une étude comparative des effectifs des régiments avant 2000 ?Du moins quelqu'un peut-t-il amener des chiffres?Les changements stratégiques des années 2000 avant le bouleversement du monde Géopolitique ont déjà été abordés ici ,notamment en évoquant la fin du franchissement en RFA ,ne serait il pas intéressant de les mesurer ainsi ?

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Le Bègue le Mar 22 Jan 2013 - 22:39

Bonjour à tous,

Une comparaison avec l'année 2000 ne nous apporterait pas grand chose.
Depuis 1871, le Génie a toujours connu une évolution positive de ses effectifs avec une pointe entre 1920 et 1928.
Depuis la seconde guerre mondiale, l'érosion est constante avec une première marche en 1959 puis une seconde en 1991. Ensuite, tous les deux ans, des régiments disparaitront.
L'année 2000 n'est pas significative.

Par contre, ne pas compter dans nos rang le 25° R.G est une erreur. Il est sans doute "DE l'air", mais il est surtout DU Génie.
A l'inverse des régiments de la Légion qui ne sont que DE Génie.
D'ailleurs, je suis étonné de ne pas encore les voir grenouiller dans le coin ceux-la...

Cordialement,
Bernard.



_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Mar 22 Jan 2013 - 23:35

Bonjour BERNARD ,
mon propos peut être mal exprimé est de mesurer l'impact dans bouleversements mondiaux sur les composantes d'un arme comme le génie et notamment dans sa vocation Régiment de Franchissement ,je ne compte pas le 25 RGA en raison de sa vocation essentiellement travaux,loin de moi l'idée de ne pas le compter comme Génie à part entière.Quant à la date j'ai fixée 2000 pour faire simple ,n'ayant pas toutes les dates de dissolution des régiments en FFA ,et vu que semble t il à cette date encore des Régiments étaient dissous en métropole.Donc on pourrait voir une comparaison entre 1991 et 2012.Certes comme tu le soulignes il y a des évolutions constantes ,mais( c'est mon sentiment) il semblerait que ces 20 dernière années ont fort bouleversé l'Arme du Génie,via la chute du mur etc.Comme je le signale ,ce type de sujet a été abordé dans des posts,mais pas évoqué sur le fond,je pense entre autre à la forte présence du Franchissement en RFA toutes nations confondues en raison de la stratégie offensives des forces du pacte de VARSOVIE,visant à détruire tous les ponts,ou encore dans les comparaisons PFM ,GILLOIS.
Cordialement DOMINIQUE .

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Le Bègue le Mer 23 Jan 2013 - 0:50

Bonjour à tous,
Bonjour Dominique,

OK, bien vu.
Là, on tape dans le "philosophique" drunken
Entendre par là, que notre Arme a évolué avec le temps en fonction des avancées technologiques et stratégiques.
J'en veux pour preuve la disparition, dans le désordre, des Mineurs, des Transmetteurs, des Colombophiles, des Aérostiers, des Aviateurs, des Mécaniciens (si si !!!), des Cheminots et dernièrement, du Service.
Nous sommes les témoins de l'évolution de l'Arme.
Et à tout t'avouer, outre le franchissement, il existe bien d'autres spécialités qui ont disparu depuis mon entrée en service :
- Les Minex,
- Les Déceptions,
- Les Ponts de charpente,
- Chantiers T.P
- ...

Et même la mienne, Génie-Combat, n'est plus que l'ombre d'elle même...
Aujourd'hui, l’abattis ne dure que 3 heures, en amphi et avec diapos...
Quant aux fondamentaux Crying or Very sad

Aujourd’hui, il reste encore les Nedex, les Electro-méca, la purification des eaux et un peu de "viande" pour renforcer telle ou telle unité de circonstance...
Je dois t"avouer que je me livrerai volontiers au jeu, mais je serais curieux de savoir vers quelle direction se tourne l'Arme...
Encore faudrait-il qu'il y ai pour cela un pilote dans l'avion...

Cordialement,
Bernard.

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Mer 23 Jan 2013 - 3:01

oui effectivement BERNARD ,c'est un peu de la philosophie l'esprit de ma demande ,ou encore des réflexions sur l'organisation,les stratégies qui président à des modifications en profondeur d'une arme aux multiples composantes.A la lecture de ta réponse ,je constate effectivement ,je l'avais oublié ,que d'autres spé du Génie ,ont disparu de l'arme.Grande perte de savoir faire ,sans aucun doute,en temps de paix passe encore,mais force est de constater que même si les conflits se portent hors de l'UE,ils existent .Il a été évoqué récemment le Franchissement sur le NIGER,je me demande alors comment cela se passerait il?une mission :des moyens ,des hommes ... Est on en mesure d'y apporter une réponse efficace ?Je me pose toutes ces questions,car j'ai eu connaissances sur le forum d'informations sur la finalité de l'arme que j'aurais aimé apprendre à l'époque de mon service au 10 ème RG,de ce fait ma vision de l'arme a changé et suis en demande de précisions.merci a toi et aux autres de nourrir mes réflexions .


Dernière édition par KRAL DOMINIQUE le Mer 23 Jan 2013 - 20:50, édité 1 fois

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Jean-François Brillant le Mer 23 Jan 2013 - 6:25

Le Biffin indécrottable que je suis est quelque peu surpris par la question...

L'Arme du Génie a "fondu" comme toute l'Armée de Terre ! L'Infanterie, l'Arme Blindée Cavalerie, l'Artillerie, le Train... TOUTES les Armes ont fondu comme neige au soleil.

Les "pertes de savoir faire", les "trous capacitaires", se sont multipliés. C'est comme ça. Et pas seulement en France.

Et comment diable en serait-il autrement avec la disparition de la ressource "Contingent" ? Il n'est pas nécessaire d'avoir fait de hautes études pour comprendre qu'une Armée de Terre de 100.000 homme n'a plus rien de comparable avec l'Armée de Terre à 385.000 hommes des années 75.

Et les performances (théoriques) des matériels n'ont plus rien de comparable avec celles des matériels d'autrefois.

Un simple exemple : en version "bac", un EFA remplace une portière Gillois qui mobilisait 5 engins (3 travures, 2 rampes)...
avatar
Jean-François Brillant
membre
membre

Messages : 651
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 59
Localisation : Un patelin champenois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Mer 23 Jan 2013 - 6:41

Jean-François Brillant a écrit:Le Biffin indécrottable que je suis est quelque peu surpris par la question...

Il n'est pas nécessaire d'avoir fait de hautes études pour comprendre qu'une Armée de Terre de 100.000 homme n'a plus rien de comparable avec l'Armée de Terre à 385.000 hommes des années 75.

.

Non certes quand on dispose des données pas difficile de comprendre ,je comprends très bien avec ces données générales et tes explications sur les performances du matériel .Dont je te remercie.J'avance donc dans mon questionnement ,mais le Génie n' a-t-il pas été plus impacté que les autres armes?

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par carrere le Mer 23 Jan 2013 - 8:33

L'analyse de Jean-françois est claire. Le génie n'a pas été plus impacté que les autres armes. Certes on peut regretter la perte de tous ces "savoir faire" mais c'est comme ça. Le " format" et la "technologie" de notre armée et de notre arme collent aux besoins et aux contraintes du moment.

_________________
Daniel CARRERE
6°RG - ENSOA - CIG 4 1974 / 1975 - 11°RG 1975 / 1978 - 10°RG 1978 / 1983 - 23°RG 1983 / 1984 -
4°RG
1984 / 1991 - ENSSSAT 1991 /1994 - 10°RG 1994 /1997 - ESAG 1997 / 2001 - 31°RG 2001 / 2004 - 2°GLCAT 2004 / 2006 - 68°RAA 2006 /2010 - retraite
avatar
carrere
modérateur
modérateur

Messages : 367
Date d'inscription : 03/06/2012
Age : 60
Localisation : Pontoise

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Le Bègue le Mer 23 Jan 2013 - 18:05

Bonjour à tous,

carrere a écrit:Le " format" et la "technologie" de notre armée et de notre arme collent aux besoins et aux contraintes du moment.

C'est une façon de voir. Il me revient en mémoire une discussion avec le Général Richard, alors MGM au sujet du 5°RG et de ses compagnies VF.

J'avais attiré son attention sur cette particularité. Le plus impacté par cette disparition n'était pas le Ministère de la Défense qui s'en remettrait, mais celui des Affaires Étrangères et in fine, la France et son image.

Ajoutons à cela que si la mission générale de l'Armée était de préserver les intérêts de la France à travers le monde, il eut été de bon ton qu'il en soit de même du matériel.

Si la question posée est celle du franchissement, j'attire votre attention sur un petit point de détail.
Le pont Mod 1901 est initialement de classe 4. Dix ans plus tard, il est déjà dépassé. Et le véhicule qui pose le plus de problème est le camion à viande de l'Intendance
qui pèse 12 tonnes...
Votre serviteur, en 1985, alors à la 231 CGDI qui possédait en dotation une unité de pont MLF, ne pouvaient pas faire franchir les 105 du Rgt d'Artillerie de la 8°D.I (ni les tracteurs, des GBC). Bis répétitam...
Lire : ne pouvaient pas faire franchir les 155 BF 50 du Rgt d'Artillerie de la 8°D.I (ni les tracteurs, des GBU)
En ce sens, la question de Dominique concernant le franchissement du Niger n'est pas dénuée de fondement.
Il est en effet amusant de constater que depuis 1975, soit 13 ans après la dissolution de l'Armée Coloniale, on a jamais passé autant de temps hors de nos frontières. Hors, aucun matériel de franchissement adapté aux TOE n'a jamais été étudié...

Depuis 1830, si le Fantassin assure la conquête, c'est le Sapeur et le Toubib qui colonisent.
Et les choses n'ont pas changé. Je vous rappelle la devise du Gal Bugeaud "Ense et arratro" qu'on peut traduire par "Par la charrue et l'épée".
Il est donc inutile d'envoyer du fantassin sur-armé si les toubibs et les sapeurs ne sont pas en effectifs adaptés non pas aux moyens projetés, mais aux populations visées.

Moralité ? A petits moyens, politique médiocre...
On a vu déjà vu cela, on le verra encore.

Amicalement,
Bernard.


Dernière édition par Le Bègue le Mer 23 Jan 2013 - 20:57, édité 1 fois

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Jean-François Brillant le Mer 23 Jan 2013 - 19:31

Certes Bernard, c'est le Sapeur, le Toubib et... le Curé qui colonisent... mais (sauf erreur de ma part) il n'est pas question aujourd'hui de "coloniser" mais de "virer" les indésirables du Mali le plus rapidement possible et de "riper les galloches" dans la foulée (ce qui ne sera pas facile, j'en conviens).

Pour ce qui est des "moyens adaptés aux TOE", il n'y a pas que le Génie qui soit confronté à ce problème... La Biffe et les Cavalos règlent la question en s'adaptant (on fait durer les Sagaie, les VAB et les VLRA), les Artilloches font de même grâce aux mortiers de 120 qu'ils ont "récupérés" sur la Biffe...

En 2011 le 12e Cuir défilait sur les Champs Elysées avec des Leclerc et des Sagaie... Un CDP me disait, mi-figue, mi-raisin : "Heureusement qu'on a les Sagaies, toutes les OPEX et les MCD que j'ai dans la musette je les ai faites sur Sagaie !"

En d'autres lieux j'ai participé à un débat des plus instructifs sur la disparition de la capacité de franchissement dans la foulée des unités de mêlée...

Les matériels qui étaient amphibies à leur mise en service ne le sont plus pour cause d'alourdissement progressif. Depuis de longues années la réponse "standard" s'appelle EFA... Plus besoin d'amphibie, l'EFA est là ! Mais l'EFA est "sur la touche" pour des tas de raisons (bonnes ou mauvaises, il ne m'appartient pas d'en juger...).

J'en reviens à ce que tu écris supra concernant les capacités de la CGDI : j'étais convaincu - à tort semble-t-il - qu'une portière 6+6 permettait de "passer" un VAB ou un GBC et donc, a fortiori, un 105 HM2 scratch

avatar
Jean-François Brillant
membre
membre

Messages : 651
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 59
Localisation : Un patelin champenois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Le Bègue le Mer 23 Jan 2013 - 20:08

Bonjour à tous,
Bonjour Jean-François,
On revient pour les crosses
Jean-François Brillant a écrit:j'étais convaincu - à tort semble-t-il - qu'une portière 6+6 permettait de "passer" un VAB ou un GBC et donc, a fortiori, un 105 HM2 scratch

Lire GB U, Classe 16 la bête... Et en effet, si le tube passait, le tracteur et les caissons, eux, restaient sur la rive départ.

Amicalement,
Bernard

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Jean-François Brillant le Mer 23 Jan 2013 - 20:18

Merci Bernard, j'ai cru un moment souffrir de dégénérescence intellectuelle clown )

Me voilà rassuré sur les capacités du MLF ! Very Happy

Il convient donc de lire "ne pouvaient pas faire franchir les 155 BF 50 du Rgt d'Artillerie de la 8°D.I (ni les tracteurs, des GBU)" en lieu et place de "ne pouvaient pas faire franchir les 105 du Rgt d'Artillerie de la 8°D.I (ni les tracteurs, des GBC)"
avatar
Jean-François Brillant
membre
membre

Messages : 651
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 59
Localisation : Un patelin champenois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Le Bègue le Mer 23 Jan 2013 - 20:53

C'est exactement cela !!!
J'ai dû commencer trop tôt... J'ai honte !
Merci Jean-François

Amicalement,
Bernard.

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Mer 23 Jan 2013 - 21:07

bonjour et merci Messieurs de vos réponses et de vos belles envolées,comme quoi poser des questions sur une problématique provoque toujours des réponses et instruit à leur lecture.A l'heure actuelle 5 régiments du Génie ,totalisent pour arrondir 5000 hommes,soit 5 % des effectifs de l'armée de terre selon les chiffres de Jean- Francois,alors en 1975 quelle était la proportion de l'arme ?J'ai vu hier sur France O ,une émission INVESTIGATION ,ou il était question du déminage en AFGA par les Sapeurs de sa gracieuse majestée,si il est possible de la voir en podcast ,je recommande.Le sentiment que j'ai eu en la visionnant ,c'est que les Sapeurs étaient confrontés à une tâche titanesque en plus voisine du Mythe de CYSIPHE,un éternel recommencement ,pour une poignée d'homme dont certains n'avaient que 7 semaines de formation sur le déminage.Bilan ils vont au déminage tous les jours ,comme à 'usine sauf qu'ils jouent leur peau,à chaque minute.Tout ça pour dire que peut être ,il existe de très bonnes raisons à la fonte des effectifs,mais il semble que ça a fondu un peu trop vite Non?Sur un terrain hostile comme l'afga,même un chien de déminage y a laissé sa peau tant les EOD sont perfides ,nombreux ,variés et sans cesse "modernisés "car les démineurs sont sans cesse épiés.

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Jean-François Brillant le Mer 23 Jan 2013 - 22:03

Le Bègue a écrit:
J'ai dû commencer trop tôt... J'ai honte !

Pas de raison Bernard, c'est le genre de truc qui nous arrive à tous... et puis 1985, c'est loin !

@ Dominique : le déminage... vaste problème ! Quand bien même on multiplierait par 10 le nombre de démineurs, il y a tellement de mines à la surface de notre pauvre planête qu'il faudrait plusieurs siècles pour la nettoyer !

Il y a peu, un vieux copain qui venait de "grenouiller" aux confins du Fezzan et de la Cyrénaïque, m'expliquait que le plus grand danger auquel il avait été confronté sur place était constitué par les millions de mines anglaises, italiennes et allemandes disséminées pendant la 2e Guerre Mondiale...

J'ai vu un jour des AP MB 51/55 et des AP ID, "ramassées" par les Sapeurs algériens le long de la frontière marocaine, 40 ans après la fin des combats... Je n'aurais pas voulu être à la place des rombiers qui les avaient relevées...

avatar
Jean-François Brillant
membre
membre

Messages : 651
Date d'inscription : 14/02/2012
Age : 59
Localisation : Un patelin champenois

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par GUIHENEUF jean paul le Mer 23 Jan 2013 - 23:09

bonjour,
dans mes souvenirs de 1967, en sortant de la DIV.ESOA de l'EAG, nous avions le choix de divers régiments existant , voici la liste :
1°RG STRASBOURG . 2°RG METZ . 3°RG CHARLEVILLES . 4° RG LA VALBONNE . 5°RG VERSAILLES . 6°RG ANGERS . 7° RG AVIGNON . 9° RG NEUF BRISACH . 10 ° RG VIEUX BRISACH . 11° RG RASTATT . 13° RG TREVES . 15° RGA .25° RGA.45° RGA (je ne ne souviens plus du lieu ) .19° RG BESANCON . 31°RG CASTELSARRASIN . 32°RG SPIRE . 33° RG KEHL . 34° RG SARREBOURG . 71°RG ROUEN . BSPP PARIS . EAG ANGERS .
j'ai surement oublié 1 ou 2 régiments , merci de me compléter la liste .
Jean paul mili

avatar
GUIHENEUF jean paul
membre
membre

Messages : 196
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 70
Localisation : METZ FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Mer 23 Jan 2013 - 23:19

merci pour la réponse JEAN-PAUL ,
donc on va dire env 17 reg du Génie,les RGA ,ne faisant pas partie de la question de départ soit env 17000 hommes donc à l'époque on va dire environ 5% des effectifs de l'armée de terre,donc en % les effectifs du Génie sont constants,on pourrait dire donc adaptés aux contingences modernes.

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par GUIHENEUF jean paul le Mer 23 Jan 2013 - 23:47

bonjour ,
oui , tu as raison .
par contre j'ai oublié le 17 ° RGAP DE MONTAUBAN .
jean paul gi
avatar
GUIHENEUF jean paul
membre
membre

Messages : 196
Date d'inscription : 24/11/2010
Age : 70
Localisation : METZ FRANCE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Jeu 24 Jan 2013 - 2:00

Jean-François Brillant a écrit:
Le Bègue a écrit:
J'ai dû commencer trop tôt... J'ai honte !



@ Dominique : le déminage... vaste problème ! Quand bien même on multiplierait par 10 le nombre de démineurs, il y a tellement de mines à la surface de notre pauvre planête qu'il faudrait plusieurs siècles pour la nettoyer !

Il y a peu, un vieux copain qui venait de "grenouiller" aux confins du Fezzan et de la Cyrénaïque, m'expliquait que le plus grand danger auquel il avait été confronté sur place était constitué par les millions de mines anglaises, italiennes et allemandes disséminées pendant la 2e Guerre Mondiale...

J'ai vu un jour des AP MB 51/55 et des AP ID, "ramassées" par les Sapeurs algériens le long de la frontière marocaine, 40 ans après la fin des combats... Je n'aurais pas voulu être à la place des rombiers qui les avaient relevées...

j'ai lu qu'il y aurait de par le vaste monde environ 100 MILLIONS de saloperies de mines ,semées par toutes les armées au cours des conflits,force est de constater que les victimes sont en majorités de civils et les pauvres gars de sapeurs qui déminent.Je soulignais que sans doute par manque d'effectifs les anglais envoyaient des sapeurs en déminage avec une formation de 7 semaines seulement .Pour le reste je ne peux que t'approuver les français ,ne sont pas non plus en reste pour les mines oubliées.

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Admin le Jeu 24 Jan 2013 - 6:29

Holala, ça philosophe dur par ici!
Pour le démineur de base, 7 semaines c'est bien assez, on leur demande pas d'être nedex ou minex je ne sais plus combien, il n'y a pas besoin d'avoir inventé la poudre casque à corne Razz
Je pense qu'on ne peu pas comparer ce qui était avant et ce qu'il y a maintenant! le seul pb c'est pas vraiment le matériel mais les crédits pour s'en servir et le réparer, pour le personnel c'est effectivement peut être un peu juste!
Pour les régiments, il devait y en avoir un peu plus peut être le 21 le 7BGDA le 72 enfin bref il y en avait!
Concernant le mlf la 6/6 pour moi n'existe pas on passe de 6/4 à 8/5 et pour les classes j'ai pas bien suivi mais entre 6/4 et 8/5 les classes en fonction du courant vont de 22 à 28 un truc comme ça! en portière c'est sur que le GBU+ le canon suivant la config ça doit être chaud!

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2210
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Jeu 24 Jan 2013 - 6:47

salut FRANCOIS ,ben c'est sympa ces discussions au coin du feu
Bref en nombre de régiments on est loin du compte des belles années.Pour les démineurs ,force est de constater que c'est peu les anglais le disaient eux même dans ce type de merdier ,pas de mines connues classiques ,non des saloperies de mines (bien) bricolées ,faut une sacré formation,des nerfs d'acier ,rien n'ai jamais pareil.Franchement il faut voir cette émission ,qui se finit en plus mal ,un jeune gars de 20 ans finit avec 2 jambes en moins et un bras en moins,il a 20 ans et 7 semaines de formation.Tu parles de la sécurité civile mais eux ne sont pas sur des terrains de conflits ils ont le temps ,et ne se prennent pas des pélos .
Pour ce qui est de comparer ,ce n'était pas une comparaison le but du propos mais un point un bilan de l'évolution ou la régression de l'arme.

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Admin le Jeu 24 Jan 2013 - 8:07

Bon je ne vais pas polémiquer, n'ayant pas vu la dite émission! je ne parlais pas de la sécurité civile, mais de nos démineurs, après pour bricoler des ied ce ne sont pas les démineurs de base qui tripotent. Ce sont les gens plus qualifiés (eod (nedex/minex etc) ) qui interviennent.
Mais je ne sais pas pourquoi, je sens que le sujet va se barrer en couille! Ce n'est pas l'esprit que je souhaite donner au forum de lancer des sujet polémiques dont on sait bien qu'ils vont dévier. C'est comme ça, le format a changé, il n'y a pas de sous, donc ça a des répercussions sur la formation, le matériel, le personnel etc... là on part sur l'armée anglaise, qui n'a rien à voir avec le sujet de départ!

Maintenant, je ne souhaite pas commenter sur le forum dans un sens ou dans un autre, les politiques qui nous ont amenées jusque là. Les gars et les filles d'aujourd'hui ne sont pas ceux d'hier! mais font le maximum pour remplir les missions avec les moyens qu'ils ont ou pas! (comme avant).

_________________
François [Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
EAG 1984 - 4RG (CIG) début 85 - 11RG 1985 / 1991 - 71RG 1991 /1997 - 6RG 1997 / 2002
avatar
Admin
administrateur
administrateur

Messages : 2210
Date d'inscription : 19/10/2010
Age : 51
Localisation : gironde

http://www.genie-franchissement.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Le Bègue le Jeu 24 Jan 2013 - 8:26

Bonjour à tous,
bonjour François,
Admin a écrit: un truc comme ça! en portière c'est sur que le GBU+ le canon suivant la config ça doit être chaud!

Sur ! Surtout qu'en dotation, tu n'as jamais que de quoi construire une 6+4 et que sur le Doubs, avec un courant de 1,5 m/s,
tu surveilles sacrément tes ancrages à l'embarquement confused !!!

Amitiés,
Bernard

_________________
6°RG 1969-1972, 11° Cuir 1973-1975, 6°RG 1975-1980, ENSOA 1980-1984, D.A EAG 1984-1985, 71°RG 1985-1995, DG Marseille-1995-1996.
avatar
Le Bègue
modérateur
modérateur

Messages : 491
Date d'inscription : 07/01/2011
Age : 65
Localisation : Angers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par KRAL DOMINIQUE le Jeu 24 Jan 2013 - 20:59

Bon FRANCOIS ,
je comprends tes craintes,c'est certain que l'on divague,un peu(comme souvent dans les discussions) ,mais je ne pense pas sur un voie polémique,le sujet de l'émission sur les sapeurs anglais car c'était bien de gars du génie dont il s'agissait ,c'était une sorte d'illustration ,sur la tournure des conflits d'aujourd'hui ,n'ayant pas d'illustration récente sur l'action du Génie français sous le coude ,que ce soit en AFGA ou au MALI.Au fil des échanges on se rend compte que le nombre des régiments du Génie,a été divisé presque par 5 avec les effectifs qui vont avec ,et les savoirs faire spécifiques qui se délaient dans une généralisation des savoirs,je ne pensais pas soulever de polémiques en essayant d'avoir une mise en relation (autre que budgétaire ou politique ) avec les changements Géopolitiques et les bouleversements de l'arme du Génie, techniques,humains etc.Je te prie d'excuser la confusion que j'ai faite dans les abréviations effectivement tu ne parlais pas des démineurs civils.

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1163
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

je pense qu'il faut lire 23 RG de Rasttt

Message par couturier le Sam 4 Avr 2015 - 10:35

Le Bègue a écrit:Bonjour à tous,

Une comparaison avec l'année 2000 ne nous apporterait pas grand chose.
Depuis 1871, le Génie a toujours connu une évolution positive de ses effectifs avec une pointe entre 1920 et 1928.
Depuis la seconde guerre mondiale, l'érosion est constante avec une première marche en 1959 puis une seconde en 1991. Ensuite, tous les deux ans, des régiments disparaitront.
L'année 2000 n'est pas significative.

Par contre, ne pas compter dans nos rang le 25° R.G est une erreur. Il est sans doute "DE l'air",  mais il est surtout DU Génie.
A l'inverse des régiments de la Légion qui ne sont que DE Génie.
D'ailleurs, je suis étonné de ne pas encore les voir grenouiller dans le coin ceux-la...

Cordialement,
Bernard.

   
   

couturier
membre
membre

Messages : 4
Date d'inscription : 02/09/2012
Age : 73
Localisation : bar le duc

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Génie d'aujourd'hui comparé au Génie avant 2000

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum