Pays-Bas : places fortes et ouvrages divers

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pays-Bas : places fortes et ouvrages divers

Message par MJR le Mer 17 Avr 2013 - 7:44

Pays-Bas : Den Helder – Ouvrages divers


Histoire de la ville de Den Helder

A l’origine simple village de pêcheur dénommé Huisduinen qui s’agrandit vers l’Est. En 1500 la ville prend le nom de Den Helder. En 1811 Napoléon fait fortifier la cité, qu’il appelait le Gibraltar de la Mer du Nord. Sa visite témoigne le grand intérêt qu’il portait à cette ville. Den Helder est aujourd’hui le grand port de guerre des Pays-Bas.

Les anciens ouvrages de la position de Den Helder (Stelling Den Helder)


Fort Kijduin – Ancien Fort Morland

Construit par les Français en 1811-1813.

Fort Nieuwkijduin

Construit en 1913

Werk (ouvrage) Kaaphoofd

Construit en 1781

Fort Erfprins – Ancien Fort Lassale

Construit par les Français en 1811-1813

Fort Dirks Admiral – Ancien Fort l’Ecluse

Construit par les Français en 1811-1813

Fort Weestoever

Construit par les Français en 1825

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

N250

Installation du mur de l’Atlantique (1941-1944) : casemate N250 couvrant l’entrée du fort Westoever.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Fort op de Harssens

Fort cuirassé construit en 1880-1884 ; 2 coupoles cuirassées avec 2 canons de 30,5 cm L/25.

Batterij (batterie) Wierhoofd

Construit en 1832

Batterij (batterie) Louise

Construit en 1793

Oostbatterij (batterie Est)

Construit en 1781

Batterij bij de Vismarkt – Ancienne Batterie du Roi de Rome

Construite par les Français en 1811-1813

Batterij Helsdiep

Construite en 1920-1939

Batterij Begraafplaats

Construite en 1920-1939

Batterij Erfprins Noord

Construite en 1920-1939

Batterij Vredeen Vrijheid

Construite en 1920-1939

Batterij Duinnand Noord

Construite en 1920-1939

Batterij Falga

Construite en 1920-1939

Batterij Zanddijk

Construite en 1938-1939 ; 3 canons de 7 cm L/40


Les autres ouvrages du Mur de l’Atlantique du secteur de Den Helder (1941-1944)


FL 250 Flakgruppenkommandostand – Centre de commandement de tir d’un groupe de défense antiaérienne allemand

Position GPS: UTM 31 616208. E / 5868230.6 N

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

M151 « Sonderauführung Doppel-Mannschaftsunterstand » - Abri double version spéciale

Position GPS: UTM 31 616259.9 E / 5868190.6 N

VF Lagerraum – Abri de stockage de matériel

Position GPS: UTM 31 616092.9 E / 5868225.7 N

VF Waschhaus – Abri avec lavabos

Position GPS: UTM 31 616270.7 E / 5868221.7 N


WN124M (Widerstandnetz) - Position de résistance

Ce point de résistance est installé autour du fort Kijduin où était installé la batterie de 2 affûts double de 12 cm SK L/45 (h).
Il était prévu de construire auprès de ces pièces plusieurs casemates de type « Regelbauten » ainsi que des abris et un poste de direction de tir, mais ces ouvrages ne seront jamais réalisés.
Malheureusement, l’essentiel de ces ouvrages sont dans une zone naturelle protégée dont l’accès est interdit.

Les ouvrages de cette position de résistance sont les suivants :

FL246 Munitionsauffüllraum für schwere Flak – Abri de chargement des munitions pour les pièces de défense antiaérienne lourdes

Position GPS: UTM 31 615623.9 E / 5868067.1 N

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

VF58c 80 cm Ringstand – Poste de tir de 80 cm

Poste de tir de forme octogonal situé du côté terre près du fort Kijkduin. Il est accessible et en très bon état.

Position GPS: UTM 31 615812.4 E / 5868196.1 N

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

KSS « Kabelschaltstelle » - Central téléphonique

Ce blockhaus est situé juste en-dessous du VF58c. Il dispose d’une porte blindée d’un modèle inconu.

Position GPS: UTM 31 615792.6 E / 5868215.0 N


Sources

Sites Internet

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Bibliographie

Harry Lippman (DAWA) : Heeres-Regelbauten ; Bildband 2; 2004.

Albert Molt : Der deutsche Festungsbau von der Memel zum Atlantik 1900-1945.

Sonja Wetzig: Die deutsche Festungs-Front


Dernière édition par MJR le Lun 30 Mar 2015 - 7:38, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (1)

Message par MJR le Lun 26 Jan 2015 - 1:49

Naarden place forte


Nous allons faire une petite visite à une des plus belles places fortes du Nord de l’Europe.

Photographies MJR de juillet 2012

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Situation géographique


La place forte de Naarden, est située au sud-est d’Amsterdam, est à la pointe sud-est de la province de la Hollande Septentrionale. Voici un extrait de carte du sud de la place et ville d’Amsterdam.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Position stratégique


Construite initialement sur un banc de sable entre l’Ijselmeer et la Naardemeer, sur l’ancienne ligne aquatique hollandaise, Elle fait partie de la nouvelle ligne aquatique hollandaise, la « Nieuwe Waterlinie ».

Front sud de l’enceinte fortifiée de Naarden : au fond un batardeau surmonté de deux dames

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Mais avant de visiter cette place forte, il me semble que les explications du capitaine SIMOUTRE nous aiderons à mieux comprendre la manière de fortifier des Hollandais.


La fortification hollandaise


Source :

Capitaine Simoutre, professeur adjoint de l’Ecole d’Application de l’Artillerie et du Génie ; Lithographie de l’Ecole d’Application de l’Artillerie et du Génie : Cours de fortification permanente : Principes de la fortification déduite de son histoire. Texte. 2° édition Février 1892 ; pages 137-143 :
« L’Ecole Hollandaise du XVIIe siècle.
Lorsque la rapide conquête de l’Italie par Charles VIII eut montré le néant de la vieille fortification, les ingénieurs italiens se mirent à l’œuvre pour construire des moyens de défense plus en rapport avec les nouveaux moyens d’attaque que l’apparition de l’artillerie dans les sièges donnait à l’assaillant. Ainsi les ingénieurs italiens furent-ils les seuls à construire pendant le XVIe siècle, les seuls à former des élèves dans les différents pays et ce sont leurs principes que l’on voit appliquer par les différentes écoles en lesquelles on divise les constructeurs de ce temps ; l’école espagnole, l’école allemande, l’école hollandaise et l’école française.
Ecole hollandaise
Les places hollandaises, quoique construites dans les mêmes idées que les places italiennes de ce temps, présentent en effet ceci de particulier qu’établies dans un pays où l’eau se trouve à faible profondeur, l’obstacle principal est presque toujours formé d’un fossé plein d’eau.

La grande habitude qu’avaient les habitants de construire des digues a fait qu’on n’a pas craint d’y multiplier les ouvrages avancés, les redoutes noyées dans le but d’écarter le danger des surprises ou des attaques de vive force par la gelée.

Les auteurs de ces travaux ont donc eu le mérite de reconnaître que ces conditions spéciales au pays exigeaient de graves dérogations aux principes généraux appliqués dans les constructions en terrain ordinaire.

Le plus grand nombre des forteresses hollandaises furent construites pendant la guerre de l’Indépendance qui commença en 1579 à la suite de l’Union des sept provinces bataves à Utrecht et de la nomination de Guillaume d’Orange au Stathoudérat.

Vue aérienne de la place forte de Naarden

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Aussi, le temps faisant défaut, les ingénieurs durent-ils renoncer à construire des escarpes en maçonnerie ; ils renforcèrent l’obstacle par des haies, des palissades, des fraises aussi bien établies que possible. De même pour lutter avec plus de monde en cas de surprise de vive force, ils agrandirent les flancs, et, non contents de cet agrandissement, ils tracèrent les places des bastions de façon à les faire ficher à 1/3 de l’angle de flanc, ce qui donnait un vaste flanc de courtine ; cela avait l’inconvénient de rendre les bastions très-pointus et très enveloppables, mais à cette époque, avant Vauban, on ne regardait pas les bastions comme des points d’attaque obligés.

Les fossés étaient très-larges, parce que, vu la difficulté de creuser profondément dans l’eau, on ne pouvait augmenter l’obstacle qu’en augmentant la largeur du fossé. Mais à l’inverse de ce qu’a fait Vauban plus tard, ils les faisaient plus larges au saillant que devant l’angle d’épaule. Cela tient à ce qu’ils ne connaissaient pas encore l’usage des contre-batteries et que, les passages de fossés se faisant généralement au saillant, le plus loin possible des flancs, ils cherchaient à augmenter la difficulté de ce passage par une plus grande largeur à franchir.

Conditions à remplir par les fossés pleins d’eau

Les fossés pleins d’eau ne doivent jamais en principe avoir une profondeur d’eau inférieure à deux-mètres afin qu’ils ne puissent être franchis à gué ; pour empêcher la circulation des bateaux, on y établissait une ligne de digues noyées arrivant à quelques centimètres seulement de la surface de l’eau.

Malheureusement les gelées, fréquentes et durables en Hollande, en durcissant la surface, enlevaient à l’obstacle toute sa valeur ; aussi d’une façon générale, dans un pays où la température descend au-dessous de – 12°, ne pouvait-on compter sur la valeur de cet obstacle, alors même qu’il serait parcouru par des eaux courantes. On a cru pouvoir depuis, même au cours de ce siècle, et à l’imitation des Hollandais, supprimer l’escarpe des parapets précédés de fossés pleins d’eau, et considérer ceux-ci comme une garantie et un obstacle suffisants ; mais cette disposition n’est admissible qu’autant que l’on na pas à craindre de gelée, ainsi que nous venons de le dire.

Profil de l’école hollandaise

La terre tourbeuse ou vaseuse des marais se fût tenue difficilement en grande élévation suivant le talus de l’escarpe sans glisser ni se perdre dans les fossés pleins d’eau. Aussi séparait-on du fossé les remblais du rempart par une large berme et l’on utilisait cette plateforme pour la border du côté des fossés, d’un parapet formant « braie » et pouvant donner des feux rasants à la surface de l’eau dans toute la largeur du fossé. C’est ainsi que le profil de la fortification hollandaise se trouve avoir deux étages de feux.

Ces braies peu élevées avaient d’ailleurs le défaut d’être facilement plongées par les dehors de la fortification ; les glacis très éloignés de la crête du fossé étaient très-mal battus ou ne l’étaient pas du tout ; aussi pour surveiller les abords de la fortification, les Hollandais créèrent en avant toute une ceinture d’ouvrages avancés formant une première ligne de défense.

On s’explique la multiplicité de ces défenses successives par l’acharnement que mettaient à la guerre les Espagnols et les Hollandais qui se sont même livrés à d’incroyables cruautés. Comme les prisonniers de guerre étaient impitoyablement massacrés si l’on n’espérait les changer contre une bonne rançon, les défenseurs d’une place prolongeaient la résistance avec une rare énergie derrière le moindre obstacle. Aussi au siège d’Ostende en 1601, les habitants craignant de voir la place emportée de vive force construisirent à l’aide des cadavres de leurs compagnons un retranchement intérieur.

Ces vigoureuses défenses ont valu à la fortification hollandaise un renom qu’elle ne méritait pas, et cela tient à cette habitude qu’ont nombre de personnes et d’écrivains militaires d’attribuer à la fortification dans un siège plus d’importance qu’il ne le convient. Ils s’illusionnent ainsi sur les causes de la chute des places fortes et se laissent aller à la critique des gouverneurs par ce seul fait qu’ils ont capitulé alors même que l’enceinte était intacte.

Eléments de résistance d’une place forte.

Pour se rendre compte de ce fait que l’enceinte fortifiée d’une place de guerre n’est pas seule à jouer son rôle dans la défense, il suffit d’analyser les conditions de la résistance et d’en étudier les éléments.

Ces éléments sont en effet au nombre de cinq : la garnison, la fortification, l’artillerie, les vivres, les munitions. Que l’un ou l’autre de ces éléments fassent défaut et, à l’instant, les autres deviennent inutiles et incapables de prolonger la résistance, on a compulsé des récits de plus de 300 sièges faits par les armées européennes depuis la Révolution Française et on a constaté que, dans près de la moitié des cas la garnison était presque nulle ou les approvisionnements faisaient défaut ; dans le cas où, au début de la lutte, la défense était organisée d’une façon normale, la garnison succombait aux fatigues, aux maladies, ou à la durée du siège était telle que l’épuisement des vivres et des munitions rendait impossible la continuation de la résistance. Rarement on a trouvé l’artillerie désemparée et dans une dizaine de cas seulement la fortification succombait la première.

Les plus connus parmi les ingénieurs hollandais de cette époque sont : Marolois, Simon Stévin et Freitag. Sans s’étendre sur les travaux particuliers de chacun d’eux, il suffit de signaler le livre de Marolois intitulé « Fortification » (1615) où il préconise l’emploi de bastions dont les flancs sont perpendiculaires aux courtines et les faces fichantes vers le milieu de celles-ci ; l’ouvrage de Simon Stévin ayant pour titre : « Nouvelle manière de fortifier par des écluses » (1618) où il pose le premier des règles sur l’emploi des manœuvres d’eau dans les fossés pour en rendre le franchissement plus difficile, et enfin à mentionner seulement « l’Architecture militaire de Freytag » (1635) ; ses propositions ne diffèrent pas sensiblement de celles de Marolois dont il était d’ailleurs le disciple.



Histoire succincte de la place forte de Narden


La ville de Naarden est mentionnée dès le Xe siècle. Construite initialement sur les bords du Zuidersee, elle a été engloutie au 12e siècle. Elle est reconstruite au 14e siècle plus à l’intérieur des terres. Cette citée devient une importante place forte.

Plan de Naarden et de sa région vers 1730

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Prise par les Espagnols en 1572, sa population est massacrée et les murs de son enceinte sont détruits.

Ville de Naarden : canal qui passe devant l’arsenal construit en 1688

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Blason de l’arsenal

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les nouvelles fortifications sont construites sous la direction de l’architecte militaire Adrien Anthonisz, qui a également été chargé de la construction de la place de Muiden toute proche.

Les Français prennent possession de la place en 1672 et continuèrent les travaux de fortifications, négligées au cours du siècle précédent. Ils ont ajouté des ravelins et une forte palissade.

Néanmoins, cela n’a pas empêché le stathouder Guillaume III de reprendre la ville en 1673. Les travaux de perfectionnement des fortifications se sont poursuivis jusqu’en 1685 sous la direction des ingénieurs suivants: Adriaan Dortsman, Nicolas Witsen et Wilhelm Paen. La ville a été intégrée dans la ligne de défense de la Hollande. Les derniers travaux de fortification ont été réalisés après la guerre franco-allemande de 1870-1871.

Plan de la place de Naarden vers 1780

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

En 1926 Naarden perd officiellement sa fonction de ville fortifiée. Une importante campagne de restauration réalisée entre 1964 et 1987 a permis de conserver dans le meilleur état une des plus belles places fortes de l’Europe du Nord.

La « Grote Kerk » (grande église), de style gothique : elle comporte une voûte en berceau en bois décorée de peintures du 16e siècle. La tour de l’église haute de 45 m est accessible à certaines heures et permet d’avoir une belle vue sur les fortifications.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

L’Hôtel de ville : Il s’agit d’un bâtiment « Renaissance » à pignons à redans, qui date de 1601.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Description de la place forte


Cette place forte est entourée d’une double enceinte en forme d’étoile avec fossés aquatiques comportant 6 bastions et 6 ravelins. Sa dimension : 600 mètres de longueur et une largeur de 450 mètres.

Plan de l’office du tourisme de la ville de Naarden

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Caserne à l’épreuve des bombes construite en 1876 sur le côté intérieur du rempart de l’enceinte, qui illustre la modernisation de la place forte après la guerre franco-allemande de 1870-1871. Ce style de construction très soignée en briques se retrouve sur de nombreuses places des Pays-Bas.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Abris et poudrières

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Système d’écoute : ses cheminés munies de quatre tubes horizontaux permettait d’écouter les mouvements de l’ennemi la nuit ; ils sont reliés à des galeries situés sous le rempart intérieur.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les différents ouvrages


Plan de 1725

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ravelin II


Bastion Nieuw Molen (nouveau moulin)


Ravelin III avec la porte dans la courtine


Bastion Oud Molen (ancien moulin) avec l’arsenal, le nouveau port et l’ancien port, avec un batardeau en pointe du bastion surmonté de deux dames


Ravelin IV un peu dénaturé


Bastion Katten


Demi-lune V


Bastion Orange

Ravelin VI avec la porte sur la courtine

Bastion Promers.

Bastion Turfpoort (avec le musée de la fortification)

Nederlands Vestingsmuseum (musée néerlandais de la fortification.

Il s’étend dans les 5 casemates du bastion Turfpoort. Canons, armes, uniformes et une présentation audiovisuelle illustrent l’histoire mouvementée de la ville. Le clou de la visite est la galerie d’écoute, longue de 61 mètres.

Adresse : Westwalstraat 6. Téléphone : (035) 694 54 59.

Site Internet : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (en anglais)

Horaires d’ouverture

Mi-mars à octobre :
Du mardi au vendredi : 10h30 à 17h Week-end : 12h – 17h
Novembre à mi-mars : dimanche de 12h – 17h.

Prix : 5,50 €

Visite guidée, avec une partie en barque : 28,50 €


Autres ouvrages situés à proximité


Le fort Ronduit à 300 mètres au nord de l’enceinte

Une position avancée offensive située à 3 000 m au sud, composée de 5 batteries dont seule la batterie centrale à survécue.


Etat actuel de la place forte


Il s’agit sans doute de la place forte aquatique la mieux conservée d’Europe. On y trouve des éléments de la fortification d’origine en très bon état ou complètement restaurés.


Bastions et ravelins de l’enceinte de Naarden : la première photographie nous montre le parfait flanquement des bastions et du corps de place à partir des flancs des bastions, divisés au centre par une traverse pleine pour former deux petits parapets comportant un angle différent, dont l’un à gauche flanque le corps de place avec sa porte et l’autre à droite le flanc du bastion ou du ravelin voisin.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 24 Juil 2015 - 5:15, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (2)

Message par MJR le Mer 28 Jan 2015 - 6:49

Pays-Bas : place forte de Naarden (suite)


Autre vue aérienne de la place forte

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Photographies MJR juillet 2012


Ravelin 6


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bastion Orange avec son batardeau


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image][/url

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Porte d’Utrecht « Utrechtse Poort »


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bastion Promers


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Abris


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


A bientôt pour la suite de la visite

Cordialement

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 24 Juil 2015 - 5:16, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays-Bas : places fortes et ouvrages divers

Message par KRAL DOMINIQUE le Jeu 29 Jan 2015 - 5:20

bonjour RICHARD ,bonjour tout le monde ,
tout simplement magnifique ,tout d'abord l'exposé clair concis où on s'enrichit d'un vocabulaire peu usuel et ensuite cette ville forte qui n'usurpe pas son titre .Une visite à programmer un de ces jours .
merci .

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1165
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays-Bas : places fortes et ouvrages divers

Message par MJR le Jeu 29 Jan 2015 - 7:17

Bonsoir,

merci Dominique. Lors de notre séjour au Pays-Bas, cette ville était une de mes grandes priorités. Ayant visiter de nombreuses places fortes, je dois particulièrement souligner l'excellent état de cette place grâce à une restauration respectueuse des lieux ; je suis un peu jaloux lorsque je vois que nos amis Hollandais protègent pratiquement tous les ouvrages de fortification, puisque la plupart comportait un marquage de classement aux Monuments historiques. Pour le tourisme, lors de mon séjour, je n'ai rencontré que des Hollandais et quelques Allemands. Le touriste français se limite souvent à Amsterdam et aux champs de tulipes.... Bon la suite arrive dans quelques jours....
Cordialement

Richard


Dernière édition par MJR le Sam 7 Mai 2016 - 4:29, édité 3 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (3)

Message par MJR le Ven 30 Jan 2015 - 2:04

Pays-Bas : place forte de Naarden (suite)


Photographies MJR juillet 2012


Porte d’Utrecht



Construite en 1683, elle a été rénovée en 1877.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Dans la porte d’Utrecht a été aménagé un petit office du tourisme mettant particulièrement en valeur la ligne de défense aquatique « Waterlinie » des Pays-Bas, en présentant de nombreuses illustrations sur les écrans. Cette ligne et 42 de ces ouvrages a été classée au patrimoine mondial de l’Unesco en 1996.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Voilà ce qui attend l’ennemi lorsque des Hollandais tendent les inondations….

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le fort Pampus est situé sur une île : je n’ai malheureusement pas eu le temps de le visiter…. La construction de ce fort comportant 2 x 2 canons Krupp de 240 mm sous tourelles cuirassées avec été commencée en 1887. Ces tourelles ont été ferraillées pendant la seconde guerre mondiale.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Ravelin 6


Les abris ont été construits après 1870 lors de la modernisation de la place.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bastion Promers


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Sam 7 Mai 2016 - 4:30, édité 2 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (4)

Message par MJR le Mer 4 Fév 2015 - 21:56

Naarden : place forte


Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum



Le Musée de la fortification néerlandaise sur le bastion Turpoort.

Comme il pleuvait pendant l’essentiel de cette visite, la réalisation des photos a été un peu fastidieuse. Heureusement le soleil a réapparut en fin de visite.


L’entrée du musée, la petite cafétéria


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le flanc du bastion Turfpoort avec une vue en direction du Bastion Promers



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le flanc du bastion Turfpoort avec une vue en direction du Bastion Promers et du Ravelin 1


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La pointe du bastion Turfpoort


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le chef du service espaces verts surveille une pièce d’artillerie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Flanc droit du bastion Turfpoort


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une chèvre pour lever les pièces d’artillerie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un canon antiaérien russe M35 / 85 construit en 1938 ; récupéré par l’armée allemande, il a été modifié pour être en mesure de tirer les munitions allemandes.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La bonne brouette pour travaux de fortifications du XVII et XVIIIe siècles

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les expositions dans l’intérieur de la pointe du bastion : l’histoire de la fortification en général et de la fortification néerlandaise expliquée dans le détail…


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 24 Juil 2015 - 5:18, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (5)

Message par MJR le Dim 8 Fév 2015 - 11:13


Pays-Bas : place forte de Naarden (suite)



Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum


Le Musée de la fortification néerlandaise sur le bastion Turpoort.


Histoire de la fortification


Fortifications romaines

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


La motte castrale (Motteburt)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Fortifications urbaines


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Fortifications bastionnées ancienne manière italienne


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Fortifications bastionnées ancienne manière hollandaise


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les fortifications néerlandaises


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Panneau d’instruction concernant la défense et l’attaque des places fortes


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Flanquement à partir des casemates des bastions


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chambre de tir d’un bastion (système de freinage du recul identique à ceux de la Marine)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 24 Juil 2015 - 5:18, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (6)

Message par MJR le Dim 22 Mar 2015 - 20:55

Naarden : place forte


Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)


Le Musée de la fortification néerlandaise sur le bastion Turfpoort.

Flanc droit du bastion Turfpoort et ses casemates

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue vers le Ravelin 2

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue vers la courtine entre le Bastion Turfpoort, la route passant sur le Ravelin 2 et le flanc gauche du Bastion Nieuw Molen.


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Casemates du bastion Turfpoort.

Poudrière transformée en salle de projection vidéo

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Choix des fils sur le tonneau


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Sur le flanc droit du bastion Turfpoort on trouve ce curieux mât situé à proximité du magasin à poudres. Il ne s’agit pas d’un mât des couleurs mais d’un dispositif qui permet aux artificiers de vérifier la qualité de la poudre. Ils placent un petit boulet et une dose de poudre à la base et lors de la mise à feu vérifie la hauteur de projection de ce petit boulet grâce aux graduations sur le mât.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Expositions dans les casemates du flanc droit du bastion Turfpoort.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chambre de tir

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Brancard de transport des tonnelets de poudre


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Différents types de boulets

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Exposition sur les uniformes et équipements des défenseurs de Naarden à toutes les époques

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite de la visite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 24 Juil 2015 - 5:19, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (7)

Message par MJR le Lun 30 Mar 2015 - 7:42

Naarden : place forte


Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)


Le Musée de la fortification néerlandaise sur le bastion Turfpoort.


Flanc droit du bastion Turfpoort : plateformes d’artillerie de la face droite du bastion


C’est une remarquable collection d’affûts en bois pour les pièces d’artillerie de forteresse qui ont été reconstituées, supportant des tubes originaux. On y trouve également un affût métallique d’origine.


Canon de marine de 30 livres

Caractéristiques :

Canon original à tube lisse à chargement par la bouche

Longueur : 250 cm

Poids : 2 495 kg

Marquage : « WC 1834 » - « n°46 » - « 2495 » N° de série « 333 ».

Affût de forteresse ancien modèle

Affût reconstitué

Utilisé avec ce canon entre 1786 et 1850

Dernière utilisation : 1901 avec des pièces de 12 cm à chargement par la culasse.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vue vers le ravelin 2

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Contrescarpe devant le bastion Turfpoort avec un abri

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Flanc gauche du bastion Turfpoort


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Canon modèle 1830 avec système de visée sur l’anneau de culasse

Caractéristiques :

Canon original à tube lisse à chargement par la bouche

Calibre 12 livres

Longueur : 265 cm

Poids : 1 673 kg

Marquage : « N°39 – 1673 » « WC – 1839 » « E » (= fondu en Angleterre).

Affût de rempart reconstruit système Gribeauval

Utilisé pour la protection des côtes vers 1780 et sur les fortifications jusqu’en 1870.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Prise d’air des casemates

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 24 Juil 2015 - 5:20, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (8)

Message par MJR le Jeu 11 Juin 2015 - 0:58

Naarden : place forte


Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Canon de marine de 30 livres, à tube lisse se chargeant par la bouche.

Longueur du tube : 247 cm

Poids du tube : 2 493 kg

Construction : 1834.

Affût de rempart reconstruit du système Gribeauval utilisé entre 1839 et 1865, qui pouvait porter des canons de 8 livres au canons de 12 cm.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Système d’écoute

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR


Dernière édition par MJR le Ven 24 Juil 2015 - 19:36, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (9)

Message par MJR le Jeu 9 Juil 2015 - 1:35

Naarden : place forte


Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)


Canon de 6 livres à tube lisse à chargement par la bouche.

Longueur du tube : 165 cm.

Poids du tube : 477 kg

Construction : 1820.

Affût métallique conçu par le sous-lieutenant d’artillerie Degemans en Suède en 1772.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plan de la place forte de 1725

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A bientôt pour la suite

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (10)

Message par MJR le Dim 26 Juil 2015 - 22:35

Naarden : place forte


Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)


Flanc droit du Bastion Turfpoort

Le musée de la fortification néerlandaise dispose d’un petit troupeau de chèvres néerlandaises à poils longs pour l’entretien du site. Elles sont présentes aux Pays-Bas depuis le XVIe siècle. Cette race a failli disparaître au cours de la deuxième guerre mondiale. Petit à petit le cheptel a été reconstitué. C’est une race identique à celle que l’on trouve en Scandinavie et en Grande-Bretagne. En règle générale elles sont élevées pour la viande et le lait.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vues de la pointe du Bastion Turfpoort

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Le Bastion Turfpoort est muni de plateformes d’artilleries encadrées par des traverses pleines assez basses

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Les artilleurs néerlandais en plexis…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Détails du flanc droit du Bastion Turfpoort

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bouches à canons sur le flanc droit du Bastion Turfpoort

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Courtine entre le Bastion Turfpoort et le Bastion Promers

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Le Bastion Promers

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Une modernisation des locaux discrètement installés dans le flanc droit du bastion Promers

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Le Ravelin 1


Je suis toujours étonné par la qualité de la restauration de ce ravelin…

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (11)

Message par MJR le Ven 31 Juil 2015 - 22:13

Naarden place forte


Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)



Flanc droit du Bastion Turfpoort



Autres casemates transformées en musée : casemate W construite en 1675



[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Exposition concernant la ligne de défense aquatique dénommée « Waterlinie »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Début de la ligne à Alkmaar : présenter cette ligne aquatique dans des espèces de baignoires ou bateaux est original !

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR



MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (12)

Message par MJR le Lun 3 Aoû 2015 - 3:42


Naarden place forte


Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)


Casemate W construite en 1675 transformées en musée présentant les lignes de défenses aquatiques dénommés « Waterlinie ».


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les travaux suite à la mobilisation des forces néerlandaises lors de la guerre franco-allemande de 1870-1871

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les travaux de la guerre froide au profit de l’OTAN

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les militaires quittent les ouvrages

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

A remarquer que certaines galeries sont ovoïdes

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Salle de projection d’un film sur la Grande guerre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Partie de l’exposition consacrée à l’inondation de 1896


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Naturellement on parle également du grand ingénieur néerlandais Coehoorn

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Désolé, je ne traduirais pas : mais la présentation dans cette casemate voûtée est originale

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR



MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (13)

Message par MJR le Mer 5 Aoû 2015 - 6:58


Naarden place forte



Photographies MJR juillet 2012


Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)


Casemate W construite en 1675 transformées en musée : suite de l’exposition

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Chariot de transport des tonnelets à poudre noire

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Casemate à mortier avec une réplique de mortier de 29 cm modèle 1889

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Caisses à poudres

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bombes de mortiers

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Brouette pour le transport de la poudre

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR



MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : place forte de Naarden (14)

Message par MJR le Jeu 6 Aoû 2015 - 1:10


Naarden place forte



Bastion Turfpoort & Nederlands Vestingmuseum (le musée de la fortification néerlandaise)



Photographies MJR juillet 2012


Casemate W construite en 1675 transformées en musée : suite de l’exposition

Alimentation des troupes néerlandaises

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Infirmerie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Armes et uniformes et équipements des troupes de forteresse (vers 1915)

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Monte charges à munitions : système sensiblement identique à celui qui équipait les fortifications allemandes à partir de 1872. La protection en plexi est destinée à la sécurité.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR


MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : ouvrages de la ville de Muiden (1)

Message par MJR le Sam 8 Aoû 2015 - 5:59


Muizenfort – « Gebouwe C » bâtiment C (1)



Construction : 1874

Petit fort détaché en briques.

Mission : contrôler l’entrée de l’agglomération en provenance du Nordpolder et du Zuidpolderweg.

Mise en état de défense : 1914-1918 et 1939-1945.

Restauration de l’ouvrage : après la seconde guerre mondiale le fort était abandonné. Il a été déclassé en 1973. Utilisé par la commune de Muiden comme centre de jeunesse, il a été entièrement rénové en 1989 – 1990. Le musée est ouvert à partir de 2003 et l’ouvrage accueille diverses expositions. L’association retrouve et déterre un abri de groupe de la seconde guerre mondiale.

Ce fort est géré par une association dont voici la brochure. L’accueil a été particulièrement sympathique et très rapidement nous avons eu accès à une grande partie des locaux.

La brochure de l’association.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Site du fort : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Photographies MJR juillet 2012 (pare soleil mal fixé d’où les ombres dans les coins).

Façade de gorge, entre et caponnière de gorge

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Blockhaus du Zuidpolderweg


A environ 1 kilomètre du fort Muizenfort, une casemate a été construite en 1931. Elle contrôlait également cette route. Compte tenu qu’il pleuvait abondamment lors de la prise de vue et que le terrain était privé, il n’y a que deux clichés.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Bonne journée et à bientôt

MJR


Dernière édition par MJR le Lun 10 Aoû 2015 - 4:01, édité 1 fois

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : ouvrages de la ville de Muiden (2)

Message par MJR le Lun 10 Aoû 2015 - 3:57


Muiden place forte




Westbatterij (1)


La batterie vue du port de Muiden.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Construction : 1850 – 1852 pour renforcer une batterie construite en 1799.

Modernisation : 1875 – 1883 (caponnière).

Utilisation actuelle : ouvrage acheté par la commune de Muiden et confié au groupe de scouts locaux « Pampus-Groep Muiden ».

Site : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Classement aux « Monuments historiques » : Rijksmonument n°454493.


Dans ce port on peut prendre un bateau pour rejoindre l’île du Fort Pampus, un superbe ouvrage qui comportait deux tourelles cuirassées. Ce dernier défendait la place forte d’Amsterdam côté mer. Malheureusement nous n’avons pas eu l’occasion de le visiter compte tenu du délai que nécessitent la traversée et la visite.

Mais en arrivant à ce superbe ouvrage dénommé la Westbatterij, nous avons eu la chance qu’un des membres du groupe de scouts locaux nous laisse visiter les lieux.

L’entrée du port de Muiden

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette tour comporte trois niveaux : au rez-de-chaussée des casemates pour la défense rapprochée, au 1er niveau des casemates pour l’artillerie et une plate-forme pour l’artillerie à ciel ouvert.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Vues intérieures de l’ouvrage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Casemate d’artillerie

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Cette caponnière dans laquelle on trouve l’escalier, permet de flanquer l’entrée et le flanc gauche.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR



MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Fortifications des Pays-Bas : généralités (1)

Message par MJR le Mar 11 Aoû 2015 - 20:57




Le système défensif de la Hollande (1884).



Extrait du document publier par le lieutenant-colonel Hennebert : L’Europe sous les armes ; troisième édition ; Paris, 1884. L’orthographe des lieux cités par ce texte peut être différente de la dénomination actuelle des sites. Dans cet ouvrage le lieutenant-colonel Hennebert passe en revue les systèmes de défense des principaux pays européens, dont la Hollande…..

Bonne lecture :

Avant les événements de guerre de 1870-71, les Hollandais vivaient tranquilles et, pour ainsi dire, endormis dans une paix profonde. Le réveil a été dur. Leurs yeux se sont très brusquement ouverts et, depuis lors ; ils ne voient que dangers à leurs portes !

Nous estimons que leurs terreurs ne sont point excessifs. Le « delta du Rhin » est manifestement l’objet des convoitises de l’Allemagne. Que cette ambitieuse Allemagne mette la main sur les ports néerlandais ; qu’il lui soit loisible, d’enrôler les rudes marins des côtes de la mer du Nord, et la voilà d’emblée puissance maritime de premier ordre. Heureusement, la Hollande a de quoi se défendre !

On sait quelle est l’économie générale du sol de « l’île des Bataves », sol en grande partie constitué d’alluvions de l’Escaut, de la Meuse et du Rhin. C’est une vaste plaine dont les seuls accidents consistent en dunes apportées par la mer et en digues élevées de main d’homme. Les terres conquises par la patience d’une race essentiellement laborieuse sont rarement au-dessus du niveau des eaux ; ces « polders » nécessitent un incessant travail d’épuisement, mais l’opiniâtre activité des Hollandais accomplit des prodiges.

L’organisation défensive de cet étrange pays (Les écrivains humoristes nationaux appellent la terre qu’ils habitent « Odd-land », drôle de pays) devait nécessairement se baser sur un emploi judicieux des eaux dont il dispose ; sur le jeu des écluses fluviales et maritime opérant, à volonté, des inondations d’une étendue considérable. C’est effectivement ce qui se passe.

Lors de l’imminence d’un danger sérieux, le Nederland se met « sous l’eau », opposant ainsi à l’envahisseur des difficultés d’ordre spécial, d’une singulière puissance d’inertie. Tel l’hericius, auquel on a quelquefois comparé la noblissima Batavorum insula. L’animal se ramasse sur lui-même et n’offre plus à la dent des fauves qu’une surface sphérique, armée de dards, où nulle part cette dent ne peut mordre.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Carte des Pays-Bas tiré du même ouvrage

Louis XIV en fit, en 1672, une expérience concluante. Mis à la tête d’une armée de cent dix mille hommes, Turenne s’était emparé, sans coup férir, de Wesel et avait passé le Rhin, puis l’Ijssel. La Frise, la Drenthe, la Gueldre, tout le nord du pays envahi venait de tomber en son pouvoir. C’est alors que, pour ne pas être forcé dans ses derniers retranchements, le prince d’Orange fit tendre toutes les inondations qui pouvaient couvrir sa capitale. Les digues qui émergeaient des eaux servirent d’assiette à des ouvrages improvisés ; des batteries flottantes furent mouillées sur l’Amstel. Impossible aux Français d’avoir raison de ces obstacles. Finalement, Turenne dut renoncer à l’attaque de la position d’Amsterdam.

On ne peut pas dire du Dumouriez ait échoué dans sa tentative d’invasion du Nederland, car ce politicien ne put même point passer la Meuse. Rien que pour avoir eu l’idée de ce passage, il se fit battre à Neerwinden.

Quant aux opérations de Pichegru, elles n’ont réussi qu’à raison des rigueurs de l’hiver de 1794-95. Tous les cours d’eau étaient gelés, couverts d’une croûte épaisse, portant sans se rompre les plus lourds fardeaux militaires. Voilà l’explication du fait étrange de la flotte batave du Texel prise au piège par la cavalerie de Lahure (21 janvier 1795). Mais ce sont là des cas exceptionnels que les arts auront rarement l’occasion de s’inspirer de l’idée du tableau de Mozin (Voyez les galeries de Versailles).

Une fois tiré de sa torpeur au bruit du canon de Sedan, la Hollande s’est hâtée, elle aussi, de se mettre sous les armes (L’armée régulière qui comprend, sur le pied de paix, 29 600 hommes, fournit, lors de la mobilisation, une armée de campagne forte de 40 000 hommes, répartis en quatre divisions. La « Schutterij », ou armée territoriale, comporte un effectif de 142 000 hommes).

Les Etats faibles n’ont d’autre ressources que celle de faire montre du maximum de résistance possible, aujourd’hui que les Etats forts les visent au cœur, uniquement par cette raison qu’ils sont forts. Si ceux-ci sont tentés de faire des conquêtes, il faut, au moins, qu’ils y mettent le prix. Or plus ce prix est élevé, plus les annexionnistes y regardent.

Donc la Hollande a réorganisé ses défenses. C’était autrefois le pays qui comptait le plus de forteresses ; ses princes d’Orange l’en avaient littéralement couvert. Ces places, d’un type spécial, se trouvaient en harmonie parfaite avec les propriétés du sol qu’elles avaient à protéger, mais le fait de progrès de l’artillerie en avait singulièrement amoindri la valeur. La transformation en eût coûté cher. D’ailleurs, les conditions politiques du pays n’étaient plus celles d’autrefois, et le chiffre restreint des effectifs de l’armée nationale ne permettait point de conserver en l’état toutes ces fortifications. Il fallait donc aviser à l’adoption d’un nouveau système défensif.

Les discussions, qui s’entamèrent à ce sujet, durèrent plusieurs années et ne furent closes qu’en 1874. C’est alors que le gouvernement et les Chambres optèrent pour cette méthode « concentrée » dont la Belgique avait déjà fait application.

Le général Brialmont, qui en est, jusqu’à certain point, l’inventeur, avait conçu l’espoir de la faire admettre indistinctement par tous les petits Etats, comme si le même habit pouvait s’adapter à tout homme de troupe, sans qu’il soit besoin de tenir compte des différence d’armes, de taille, de structure corporelle. Ainsi jadis Fourcroy appliquait uniformément à tous les sites le type et les dimensions invariables du front de Cormontaigne, sans s’inquiéter le moins du monde des propriétés particulières des lieux considérés. Vauban, homme de sens avant tout, avait coutume, au contraire, de « marier » la fortification au terrain. Entre lui et ce Fourcroy, de néfaste mémoire, il y a la différence du tailleur célèbre, - sachant prendre mesure au client qu’il habille, - au vulgaire marchand de vêtements confectionnés. La situation politique et militaire de la Hollande n’est rien moins que comparable à celle de la Belgique.

Au moment du danger, celle-ci livre à l’envahisseur le siège de son gouvernement ; elle lui abandonne la majeure partie de son territoire ; elle se condense sur un point du rivage, alors qu’elle n’est point puissance maritime. On serait en droit de trouver cette manière étrange si l’on avait la clé du mystère. Nous savions que les Belges tendant simplement la main à l’Angleterre dont ils sont les humbles protégés. Dépouillez-les de ce titre, et la concentration sous Anvers n’est plus opération intelligible.

Pour la Hollande c’est différent. Elle est puissance maritime. En se concentrant en un point de son littoral, elle conserve intégralement l’usage de sa flotte (Sa flotte cuirassée se compose de 7 bâtiments à tourelles, 12 monitors et quatre vapeurs de rivière ; sa flotte non cuirassée, de 18 canonnières en fer, 14 croiseurs, 2 torpilleurs et 22 stationnaires. Ce matériel naval correspond à un personnel de 3 000 marins) ; elle demeure toujours en communication avec ses magnifiques colonies (La Hollande est, après l’Angleterre, la première puissance coloniale de l’Europe. Sa domination s’étend sur près de 25 millions d’hommes, la plupart « esclaves d’Etat ». L’effectif de son armée coloniale s’élève au chiffre de 34 000 hommes en partie mercenaires étrangers), qui ne manquaient pas de lui venir en aide au cours des péripéties d’une lutte continentale.
Enfin, sa concentration lui permet, comme on va le voir, de couvrir de grandes villes de commerce, instruments de la richesse nationale : Amsterdam, Rotterdam, Dordrecht, Utrecht. Tout en abandonnant à l’ennemi huit provinces, elle défend la région de ses polders et l’accès de La Haye (S’Gravenhaag, en latin Haga comitis, nom qui implique le sens de poste fortifié), siège du gouvernement.

Ce qu’on appelle « ligne d’eau » consiste en une digue sur laquelle sont assis des ouvrages de fortification, batteries ou forts, se prêtant un mutuel appui, ne laissant dans leurs intervalles aucun point qui ne soit battu de feux croisés, et dont les glacis sont baignés, à la queue, par de larges inondations.

Pour arrêter une invasion venant de l’est, le Nederland dispose de la ligne de l’Ijssel, de la ligne de la vallée de Gueldre et de la « Nouvelle ligne d’eau Hollandaise ».

L’Ijssel, que continue au sud le « canal de Drusus » (Fossa Drusiana), est un obstacle de valeur médiocre, le long duquel on a déclassé les places de Deventer, Zutphen, Doesbourg et Nimègue, places construites en terre et dépourvues d’abris. On y a élevé, en revanche, les forts d’arrêt de Pannerden et de Westerwoort, les batteries de Zutphen et de Zwolle. Ces quelques ouvrages suffiraient à couvrir une retraite de troupes d’avant-garde chargées du soin de surveiller la frontière orientale.

Sur la vallée de la Gueldre, qu’arrosent les cours opposés de l’Eem et de la Grift, se trouvent le fort de Buursteg et les fronts bastionnés de Grebbe. L’obstacle n’a pas non plus de grande valeur.

C’est la Nouvelle ligne d’eau Hollandaise qui constitue l’organe le plus sérieux de la défense du pays. Elle s’appuie : d’une part, au Zuiderzee ; de l’autre, aux marais de Biesboch et de Gertruidemberg, c’est-à-dire à de véritables bras de mer. Le terrain qu’elle découvre et commande peut s’inonder sur une largeur de 5 à 10 kilomètres. La ligne mesure 84 kilomètres de longueur. Quarante-quatre ouvrages permanents – places forts, forts ou batteries – en protègent les abords ; ils sont pourvus, à cet effet, d’un armement total de 1 900 bouches à feu.

Les points les plus solides sont ceux de Muiden-Naarden, de Gorkum-Worcum et d’Utrecht. C’est du camp retranché d’Utrecht que déboucherait l’armée hollandaise, au cas où elle aurait à prendre l’offensive contre l’envahisseur.

Cette armée a, d’ailleurs, pour réduit général la magnifique position d’Amsterdam, que couvrent les inondations et des ouvrages détachés, dont le plus important est le fort d’Ijmuiden.

Contre une invasion venant de Belgique, la Hollande dispose de la « Ligne d’eau du sud », courant de la Meuse – en amont de Saint-Andriès – jusqu’à l’Amer – en aval de Gertruidemberg. Cette ligne continue est renforcée en arrière par l’obstacle du Waal et du Lek.

Enfin, les défenses maritimes sont celles du Hollandsch Diep et du Volkerak ; la position des Bouches de la Meuse et du Haringwliet ; la position du Helder et les ouvrages de l’Escaut Occidental.

L’ensemble des travaux de réorganisation défensive n’a pas, jusqu’à présent, coûté moins de 65 millions de francs.

Comment fonctionne le système défensif qui vient d’être sommairement décrit ? Quand on a introduit l’eau nécessaire dans les polders – opération qui prend le nom de Mobilisation des eaux – il émerge plus sur le pays que des chaussées étroites et des positions fortifiées. L’eau d’inondation n’a que quelques centimètres de hauteur et se refuse, par conséquent, à la navigation des flottilles de canonnières. Coupés de tranchées, le sol n’est d’ailleurs praticable ni à la cavalerie, ni à l’artillerie, ni même à l’infanterie. Celle-ci ne peut s’avancer que par des digues faciles à détruire à la mine, et qu’enfilent nombre de bouches à feu.

En cas de froid intense, les défenseurs introduiraient dans leurs polders une bonne hauteur d’eau dont ils laisseraient geler la surface. Ils feraient ensuite évacuer l’eau des dessous. La croûte de glace – suspendue en l’air – ne pourrait plus porter dès lors ni hommes, ni chevaux, ni voitures.

Cette organisation défensive a l’honneur d’être l’objet des railleries, non des rires de l’Allemagne.

C’était donc le point de vue du lieutenant-colonel Hennebert : remarque : à cette époque la Belgique n’avait pas encore lancé la construction des forts des places fortes de Liège et de Namur, d’où les critiques sur le système de défense proposé par le général belge Brialmont.

Bonne journée et à bientôt

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : ouvrages de la ville de Muiden (3)

Message par MJR le Sam 15 Aoû 2015 - 8:23



Westbatterij (2)



Entrée de l’ouvrage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Caponnière

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Tour extérieur de l’ouvrage : détail d’une petite embrasure avec son volet blindé

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Embrasure à canon à site négatif

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR



MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : ouvrages de la ville de Muiden (4)

Message par MJR le Jeu 20 Aoû 2015 - 20:20


Muizenfort – Fort Coehoorn – « Gebouwe C » bâtiment C (2)



Photographies MJR juillet 2012.


Vues intérieures de l’ouvrage.


Le plan des locaux du fort

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Panneau concernant la tour défensive médiévale de l’église protestante de Muiden

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les premières défenses de Muiden : la première enceinte.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ancien canon sur affût en bois


[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Entrée de l’ouvrage

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plan du fort

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Secteurs de tir des ouvrages de la place forte de Muiden vers 1939-40

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plan des dessus du fort 1910

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Carte des environs du fort de Muiden 1914

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Plan de défense de Muiden 1914 - 1915

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays-Bas : places fortes et ouvrages divers

Message par KRAL DOMINIQUE le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:19

salut RICHARD ,
encore une belle fortif que tu nous montres là .Une question me vient à l'esprit en regardant les vues extérieures ,visiblement elle est bâtie en dessous du niveau de la mer,dans une zone de polder pour le moins humide et inondable donc : as-tu des détails sur les fondations et sur les dispositifs de drainage ?
Cordialement
DOMINIQUE

KRAL DOMINIQUE
membre
membre

Messages : 1165
Date d'inscription : 28/07/2012
Age : 56
Localisation : ESTREES ST DENIS OISE

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays-Bas : places fortes et ouvrages divers

Message par MJR le Jeu 20 Aoû 2015 - 21:27

Bonjour,

toute la région de Muiden est une région de polder. Lorsque j'aborderai le château et la position de Muiderslot, on verra une des anciennes écluses qui régulent l'inondation de la région. Les Hollandais estimaient que même 10 cm d'inondation suffisait à empêcher la circulation de l'artillerie et des attelages, et les fortifications devaient prendre sous leur feu les digues et les routes et chemins hors de l'eau. Avec les prochains épisodes je publie quelques vues sur la région.

Pour les fondations, pour les ouvrages anciens c'étaient les fondations classiques avec des pieux enfoncés dans le sol avant de poser les fondations (comme la citadelle de Strasbourg) ; par contre pour les ouvrages plus modernes je n'ai pas de détail. Je vais vérifier.

Cordialement

Richard

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Pays-Bas : ouvrages de la ville de Muiden (5)

Message par MJR le Lun 24 Aoû 2015 - 2:58

Muizenfort – Fort Coehoorn – « Gebouwe C » bâtiment C (3)


Photographies MJR juillet 2012.


Carte représentant les lignes de défenses aquatiques de la Hollande « Waterlinies » et la position d’Amsterdam

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Caponnière double de gorge


La caponnière double de gorge de l’ouvrage : elle renferme le local de l’association qui n'est pas compris dans le circuit de visite. De la belle maçonnerie.


Vue intérieures

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]


Vues extérieures

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Bonne journée et à bientôt

MJR

MJR
membre
membre

Messages : 1078
Date d'inscription : 01/11/2010
Age : 59
Localisation : STRASBOURG

Revenir en haut Aller en bas

Re: Pays-Bas : places fortes et ouvrages divers

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum